Au Soudan du Sud, le pape appelle à rendre une "dignité" aux déplacés de la guerre civile    Burkina Faso : le président Traoré dément une "rupture diplomatique" avec la France    Au Soudan du Sud, le pape François lance un appel à la paix    Au Soudan du Sud, le pape François appelle à un "sursaut" pour la paix    Le pape est arrivé pour son "pèlerinage de paix" au Soudan du Sud    Le pape François peut-il être un facteur de paix pour le Soudan du Sud ?    Pollution de la rivière Nairobi, les habitants de plusieurs bidonvilles se plaignent    Procès d'Ousmane Sonko accusé de diffamation contre un ministre à Dakar    Procès en appel de proches de Soro pour "insurrection civile" en Côte d'Ivoire    Le Burkina Faso propose de créer "une fédération" avec le Mali    Le pape François au Soudan du Sud : une nouvelle terre promise pour l'Église catholique ?    Le pape attendu au Soudan du Sud, Juba se prépare depuis des jours    Aurélie Bambuck : "Raconter l’esclavage à hauteur d’enfant est une nécessité"    Ce qu'il faut retenir de l'actualité africaine de la semaine du 30 janvier

Démangeaisons intimes : 10 remèdes pour ne plus avoir la vulve qui gratte.

Démangeaisons intimes : 10 remèdes pour ne plus avoir la vulve qui gratte.

 Cette infection est assez fréquente et gênante : démangeaisons et brûlures peuvent en effet être importantes. Elle peut aussi être à l'origine d'odeurs vaginales désagréables. Mais heureusement, dans l'immense majorité des cas, elle est sans gravité. Et il existe un remède de grand-mère naturel pour en venir à bout rapidement et sans ordonnance. Il suffit de suivre un traitement local et externe à base de bicarbonate de soude.

Quelles sont les causes des démangeaisons de la vulve ?

 Avant de choisir le bon traitement, il faut d’abord connaître la cause de ces démangeaisons légères (ou parfois insupportables). Les causes les plus fréquentes sont la sécheresse vaginale, une intolérance de la peau ou une toilette intime excessive. Les démangeaisons sont parfois dues à un champignon, c’est la mycose vaginale. Ou encore, à un déséquilibre de la flore microbienne. Et attention, car elles peuvent aussi être liées aux maladies sexuellement transmissibles (MST). Voici les 6 causes les plus fréquentes des démangeaisons intimes :

  1. Une mycose

La mycose vaginale est une des infections gynécologiques les plus fréquentes. Quasiment toutes les femmes en ont eu une au moins 1 fois dans leur vie… En plus des démangeaisons, les symptômes incluent des pertes épaisses, de couleur blanche.

2.La vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne est un déséquilibre de la flore microbienne du vagin. C’est d’ailleurs l’infection vaginale la plus fréquente. À cause de ce déséquilibre, certains types de bactéries se multiplient. Le plus souvent la bactérie Gardnerella vaginalis. Voici les autres symptômes de cette infection : - une très mauvaise odeur que beaucoup de femmes décrivent comme une odeur de "poisson pas frais" - des sensations de brûlure lorsque l’on fait pipi et - des pertes de couleur grise, blanche ou verte.

 

  1. Mettez du bicarbonate de soude dans votre bain

Eh oui, pour venir à bout des démangeaisons intimes, l'astuce est de verser un peu de cette poudre blanche dans votre bain. En effet, c’est un traitement efficace contre les mycoses vaginales, une des causes de ces démangeaisons. Et c’est aussi un remède connu contre certaines affections cutanées, comme l’eczéma et le psoriasis. Les propriétés antifongiques du bicarbonate de soude sont scientifiquement prouvées. Les chercheurs ont aussi découvert qu’il détruit les cellules de Candida, le champignon à l’origine des mycoses vaginales. Si c’est pour soigner un eczéma, les experts américains de la NEF recommandent d’en mélanger 50 g à l’eau de votre bain. Sinon, vous pouvez aussi préparer une pâte, à base d’eau et de bicarbonate, et l’appliquer sur votre peau. Et ce n’est pas tout… Les chercheurs ont aussi découvert que le bicarbonate est un traitement efficace contre le psoriasis.

  1. Mettez des sous-vêtements en coton

C’est bien connu : Si vous avez la vulve qui gratte, mieux vaut porter des sous-vêtements en coton. Et ce n’est pas seulement une question de confort ! C’est parce que cette matière permet à la peau de respirer. Ainsi, c’est une solution toute bête pour apaiser les démangeaisons de la peau. Et aussi, les sous-vêtements 100% coton empêchent l’apparition de mycose. En effet, les champignons se développent plus facilement dans les zones chaudes et humides. D’où l’importance de porter un tissu qui permet à la peau de respirer ! Concrètement, évitez les strings et les vêtements trop serrés au niveau de l’entre-jambes. Et au lieu de ça, mettez seulement des sous-vêtements en 100% coton.

  1. Faites un bain au vinaigre de cidre

Nombreuses sont celles qui l’affirment : Le vinaigre de cidre serait un véritable remède miracle pour soulager la vulve qui gratte. En effet, le vinaigre de cidre possède des bienfaits naturels bluffants pour soigner les problèmes de peau. Et ça, c’est prouvé scientifiquement. C’est un remède pas cher, facile à tester et sans aucun effet secondaire connu. Et, donc, sans danger pour votre santé ! La recette de grand-mère est toute simple.

 Comment faire

  1. Ajoutez 125 cl de vinaigre de cidre (soit 1/2 verre à moutarde) dans votre bain.
  2. Restez dans le bain 10 à 40 min.

 

  1. Prenez des probiotiques

Les bactéries sont essentielles à la bonne santé du vagin. Et les probiotiques stimulent la présence de "bonnes" bactéries dans les intestins, la bouche et aussi dans le vagin. Ainsi, il existe des compléments à base de probiotiques, qui maintiennent la flore bactérienne du vagin en bonne santé. En pharmacie, dans les magasins bio ou sur Internet ici, vous pouvez donc trouver des probiotiques, sous forme de gélules. Ces compléments favorisent la croissance des "bonnes" bactéries. Ils permettent de maintenir une flore microbienne équilibrée dans le vagin, mais aussi les intestins et la bouche. Y compris si vous avez déjà des démangeaisons de la vulve ou une infection vaginale. Sachez que ces compléments sont aussi recommandés en traitement préventif. Par exemple, les médecins les prescrivent souvent en même temps qu’un traitement antibiotique.

  1. L’huile de noix de coco

Des chercheurs ont découvert que l’huile de coco est un remède efficace pour éliminer le Candida albicans. Justement, le Candida, c’est le champignon à l’origine des mycoses vaginales. Pour l’instant, les recherches ont seulement été menées en laboratoire.

 Comment faire

  1. Procurez-vous de l’huile de coco 100% vierge et bio.
  2. Appliquez-la dans le vagin, à l’aide de votre doigt.
  3. Portez une serviette hygiénique pour éviter de tacher vos vêtements et sous-vêtements.
  4. N’insistez pas trop sur l’hygiène intime

 Bien entendu, une bonne hygiène intime aide à soulager les démangeaisons, et aussi prévenir leur apparition. Mais parfois, moins on en fait, mieux c’est pour la santé de la vulve. En effet, vos parties intimes se nettoient toutes seules, naturellement. En réalité, tout ce que vous avez à faire, c’est de laver l’extérieur du vagin, à savoir la vulve. Et ce, sans savon, seulement à l’eau chaude ! Donc, pas besoin de savon, de gel douche ou de nettoyants parfumés. Et tant qu’on y est : Mieux vaut complètement éviter les produits de toilette intime, surtout les douches vaginales. Car sachez-le, les lavages internes se pratiquent seulement si c’est votre médecin qui vous les prescrit. Donc, inutile de faire des lavages intimes excessifs de la vulve. Car justement : c’est peut-être ça qui provoque les démangeaisons ! N’oubliez pas, les savons et des produits de toilette contiennent des parfums et autres produits chimiques. Ils sont connus pour causer des irritations, des réactions allergiques et des infections de la vulve.

3- trucs à éviter si vous avez la vulve qui gratte

1.Évitez les douches vaginales et les soins intimes féminins

  1. Évitez les lessives parfumées
  2. N’utilisez pas de poudre de talc

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut