Au Niger, l'immunité de l'ex-président Mohamed Bazoum levée par la Cour d'État    Accord de l'ANC, nouvelle attaque en RDC et exploitation pétrolière au Sénégal : l'hebdo Afrique    La RD Congo envisage des poursuites contre Apple en France et aux États-Unis    Afrique du Sud : l'ANC conclut un accord de dernière minute pour un gouvernement de coalition    Au Kenya, la découverte de gisements de coltan suscite l'espoir    Crise économique au Nigeria : Bola Tinubu défend ses réformes    Au Nigeria, une insécurité quotidienne et un regain d'activité du groupe État islamique    La musique au Cap-Vert : quand l'art devient un enjeu national    À Gaza ou au Soudan, l'ONU dénonce des "niveaux extrêmes" de violences contre les enfants    La Cour pénale internationale "extrêmement" préoccupée par la situation au Darfour    Le Sénégal fait son entrée dans le cercle des producteurs de pétrole    Soudan : fermeture du dernier hôpital d'El-Fasher au Darfour    Au Somaliland, bousculer les traditions à travers le basket : à la rencontre des filles de Hargeisa    Au Cameroun, Samuel Eto'o repart au clash avec le ministère des sports    Nouvelle attaque imputée aux paramilitaires FSR au Soudan    Cris de détresse d'une centaine de migrants sénégalais bloqués au Niger    Nouvelle montée de tension entre le Niger et le Bénin : 5 nigériens arrêtés à Sèmè-Kpodji    RD Congo : 53 accusés de "tentative de coup d'État" encourent la peine de mort    Égypte : hausse de 300% du pain subventionné    RD Congo : ouverture du procès de la "tentative de coup d'État"    Des inégalités à réduire dans la santé de la population mondiale    Attaque meurtrière au Soudan, l'ANC perd sa majorité absolue, opération Torch : l'hebdo Afrique    Au Soudan, le chef de l'ONU "condamne fermement" une attaque meurtrière de paramilitaires    "Opération Torch" en 1942 au Maroc et en Algérie : l'autre Débarquement    Cellou Dalein Diallo : la junte veut "rester au pouvoir" en Guinée    Bénin : sept soldats tués lors d'une attaque dans le nord du pays    Sergueï Lavrov poursuit sa tournée africaine en République du Congo    Au Congo, Sergueï Lavrov accuse l'Occident du chaos libyen    Neuf pays africains parmi les dix crises de déplacés "les plus négligées" en 2023    Le Nigeria paralysé par une grève générale pour une hausse du salaire minimum

Demi-finale aller Coupe de la Confédération/ L’Asec veut faire déjouer les Algériens

Demi-finale aller  Coupe de la Confédération/ L’Asec veut faire déjouer les Algériens

On ne l’y attendait pas, il y est. L’Asec Mimosas est dans le top 4 d’une compétition continentale. Le club jaune et noir  affronte l’Union Sportive de la Médina (USM) d’Alger ce mercredi au Stade de la Paix de Bouaké  dans le cadre  de la demi-finale aller de la Coupe de la confédération. Pour cette première articulation de cette double confrontation, l’objectif est clair. Il s‘agit pour Julien Chevalier et ses poulains de gagner avec une marge confortable pour effectuer sereinement le voyage en Algérie dans une semaine. Pour le coach des Mimos, Julien Chevalier qui était en conférence de presse hier, à Bouaké, il s’agira  « de faire le maximum de ce qu’on sera capable de faire avec lucidité. Notre objectif sera de faire le mieux possible. Cependant, quelle que soit l’issue de cette rencontre, il ne faudra pas abandonner. Mais nous ferons tout pour bien aborder cette rencontre avec la même ambition d’être solides et efficaces dans notre jeu offensif et défensif. Dans cette bataille, nous attendons du public un soutien indéfectible ».

Par ailleurs, il compte  sur  l’effectif mais surtout sur Zouzoua Pacôme qui selon Benoit You  « a acquis cette saison un volume de jeu plus important qui lui permet d’être actif pendant 90 minutes, tant dans la créativité avec le ballon que dans sa récupération lorsque celui-ci est perdu. Ce qui fait de lui désormais un joueur plus complet et un cadre de l’équipe cette saison ».  

Avec un bloc solidaire  qui avance et défend ensemble, les Mimos  peuvent faire déjouer les Algériens tout comme ils l’ont fait au tour précédent avec les Tunisiens de l’US Monastir tenus en échec (0-0) lors du match aller  avant de chuter (2-0) une semaine plus tard au stade de la paix de Bouaké.  Même si le scénario est différent, les Mimos recevant cette fois à l’aller, la détermination reste le même.  Les joueurs et encadreurs du club ivoirien tiennent à écrire une nouvelle page de l’histoire de leur club. Raison pourquoi, ils entendent tout donner ce soir pour faire plier les Algériens même si ceux-ci, selon leur coach, Abdelhak Benchikha, ne veulent que marquer un tout petit but.

 « Marquer un but, ce sera l’idéal pour nous. Parce que ce n’est pas évident de marquer au match retour. On est venu avec la ferme intention de faire un bon match, d’étaler un jeu propre. Nous sommes à une marche de la finale, c’est ce qui est important. Là, nous serons en face d’une belle équipe de l’Asec Mimosas, il ne faudra pas paniquer, il faudra rester serein car ça se jouera sur deux manches. Il faut beaucoup travailler car c’est le travail qui paiera. J’ai des joueurs très réceptifs qui veulent gagner », a-t-il confié hier.  

Pour ce match donc,  il n’y a pas de calcul à faire, le représentant  ivoirien doit  gagner pour se donner beaucoup plus de chance d’accéder à la finale. Et cela et possible si les joueurs  restent dans le même état d’esprit que lors des matches précédents. 

 Patricia Lyse

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut
xxx