"Moi, capitaine" : un film poignant sur le périple de deux jeunes migrants sénégalais    Extradition des migrants illégaux du Royaume-Uni au Rwanda, "une opportunité pour Kigali"    Niger : le départ américain acté, quelles conséquences ?    Au Mali, la junte au pouvoir verrouille la scène politique    Cameroun : face à l'inflation, le gouvernement crée des sites de ventes promotionnelles    Tensions diplomatiques entre le Mali et la Mauritanie après des enlèvements à la frontière    Thierry Vircoulon : ""Les gens souffrent plus des conséquences de la guerre que des combats"    Au Sénégal, l'influence économique et culturelle croissante de la Chine    Le Togo adopte une nouvelle Constitution et passe à un régime parlementaire    En Centrafrique, plusieurs dizaines de morts dans un naufrage à Bangui    En Côte d’Ivoire, l’interminable combat des planteurs de cacao    Niger : les États-Unis acceptent de retirer leurs troupes    Du sucre en plus dans les produits Nestlé pour bébé dans les pays pauvres ? Une ONG suisse accuse    La nouvelle Constitution du Togo est adoptée, le régime devient parlementaire    Albert Pahimi Padacké, ex-Premier ministre tchadien : "Déby est une menace pour la démocratie"    Bibliothèque Senghor, Touadéra à Paris, Bassirou Diomaye Faye en Mauritanie : l'hebdo Afrique    Témoignages de rescapés : le drame des migrants éthiopiens à la frontière saoudienne    Au Togo, la mission de la Cédéao a rencontré les acteurs politiques et de la société civile    Le chef des armées du Kenya et plusieurs responsables militaires tués dans un crash d'hélicoptère    Le nouveau président du Sénégal en Mauritanie pour sa première visite à l'étranger    Le Burkina Faso expulse trois diplomates français en raison d'"activités subversives"    Chaleur meurtrière au Sahel : une étude incrimine le changement climatique "d'origine humaine"    Le président centrafricain Touadéra à Paris pour nouer un "partenariat constructif" avec la France    La France et la Centrafrique s'accordent sur une "feuille de route" pour relancer leur relation    Élections au Tchad : le Premier ministre Succès Masra "convaincu" de gagner dès le premier tour    Vente de la bibliothèque de Senghor : un "enjeu symbolique fort" pour le Sénégal et la France    Libye : sans espoir de solution politique, l'émissaire de l'ONU jette l'éponge    Le Sénégal envisage d'acquérir la bibliothèque de Léopold Sédar Senghor    Au Soudan, un an de guerre

22e Assemblée Générale annuelle et 12e réunion extraordinaire du Conseil des Gouverneurs / La BIDC enregistre une hausse de 12% des bénéfices en 2023

22e Assemblée Générale annuelle et 12e  réunion extraordinaire du Conseil des Gouverneurs / La BIDC enregistre une hausse  de 12% des bénéfices  en 2023

 Les Gouverneurs de la Banque d’Investissement et de Développement de la Cedeao  (BIDC)  se sont  réunis hier jeudi 21 mars 2024, au Radisson Blu à Abidjan Port-Bouët, à l’occasion de la 22e Assemblée Générale annuelle du Conseil des gouverneurs et de la 12e  réunion extraordinaire du Conseil des Gouverneurs pour procéder à l’élection du nouveau président  et délibérer  sur les progrès et les voies à suivre pour une économie des pays de l’Afrique de l’Ouest plus stable.  Ces réunions conjointes étaient placées sous la présidence effective de  la ministre de l’Economie, du Plan et du Développement Mme Kaba Nialé, présidente sortante du Conseil des gouverneurs de la BIDC, organe supérieur de décision de la Banque  et la présence de la vice-présidente de la Commission de la Cedeao. Présidente du Conseil des Gouverneurs de la Banque d’investissement et de Développement de la Cedeao  depuis 2023,   Mme Kaba Nialé,  avant de passer la main  au ministre  des finances et des affaires économiques de la Gambie Seedy Keita, élu lors de ces assises,   a dit son satisfecit  quant aux performances enregistrés par la banque qui a su faire montre d’une résilience.  Selon elle, «  la BIDC a ainsi clôturé l'exercice 2023 avec des bénéfices en hausse de 12%, passant de 5,04 millions d'UC à 5,67 millions d'UC. Mieux, en juin 2023, la Banque enregistrait une croissance significative de son bilan, atteignant 1.252,58 millions d'UC. Ce chiffre représente 121,40 % de l'objectif projeté pour la fin de l'année 2025. Les notations de la Banque sont en progrès avec les notes B2 stable pour Moody’s et B pour Fitch. Ces notations constituent une marque de confiance des marchés financiers envers notre Institution. Assurément, ces résultats contribuent au renforcement de la solidité financière de la Banque et lui assurent une capacité opérationnelle qui lui permet d’atteindre les objectifs du plan stratégique 2021-2025 ».  Souhaitant un avenir plus prometteur à la région ouest africaine, elle a déclaré ouverte la 22e Assemblée Générale  Ordinaire de la BIDC.

Mais avant Dr George Agyekun Donkor , président de la BIDC  et du Conseil  d’administration  , tout en  exprimant sa gratitude  à Son Excellence Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire et à son Gouvernement pour l’accueil chaleureux et  les installations de qualité  mises à  leur disposition, a fait le bilan des réalisations menées par  la banque  sous le leadership de la présidente sortante. Un bilan marqué par  l’adoption de nouvelles réformes institutionnelles pour améliorer le cadre de gouvernance de la Banque. En outre, « pour faire face à l’environnement macroéconomique difficile, la Banque a adopté une approche prudente dans sa stratégie d’expansion du crédit. Le coût du crédit avait explosé, augmentant le risque de crédit dans la sous-région. Pour préserver sa réputation, la Banque a décidé d’évaluer des projets  et de s’assurer qu’elle disposait de ressources raisonnables pour financer», a révélé le président de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao qui précise que  « le bilan de la Banque a considérablement augmenté. À fin juin 2023, le bilan de la Banque s’élevait à 1 252,58 millions d’UC (1 797,40 millions de dollars), soit 121,40 % de l’objectif estimé pour la fin de 2025. Cela indique que la Banque a déjà dépassé son objectif pour 2025 bien avant la date prévue. Cette croissance souligne la solide performance financière de la Banque et la mise en œuvre efficace des objectifs  visant à renforcer sa stabilité financière et sa capacité opérationnelle ». Au titre des voies à suivre, la banque  entend renforcer davantage son cadre de risque afin de réduire les NPL et améliorer son  portefeuille de projets, ouvrir des bureaux régionaux  au Nigeria et en Côte d’Ivoire  afin de mieux répondre aux besoins de leurs clients et inviter les  pays en retard de paiement à prendre d’urgence les mesures nécessaires pour les apurer. In fine, la Banque compte continuer de faire des progrès importants dans l’atteinte de ses objectifs et faire en sorte que le quinze Etats soient au rendez-vous des échéances 2030 des Objectifs de Développement Durable, et 2063 de l’Union Africaine, avec un capital humain  très performants.

 Patricia Lyse

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut
xxx