Au Soudan du Sud, le pape appelle à rendre une "dignité" aux déplacés de la guerre civile    Burkina Faso : le président Traoré dément une "rupture diplomatique" avec la France    Au Soudan du Sud, le pape François lance un appel à la paix    Au Soudan du Sud, le pape François appelle à un "sursaut" pour la paix    Le pape est arrivé pour son "pèlerinage de paix" au Soudan du Sud    Le pape François peut-il être un facteur de paix pour le Soudan du Sud ?    Pollution de la rivière Nairobi, les habitants de plusieurs bidonvilles se plaignent    Procès d'Ousmane Sonko accusé de diffamation contre un ministre à Dakar    Procès en appel de proches de Soro pour "insurrection civile" en Côte d'Ivoire    Le Burkina Faso propose de créer "une fédération" avec le Mali    Le pape François au Soudan du Sud : une nouvelle terre promise pour l'Église catholique ?    Le pape attendu au Soudan du Sud, Juba se prépare depuis des jours    Aurélie Bambuck : "Raconter l’esclavage à hauteur d’enfant est une nécessité"    Ce qu'il faut retenir de l'actualité africaine de la semaine du 30 janvier

CHAN Algérie 2022 : Pour leur 2è match face à la RDC / Les Eléphants locaux n’ont pas droit à l’erreur

CHAN Algérie 2022 : Pour leur 2è match face à la RDC / Les Eléphants locaux n’ont pas droit à l’erreur

Pour leur entrée en lice dans le championnat d’Afrique des nations de Football  (CHAN Algérie 2022), les Eléphants A’ ont été défaits  (1-0) par les Lions de la Teranga samedi dernier, au stade du 19 mai 1956  d’Annaba. Un échec qui met la pression sur les poulains de Soualiho Haïdara qui n’ont pas droit à l’erreur face à la République Démocratique du Congo,  lors  de  leur deuxième match de groupe, ce mercredi, à Annaba. Car une autre défaite des Ivoiriens locaux  serait synonyme d’élimination. Conscients donc de l’immensité de la mission qui les attend, les  Goua Mahan Marc, Folly Ayayi Charles, Coulibaly Souleymane,  Ouattara Dognimin et consorts  avec en tête le sélectionneur  promettent de tout donner pour changer les choses. Pour ce faire, le coach Soualiho Haïdara compte sur les joueurs qui ont envie d’aller chercher la victoire.  « La défaite face au Sénégal n'entrave pas notre qualification pour les quarts de finale. Certainement que cette défaite va nous permettre de développer d'autres aspects au sein de notre équipe. Nous allons rencontrer  la RD Congo qui a un profil différent de celui du Sénégal qui avait plus d'atouts techniques contrairement à la RD Congo qui a une puissance athlétique. Par rapport au profil du RD Congo, il faudra changer certaines choses. Ce n'est pas que nous n'avons  pas de respect pour  l'adversaire et nous découvrir, mais il faudra s'adapter au nouveau profil de l'équipe en face et permettre à d'autres joueurs qui ont la capacité et la volonté de le faire, prendre des points pour gagner le droit d'avancer dans la compétition. La différence peut se faire au niveau de la mobilité. Si nous avons la possibilité d'être plus mobile que cette équipe, nous le ferons pour éviter des duels inutiles, je pense qu'on perdra moins de forces. Mais si on veut aller au combat avec eux, il faut qu'on soit prêt et s'adapter à la physionomie de la rencontre. Ce qui est certain, c'est que nous ferons ce qu'il y à faire, au moment de le faire », a confié l’entraineur des Eléphants locaux lors de la conférence de presse d’avant match ce soir.

Le constat est net, les Ivoiriens ont le dos au mur mais à cœur vaillant rien d’impossible. Ils comptent donc se donner à fond ce soir pour remporter les 3 points de la victoire ou à tout le moins accrocher le nul. Un résultat autre que ces deux options serait synonyme d’élimination prématurée  des Ivoiriens. Même si la tâche ne s’annonce pas aisée face à la RDC, 2 fois champion de la compétition en 2009 et 2016, les Ivoiriens doivent absolument tout mettre en œuvre pour ne  pas perdre. Faux pas donc interdit pour les Eléphants locaux ce soir face à la RDC qui avait obtenu 1 point lors de sa première sortie face à l’Ouganda qui de son côté croisera le fer avec le Sénégal.

 Patricia Lyse

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut