Battu à la présidentielle, le Premier ministre tchadien Succès Masra présente sa démission    La politique migratoire tunisienne inquiète les Nations Unies    Interrogations en RD Congo au lendemain de la tentative de coup d'État    En RD Congo, de nombreuses zones d'ombre après la "tentative de coup d'État"    En Afrique du Sud, la justice exclut l'ex-président Jacob Zuma des élections prévues le 29 mai    Fin de la 16ème édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA)    RD Congo : l'élection du bureau de l’Assemblée nationale reportée    RD Congo : une "tentative de coup d'État" déjouée à Kinshasa, selon l'armée    Ahramat, le bras du Nil qui en dit long sur la construction des pyramides d'Égypte    La santé mentale des jeunes, un enjeu majeur en Afrique    Conférence sur les relations entre l’Afrique et l’Europe : Ousmane Sonko parle du rôle de la France    Sonko s'en prend à la France, l'armée burkinabè accusée, répression en Tunisie : l'hebdo Afrique    Au Sénégal, le Premier ministre Ousmane Sonko s'en prend durement à la présidence Macron    Arrestations de Sonia Dahmani et Mehdi Zagrouba : manifestations des avocats à Tunis    Tchad : le général Mahamat Idriss Déby Itno officiellement élu président    En Côte d'Ivoire, la précampagne présidentielle 2025 a commencé    RD Congo : hommage aux victimes de Mugunga    Afrique du Sud : des gangs contrôlent l'exploitation minière illégale et sèment la terreur    Mali : le seul but du dialogue était de "prolonger la transition", estime le chef du parti Yelema    Ouverture d'une crise diplomatique entre le Niger et le Bénin    Massacres au Burkina Faso : des vidéos accablent l'armée burkinabè    Soudan : le chef de l'ONU "très inquiet" par les combats à El-Facher, au Darfour    Sénégal : Mélenchon invité par Ousmane Sonko, en terrain conquis ?    Tunisie : descente de police musclée à la Maison de l’avocat de Tunis    En Tunisie, le retour de "l'autocensure" face à "la crainte de la dénonciation et de l'arrestation"    Niger-Nigeria : reprise des échanges commerciaux à la frontière    "Comment vais-je m'en sortir ?" : des Nigérians en grande difficulté face à l'inflation    Ali Mahaman Lamine Zeine accuse le Bénin de déstabiliser le Niger    Au Tchad, Succès Masra demande l'annulation de l'élection présidentielle    En Tunisie, l'avocate Sonia Dahmani arrêtée de force après des propos sarcastiques

Quelle est la signification d'un verre casse : ça porte bonheur ou malheur ?

Quelle est la signification d'un verre casse : ça porte bonheur ou malheur ?

Casser un verre, un vase ou un objet en verre transparent, ça arrive souvent. Pourtant, certaines superstitions y voient comme un signe ou un message de l'Univers ou des esprits. Selon les cultures, ces signes ne sont pas les mêmes, voire diamétralement opposés. Mais avant tout, il faut savoir si la cassure est volontaire ou involontaire. Car, l'explication n'est alors pas la même. Voici la signification spirituelle du verre cassé involontairement : Une marque de maladresse Bien sûr, quand on casse un verre sans le faire exprès, on pense tout de suite à un geste de maladresse. Le verre est une matière qui se brise facilement. La tradition veut d'ailleurs qu'il soit le symbole de la fragilité depuis des siècles. Il est aussi l'emblème de la transparence et de la pureté. Quand on le manipule, il faut donc être attentif et faire preuve de prudence. Les éclats de verre peuvent s'éparpiller partout et vous blesser.

Cet emblème de fragilité est repris dans la tradition juive. C'est pour cela que lors des mariages, on casse un verre et on le piétine. Il rappelle non seulement la fragilité de la vie, mais aussi la destruction du temple de Jérusalem, lieu de culte antique.

Un signe de chance

 Un verre cassé peut être interprété comme un signe de chance. Dans la culture chinoise, la croyance veut que le verre cassé soit un bon présage. Il représente la fortune et la prospérité. La coutume veut que le verre brisé soit remplacé par quelque chose de meilleur. En Allemagne, si un verre se casse lors d'un mariage, c'est un porte-bonheur pour les mariés. De la même manière, chez les romains de l'antiquité, c'était le présage d'une union féconde. Ainsi, les significations changent selon les traditions et les croyances.

 Un symbole de malchance

 Si parfois, le verre brisé est considéré comme un signe de chance, il est plus souvent vu comme un porte-malheur. C'est souvent le présage d'un deuil ou d'une maladie. C'est le cas pour l'Islam qui considère que la rupture d'un verre vide entraîne une déception profonde ou un problème de santé. Ailleurs dans le monde, chez les hindous, le verre est une représentation du karma. Le passé refait alors surface et s'il a été mauvais, il faut s'attendre à un bon retour de manivelle ! Par superstition, la signification d'un verre cassé est très souvent considérée négative. Comme une métaphore du malheur et de la malchance avec un impact défavorable sur nos vies.

Un avertissement des mauvais esprits.

Casser du verre malencontreusement serait considéré comme le message d'un esprit peu amical. Il se manifesterait de cette manière pour vous faire prendre conscience des failles dans votre vie. Ou encore, pour pointer les choses à travailler pour évoluer. Rien ne se passe par hasard ! Que faisiez-vous au moment où les verres se sont cassés ? À qui pensiez-vous ? Il y a sûrement un lien... En tout cas, par protection, on doit se débarrasser des bris de verre rapidement. Une libération des énergies négatives Pour beaucoup, briser du verre est un moyen de libérer les énergies négatives accumulées. Dans certaines traditions spirituelles, on utilise des rituels de verre brisé pour rompre avec le passé. Ils permettent de se débarrasser des influences négatives et accueillir une forme de guérison dans la vie. En effet, ce processus symbolique de libération peut apporter un soulagement émotionnel et mental.

Du verre brisé volontairement : quel message et quel effet ?

 Si certains cassent des verres par maladresse, d'autres le font exprès. Mais pourquoi ? Et surtout quels en sont les avantages ? Là encore, c'est souvent des questions de croyances.

Casser des verres pendant les événements festifs

Dans la plupart des cultures, on retrouve ce rituel : casser un verre volontairement pendant la cérémonie. Par exemple, lors des mariages juifs, briser un verre est une tradition qui symbolise la réjouissance. Elle marque le début d'une nouvelle étape de vie. De même, dans certaines célébrations traditionnelles, briser du verre peut être un acte de jubilation et de joie partagée. Ce phénomène s'appelle le "plate breaking". Le concept est simple : tout le monde casse un verre, une assiette, de la vaisselle ou une flûte à champagne pour porter bonheur aux hôtes. On pense alors que le verre brisé peut repousser les mauvais esprits et le malheur, notamment grâce au bruit. Quant aux russes, ils jettent leur verre de vodka par-dessus l'épaule pour se débarrasser du passé.

Casser du verre pour rétablir sa communication avec Dieu

 Le verre est un matériau phare de la plupart des religions : on l'utilise par exemple pour les vitraux. C'est de ce fait, la seule matière qui permet ça. Selon la croyance, la lumière de Dieu passe au travers des vitraux. Elle vient se poser sur les fidèles dans le bâtiment. Dans l'autre sens, ils peuvent regarder vers l'extérieur pour renforcer l'expérience de la foi.

 

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut
xxx