Battu à la présidentielle, le Premier ministre tchadien Succès Masra présente sa démission    La politique migratoire tunisienne inquiète les Nations Unies    Interrogations en RD Congo au lendemain de la tentative de coup d'État    En RD Congo, de nombreuses zones d'ombre après la "tentative de coup d'État"    En Afrique du Sud, la justice exclut l'ex-président Jacob Zuma des élections prévues le 29 mai    Fin de la 16ème édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA)    RD Congo : l'élection du bureau de l’Assemblée nationale reportée    RD Congo : une "tentative de coup d'État" déjouée à Kinshasa, selon l'armée    Ahramat, le bras du Nil qui en dit long sur la construction des pyramides d'Égypte    La santé mentale des jeunes, un enjeu majeur en Afrique    Conférence sur les relations entre l’Afrique et l’Europe : Ousmane Sonko parle du rôle de la France    Sonko s'en prend à la France, l'armée burkinabè accusée, répression en Tunisie : l'hebdo Afrique    Au Sénégal, le Premier ministre Ousmane Sonko s'en prend durement à la présidence Macron    Arrestations de Sonia Dahmani et Mehdi Zagrouba : manifestations des avocats à Tunis    Tchad : le général Mahamat Idriss Déby Itno officiellement élu président    En Côte d'Ivoire, la précampagne présidentielle 2025 a commencé    RD Congo : hommage aux victimes de Mugunga    Afrique du Sud : des gangs contrôlent l'exploitation minière illégale et sèment la terreur    Mali : le seul but du dialogue était de "prolonger la transition", estime le chef du parti Yelema    Ouverture d'une crise diplomatique entre le Niger et le Bénin    Massacres au Burkina Faso : des vidéos accablent l'armée burkinabè    Soudan : le chef de l'ONU "très inquiet" par les combats à El-Facher, au Darfour    Sénégal : Mélenchon invité par Ousmane Sonko, en terrain conquis ?    Tunisie : descente de police musclée à la Maison de l’avocat de Tunis    En Tunisie, le retour de "l'autocensure" face à "la crainte de la dénonciation et de l'arrestation"    Niger-Nigeria : reprise des échanges commerciaux à la frontière    "Comment vais-je m'en sortir ?" : des Nigérians en grande difficulté face à l'inflation    Ali Mahaman Lamine Zeine accuse le Bénin de déstabiliser le Niger    Au Tchad, Succès Masra demande l'annulation de l'élection présidentielle    En Tunisie, l'avocate Sonia Dahmani arrêtée de force après des propos sarcastiques

jeudi, 09 mai 2024

Après la qualification du relais 4x4 féminin ivoirien aux JO PARIS 2024 /Poda SIé (DTN de la FIA) : ‘’Tout est jouable’’

Pour la 1ère fois de son Histoire, le relais 4X100m féminin ivoirien s’est qualifié  pour les Jeux Olympiques Paris 2024, dimanche 5 mai  dernier, aux  Mondiaux aux Bahamas. L’équipe féminine du relais 4x100 m, composée de  Muriel Ahouré-Demps, Marie Josée Ta Lou-Smith, Maboundou Koné et Jessika Gbaï,  a terminé 2e  en 42"63 juste derrière l'Italie (42"60s). Une performance qui leur permet de se hisser dans le top 16 des meilleures nations qui vont prendre part aux JO de Paris prévus du 26 juillet au 11 août 2024.  Ce succès est certes celui  des athlètes ivoiriennes qui ont montré leur rage de vaincre sur la piste mais également celui de la Fédération ivoirienne d’athlétisme qui a fait de  la qualification du relais féminin pour les JO de Paris 2024, une priorité. Interrogé  mardi dernier sur cette qualification historique du relais féminin, le Directeur Technique National de la Fia,  Poda Sié  croit que tout est jouable lors de la 33e Edition de ces olympiades. « C’est une satisfaction pour nous. Tous ceux qui sont qualifiés pour ces prochaines olympiades ont de véritables chances de remporter des médailles. Pour preuve, la compétition qui s’est déroulée les 4 et 5 mai 2024 au stade de Nassau.   « Regardez un peu la compétition qui s’est passée. En série tout peut arriver. Quand on prend les performances, la France a fait 42’’75 en finale. Et leur meilleure performance en finale est 42’’75 et  elles sont sorties avec une médaille d’argent. Nous avons fait 42’’63 et nous n’avons pas eu accès à la finale.  C’est pour dire que dans les courses en  série, si tu as la chance de te qualifier tu es ‘’médaillable’’. Donc  quand on fait l’analyse au niveau des performances, la Côte d’Ivoire qui a réalisé un chrono de 42’’63 est 5e meilleure performance mondiale aujourd’hui.  Mais sur les 5 places, les Etats-Unis ont  occupé 2 places.  Donc on peut dire que la Côte d’Ivoire est 4e meilleure performance mondiale  à cet instant. Mais  les pays sont au coude à coude. 42’’60 pour l’Italie, 42’’33 pour la Grande Bretagne et 41’’85  pour les Etats -Unis. Quand on regarde  ces performances,  tout est jouable pourvu que nous accédions à la finale aux JO.  Si nous avons pu passer les phases éliminatoires que nous sommes en finale, une médaille peut tomber au niveau du relais 4x 100 m féminin »,  a conclu  le Directeur Technique National (DTN) de la FIA, Poda Sié.

 Patricia Lyse    

 

 

 

  • Publié dans Sport
En savoir plus...

Comment j'ai localisé et retrouvé mon iPhone perdu alors qu'il était éteint.

Vous avez perdu votre iPhone ? Et vous avez besoin de le localiser alors qu'il est éteint ? Ça peut franchement être utile si on n’a plus de batteries ou même en cas de perte ou de vol. Car tout le monde a sans doute déjà vécu cette expérience stressante. On ne sait plus où est son téléphone et en plus il est éteint donc impossible de le faire sonner. Moi ça m'est arrivé pas plus tard que la semaine dernière. J’ai dû demander à mon ami s’il connaissait des méthodes pour localiser un iPhone perdu. Eh bien il m’a montré une solution que peu de gens connaissent et qui m'a permis de retrouver mon appareil gratuitement ! Découvrez l'astuce pour localiser un iPhone éteint et pour le retrouver à mon appareil gratuitement !

 

Pour retrouver un iPhone éteint, l'option "Localiser mon iPhone" doit être activée

Quand j'ai cherché des solutions pour retrouver mon iPhone, j'ai lu un peu de tout et n'importe quoi sur le sujet. A priori, on pourrait retrouver un portable grâce à son IMEI (International Mobile Equipment Identity) ou d'autres façons. En réalité, mon ami  m'a donné la seule astuce qui fonctionne pour retrouver notre précieux iPhone, même s'il est éteint. Cette astuce, c'est d'activer l'application "Localiser mon iPhone" qui est présente sur nos appareils par défaut.

C'est grâce à elle que l'on peut retrouver notre Smartphone, mais aussi tous les autres appareils Apple. Ça marche pour une Apple watch, des airs pod, un iPad, un MacBook, etc. Et ça, c'est possible depuis IOS 15 sorti en 2021. Apple a en effet eu la bonne idée de muscler son application "Localiser" depuis cette version IOS. Avant IOS 15, l'application existait, mais elle ne permettait pas de retrouver un appareil Apple quand il était éteint. Depuis la mise à jour faite en 2021, même un portable éteint peu maintenant être retrouvé. Seule condition : Il faut que la fonctionnalité "Localiser mon iPhone" soit bien activée dans vos paramètres. Sans cette première manipulation, localiser un iPhone éteint n'est pas possible.

 

Comment activer la localisation de votre un iPhone ?

  1. Allez dans le menu "Réglages" de l'iPhone et cliquez sur votre nom tout en haut.
  2. Cliquez sur le service "Localiser".
  3. Cliquez sur "Localiser mon iPhone".
  4. Appuyez sur la pastille pour qu'elle devienne verte.
  5. Activez l'option "Réseau localiser" et "Envoyer la dernière position".

Vous pouvez maintenant retrouver votre iPhone même éteint

 

 

 

En savoir plus...

Cadre de Coopération pour le Développement Durable (CCDD) 2021-2025/Le Gouvernement satisfait des résultats enregistrés en 2023

La Ministre de l’Economie, du Plan et du Développement, Nialé Kaba et le Coordinateur Résident du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire, Philippe Poinsot ont présidé, le mercredi 8 mai 2024, la quatrième réunion du Comité Directeur, à Abidjan.  Cadre de dialogue stratégique entre le Gouvernement ivoirien et le Système des Nations Unies pour la mise en œuvre du Cadre de Coopération pour le Développement Durable (CCDD), le Comité Directeur Conjoint (CDC) a tenu sa 4ème réunion, ce mercredi 08 mai 2024, à Abidjan. Cette rencontre avait pour objectifs principaux d’assurer le suivi des recommandations du CDC du 31 mai 2023, de valider les réalisations du système des Nations Unies en 2023 et de recueillir les orientations stratégiques pour la mise en œuvre du CCDD et pour le renforcement des initiatives de développement durable en Côte d’Ivoire.

Co-présidente de cette réunion, la Ministre du l’Economie, du Plan et du Développement s’est réjouie des acquis positifs, "après trois années de mise en œuvre du CCDD,  des progrès ont été enregistrés grâce aux efforts conjoints du gouvernement et des Nations Unies", a souligné Nialé KABA,  avant de donner plus de détails sur les différentes actions menées. « Le rapport 2023 met en lumière les principaux résultats obtenus dans les domaines de l’agriculture et de l’industrialisation durable, de l’éducation, des services sociaux de base, de l’emploi, de la préservation de l’environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique. Le coût de la mise en œuvre du CCDD est estimé à 184 millions de dollars  soit environ 112,1 Milliards de Fcfa(…). A mis parcours de la mise en œuvre du CCDD, les ressources mobilisées de 2021-2025 s’élèvent à 289 milliards de FCFA sur 396 milliards prévus jusqu’en 2025, soit 73% du total planifié. Ces financements ont permis de soutenir des programmes ciblés du Gouvernement dont le PJ-Gouv et le PS-Gouv », a-t-elle soutenu.

Bien avant, le Coordonnateur résident des activités opérationnelles du système des Nations Unies en Côte d'Ivoire a situé le cadre de la rencontre, " Le Comité Directeur Conjoint (CDC) en tant que cadre de dialogue entre le Gouvernement et le Système des Nations Unies se réunit chaque année pour assurer la cohérence de nos actions et s’assurer de leur alignement aux priorités nationales. Cette réunion marque la dernière ligne droite de notre cycle de coopération actuel qui se clôturera en 2025", a indiqué Philippe Poinsot.

Il a, en outre, précisé les éléments d'appui des organisations onusiennes inscrits dans le rapport du CDC. "Ce document met en lumière nos initiatives de développement, notamment le soutien à la transformation agro-forestière pour créer des systèmes agricoles durables, la poursuite de nos activités de renforcement des capacités professionnelles et entrepreneuriales des jeunes dans le contexte de l’année 2023 dédié à la jeunesse, notre accompagnement institutionnel pour la résilience au changement climatique à travers l'élaboration du Plan National d'Adaptation, notre appui aux plateformes locales de lutte contre les violences basées sur le genre, ainsi que notre initiative conjointe pour l'amélioration des apprentissages, en soutien aux réformes issues des Etats Généraux de l’Education et de l’Alphabétisation et bien d’autres initiatives importantes", a conclu le Coordonnateur résident.

Au terme de cette réunion, les parties prenantes ont formulé des recommandations selon lesquelles, les agences doivent accélérer la formulation, la mobilisation des fonds conjointement avec le Gouvernement et l’opérationnalisation des programmes conjoints dont le processus de formulation est finalisé. Le CDC a salué la valeur ajoutée du cadre programmatique pour la résilience dans la zone Nord-Est et a demandé aux partenaires d’apporter un appui dans cette zone afin de renforcer la coordination et la transparence des interventions. Enfin, le CDC a noté la pertinence des 6 transitions et 4 moteurs pour l’accélération des ODD, et a recommandé de les considérer dans la formulation du prochain cycle de coopération (2026-2030), en intégrant les droits humains, l’inclusion des jeunes, la Culture et les personnes vulnérables de manière transversale d’une part, et, en s’assurant de leur alignement sur les priorités nationales pour le même cycle programmatique,  d’autre part.

Notons que cette rencontre a enregistré la participation de plusieurs membres du gouvernement notamment, les Ministres du Commerce et de l'Industrie, de l'Emploi et de la Protection Sociale, de la Cohésion Nationale,  de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté,  de la Femme, Famille et Enfant, des chefs d'agence des Nations Unies et des représentants des ministères sectoriels.

Sercom ministère de l’économie, du   plan et du Développement 

 

En savoir plus...

Communiqué du Conseil des ministres du 8 mai 2024

Un conseil des ministres s’est tenu le mercredi 8 mai 2024, au Palais présidentiel à Abidjan Plateau sous la Présidence de son Excellence Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire.

 

MESURES GENERALES

PROJETS DE LOI

 Au titre du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie universelle ;

Le Conseil a adopté deux (2) projets de loi :

Un projet de loi portant modification des articles 13 et 14 de la loi n° 2015-533 du 20 juillet 2015 relative à l’exercice de la pharmacie ;

Un projet de loi portant modification de l’article 18 de la loi n° 2015-535 du 20 juillet 2015 portant organisation de l’Ordre National des Pharmaciens de Côte d’Ivoire

 Conformément aux dispositions communautaires de l’UEMOA, ces différents projets de loi modificatifs concourent à transposer, dans la législation nationale, le droit pour tout ressortissant d’un Etat membre de l’UEMOA, désireux de s’installer dans notre pays, de s’inscrire à l’Ordre National des Pharmaciens de Côte d’Ivoire...

 

PROJETS DE DECRETS

 1- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration ;

Le Conseil a adopté un décret portant attributions, organisation et fonctionnement du Comité Consultatif de la Fonction Publique.

Le Comité Consultatif de la Fonction Publique a été prévu par la loi n°2023-892 du 23 novembre 2023 portant Statut Général de la Fonction Publique. Cet organe consultatif est chargé de statuer et de produire des avis pour orienter la prise de décisions sur toutes les questions qui intéressent de façon générale l’Administration publique et les fonctionnaires.

En application de la loi susmentionnée, et en cohérence avec les recommandations de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en matière de représentativité...

 

 2- Au titre du Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie, en liaison avec le Ministère des Finances et du Budget et le Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Transition Ecologique ;

Le Conseil a adopté cinq (5) décrets portant chacun attribution d’un permis de recherche minière :

  • un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour le nickel, les terres rares, le cobalt, l’or et le chrome, à la Société «SOCIETE IVOIRIENNE D’EXPLORATION ET DE RECHERCHE SARL, en abrégé SIER SARL », dans les départements de M’Batto, de Toumodi et de Taabo ;
  • un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour le manganèse, à la Société « NAVA RESOURCES CI SA » dans le département de Minignan ;
  • un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour l’or, à la Société «MINES ET EXPLORATION EN AFRIQUE DE L’OUEST SARL», en abrégé «MINEX WEST AFRICA SARL», dans les départements de Bangolo et de Duekoué ;
  • un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour le nickel, l’argent, le colbalt, l’or et le cuivre à la Société «PARNASSA INVEST SAS» dans le département de Biankouma ;
  • un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour le lithium, à la Société « KHALEESI RESOURCES SARL » dans les départements d’Agboville et d’Adzopé.

Ces permis de recherche sont délivrés pour une durée de validité de quatre (04) ans, conformément aux conditions techniques et environnementales requises...

 

 3- Au titre du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, en liaison avec le Ministère des Eaux Forêts et le Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Transition Ecologique ;

Le Conseil a adopté un décret portant ratification de la Convention sur la protection et l’utilisation des cours d’eau transfrontières et des lacs internationaux, adoptée le 17 mars 1992, à Helsinki (Finlande), telle qu’amendée le 28 novembre 2003 et conformément à la Décision VI/3 du 30 novembre 2012 clarifiant la procédure d’adhésion.

Cette convention adoptée sous l’égide des Nations Unies invite les Etats à la coopération pour promouvoir l’utilisation et la gestion durables des ressources en eau transfrontalières afin de prévenir les conflits dans les espaces transfrontaliers...

 

MESURES INDIVIDUELLES

  Au titre du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur

Le Conseil a donné son agrément en vue de la nomination de :

Madame JOUMANA SULEIMAN ALI GHOUNEIMAT, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume Hachémite de Jordanie près la République de Côte d’Ivoire, avec résidence à Rabat, au Maroc.

Monsieur DOMINIQUE FAVRE, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la Confédération Suisse près la République de Côte d’Ivoire, avec résidence à Abidjan...

 

COMMUNICATIONS

1- Au titre du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Ministre des Sports et du Cadre de Vie ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la mise en œuvre du Programme Social du Gouvernement à fin décembre 2023.

La mise en œuvre du PSGouv 2 à fin décembre 2023 a enregistré des progrès importants réalisés dans plusieurs secteurs, à la faveur des efforts concertés du Gouvernement, des partenaires de développement, des communautés locales et la participation de tous.

Le PSGouv a permis notamment la construction de 305 salles de classe, l’électrification de 625 localités, la distribution de plusieurs millions de manuels et de kits scolaires, l’accès à des services de santé de qualité, avec des établissements sanitaires nouvellement construits et équipés pour répondre aux besoins de nos communautés. En outre, environ 200.000 jeunes ont connu l’insertion professionnelle, leur offrant de contribuer pleinement au développement du pays. Ces efforts ont été complétés par des mesures de solidarité envers les populations vulnérables, avec des transferts monétaires à 200.000 ménages, démontrant la détermination du Gouvernement à lutter contre la pauvreté et à promouvoir l’inclusion sociale.

Ainsi, à fin 2023, le taux d’engagement global a atteint 78,41%, représentant 774,4 milliards de francs CFA, pour un taux de décaissement de 69,24%, soit 683,8 milliards de francs CFA décaissés, sur un montant de 987,6 milliards de francs CFA prévu au budget du PSGouv 2, en 2023…

 

2- Au titre du Ministère de l’Economie, du Plan et du Développement, en liaison avec le Ministère des Finances et du Budget ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la participation de la Côte d’Ivoire aux Réunions de Printemps 2024, du Groupe de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International.

 Une délégation de haut niveau conduite par le Ministre de l’Economie, du Plan et du Développement a pris part à ces assises tenues du 15 au 21 avril 2024, à Washington, aux USA. Globalement, les travaux ont mis en lumière la résilience de l’économie mondiale projetée à 3,2% de croissance et la réduction de l’inflation globale médiane à 2,8 à fin 2024, en dépit du contexte géopolitique défavorable en Europe de l’Est et des foyers de tension ailleurs dans le monde.

De même, les performances de l’économie nationale ont été réaffirmées à l’occasion des travaux et lors des rencontres tenues avec les plus hauts responsables…

 

3- Au titre du Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la manifestation d’intérêt de la société Shell Exploration pour les blocs CI-602, CI-603 et CI-707.

Les différents blocs concernés sont situés dans la marge Ouest du bassin sédimentaire en eaux profondes.

Le Conseil a donné son accord pour l’entame de négociations avec la société Shell Exploration, qui dispose des compétences techniques et de la capacité financière nécessaires à la réalisation des travaux d’exploration dans ces blocs pétroliers jusque-là insuffisamment explorés…

 

DIVERS

-  Le Conseil a entendu une communication du Ministre des Finances et du Budget relative à la performance économique de notre pays.

Il en ressort que la Côte d’Ivoire fait partie des dix premières économies africaines en 2024, en se classant à la 9e place devant la Tanzanie. Le pays devient ainsi la 3e économie en Afrique francophone derrière l’Algérie et le Maroc, et la 2e de l’Afrique de l’Ouest derrière le Nigeria. Cette résilience de notre économie est due à sa diversification et à l’engagement du Chef de l’Etat à accélérer et à intensifier la transformation structurelle de l’économie nationale par l’industrialisation. Cette politique volontariste commence à porter ses fruits, car la croissance économique du pays est portée par les secteurs secondaires avec un taux de croissance annuel de 10%, et tertiaire, qui enregistre un taux de 8% par an, bien que la Côte d’Ivoire demeure un pays agricole.

Le Chef de l’Etat s’est félicité de cette performance économique exceptionnelle étant donné que les pays figurant dans ce Top 10, à l’exception de la Côte d’Ivoire, ont des économies basées sur des industries extractives, notamment le pétrole et les minerais. Aussi, le Chef de l’Etat a adressé un satisfecit à l’ensemble du Gouvernement, notamment au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, et au Ministre des Finances et du Budget

 

   Le prochain Conseil des Ministres se tiendra le 22 mai 2024, à Abidjan.

 

 

 

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS
xxx