Au Niger, l'immunité de l'ex-président Mohamed Bazoum levée par la Cour d'État    Accord de l'ANC, nouvelle attaque en RDC et exploitation pétrolière au Sénégal : l'hebdo Afrique    La RD Congo envisage des poursuites contre Apple en France et aux États-Unis    Afrique du Sud : l'ANC conclut un accord de dernière minute pour un gouvernement de coalition    Au Kenya, la découverte de gisements de coltan suscite l'espoir    Crise économique au Nigeria : Bola Tinubu défend ses réformes    Au Nigeria, une insécurité quotidienne et un regain d'activité du groupe État islamique    La musique au Cap-Vert : quand l'art devient un enjeu national    À Gaza ou au Soudan, l'ONU dénonce des "niveaux extrêmes" de violences contre les enfants    La Cour pénale internationale "extrêmement" préoccupée par la situation au Darfour    Le Sénégal fait son entrée dans le cercle des producteurs de pétrole    Soudan : fermeture du dernier hôpital d'El-Fasher au Darfour    Au Somaliland, bousculer les traditions à travers le basket : à la rencontre des filles de Hargeisa    Au Cameroun, Samuel Eto'o repart au clash avec le ministère des sports    Nouvelle attaque imputée aux paramilitaires FSR au Soudan    Cris de détresse d'une centaine de migrants sénégalais bloqués au Niger    Nouvelle montée de tension entre le Niger et le Bénin : 5 nigériens arrêtés à Sèmè-Kpodji    RD Congo : 53 accusés de "tentative de coup d'État" encourent la peine de mort    Égypte : hausse de 300% du pain subventionné    RD Congo : ouverture du procès de la "tentative de coup d'État"    Des inégalités à réduire dans la santé de la population mondiale    Attaque meurtrière au Soudan, l'ANC perd sa majorité absolue, opération Torch : l'hebdo Afrique    Au Soudan, le chef de l'ONU "condamne fermement" une attaque meurtrière de paramilitaires    "Opération Torch" en 1942 au Maroc et en Algérie : l'autre Débarquement    Cellou Dalein Diallo : la junte veut "rester au pouvoir" en Guinée    Bénin : sept soldats tués lors d'une attaque dans le nord du pays    Sergueï Lavrov poursuit sa tournée africaine en République du Congo    Au Congo, Sergueï Lavrov accuse l'Occident du chaos libyen    Neuf pays africains parmi les dix crises de déplacés "les plus négligées" en 2023    Le Nigeria paralysé par une grève générale pour une hausse du salaire minimum

Cocody, Pour la paix et la cohésion après les Municipales / Des guides religieux et la société civile lancent un appel au Conseil d’Etat

Cocody, Pour la paix et la cohésion après les Municipales / Des guides religieux et la société civile lancent  un appel au Conseil d’Etat

Dimanche 1er octobre 2023, des guides religieux, les partis alliés et la société civile de la commune de Cocody se sont retrouvés dans un complexe hôtelier de la place pour lancer un appel à la paix et à la cohésion après les élections Municipales du 2 septembre qui , selon eux, se sont déroulées sans heurt et dans la transparence.

Pour ce faire, ils lancent un appel au Conseil d'Etat, au Médiateur de la République et au Chef de l'Etat pour que le droit soit dit et que le choix des populations de Cocody en faveur du Maire Jean Marc Yacé soit respecté.

Au nom donc de ces entités vivantes dans la commune de Cocody, Pasteure Gnaly Kétura a lu une déclaration dont nous avons reçu copie. « S'il y a des personnes dans une nation qui sont habilitées à maintenir et à garantir la paix, c'est bien les hommes de Dieu. Car la parole de Dieu fait de nous en 2 Corinthiens 5 V18, des ambassadeurs de paix et de cohésion sociale, des dépositaires et garants de la paix dans une nation… » at-elle déclaré à l'entame de ses propositions.

Et de rappeler que quelques jours avant les élections, le Médiateur de la république a sensibilisé tous les candidats à des campagnes apaisées et sans violence, en appuyant cela par la signature d'une charte d'engagement à la paix.

« On a donc assisté à des élections effectivement apaisées, sans heurt, ni violence », at-elle fait remarquer. Avant de préciser que les résultats proclamés par la CEI donnant la victoire à M. Jean Marc Yacé ont été très objectifs au point où les partis adverses ont félicité le maire élu.

Pour elle, c'est une grandeur d'esprit que la population de Cocody dans son ensemble a ouvertement appréciée et saluée.

Selon elle, si aujourd'hui certains candidats ont fait recours pour vérifier l'authenticité des résultats proclamés, c'est un droit qui leur est reconnu.

Cependant, il est important pour les guides religieux et la société civile de Cocody de lancer un appel au conseil d'Etat, au médiateur de la république et au chef de l'Etat pour que le droit soit dit et que le choix des populations de Cocody soit respectée, a déclaré Pasteure Gnaly Kétura.

Source: L'HERITAGE

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut
xxx