Battu à la présidentielle, le Premier ministre tchadien Succès Masra présente sa démission    La politique migratoire tunisienne inquiète les Nations Unies    Interrogations en RD Congo au lendemain de la tentative de coup d'État    En RD Congo, de nombreuses zones d'ombre après la "tentative de coup d'État"    En Afrique du Sud, la justice exclut l'ex-président Jacob Zuma des élections prévues le 29 mai    Fin de la 16ème édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA)    RD Congo : l'élection du bureau de l’Assemblée nationale reportée    RD Congo : une "tentative de coup d'État" déjouée à Kinshasa, selon l'armée    Ahramat, le bras du Nil qui en dit long sur la construction des pyramides d'Égypte    La santé mentale des jeunes, un enjeu majeur en Afrique    Conférence sur les relations entre l’Afrique et l’Europe : Ousmane Sonko parle du rôle de la France    Sonko s'en prend à la France, l'armée burkinabè accusée, répression en Tunisie : l'hebdo Afrique    Au Sénégal, le Premier ministre Ousmane Sonko s'en prend durement à la présidence Macron    Arrestations de Sonia Dahmani et Mehdi Zagrouba : manifestations des avocats à Tunis    Tchad : le général Mahamat Idriss Déby Itno officiellement élu président    En Côte d'Ivoire, la précampagne présidentielle 2025 a commencé    RD Congo : hommage aux victimes de Mugunga    Afrique du Sud : des gangs contrôlent l'exploitation minière illégale et sèment la terreur    Mali : le seul but du dialogue était de "prolonger la transition", estime le chef du parti Yelema    Ouverture d'une crise diplomatique entre le Niger et le Bénin    Massacres au Burkina Faso : des vidéos accablent l'armée burkinabè    Soudan : le chef de l'ONU "très inquiet" par les combats à El-Facher, au Darfour    Sénégal : Mélenchon invité par Ousmane Sonko, en terrain conquis ?    Tunisie : descente de police musclée à la Maison de l’avocat de Tunis    En Tunisie, le retour de "l'autocensure" face à "la crainte de la dénonciation et de l'arrestation"    Niger-Nigeria : reprise des échanges commerciaux à la frontière    "Comment vais-je m'en sortir ?" : des Nigérians en grande difficulté face à l'inflation    Ali Mahaman Lamine Zeine accuse le Bénin de déstabiliser le Niger    Au Tchad, Succès Masra demande l'annulation de l'élection présidentielle    En Tunisie, l'avocate Sonia Dahmani arrêtée de force après des propos sarcastiques

mardi, 07 mai 2024

Mini Euro 2024 /Que La fête commence !

Après le succès de la mini CAN 2023 remportée par le Cameroun, Sport Management,  Marketing et  Communication  (S2MC), structure au service de la jeunesse,  lance le mini Euro 2024.Une tribune pour permettre aux jeunes d’exprimer leur talent.  24 centres de formation qui porteront les  maillots des pays  qualifiés pour l’Euro 2024 (14 juin-14 juillet 2024)  en Allemagne prendront part à cette compétition qui se déroulera du 11 mai au 8 juin 2024, sur les  stades de Petit Bassam à Port-Bouet, Alliodan à Marjorie, Jean Delafosse à Adjamé, Inchallah à Koumassi, Aboboté à Abobo  et du lycée technique de Yopougon. Placé sous la présidence du Ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé des sports et du cadre de vie Adjé Silas Metch, cet évènement sportif a pour thème « Qu’est-ce que je deviens quand le sport ne m’a pas réussi » ? 

C’est ce qui ressort de la conférence de presse animée  par le Président du Comité d’Organisation (PCO) Ahua Yao François qui avait à ses côtés Kabby Apollinaire, coordonnateur général du mini Euro 2024, les anciens joueurs  Lago Patrice et Léon Dogbo ainsi  que Marguerite Oponou,  représentant le partenaire  El Paradis Cosmetic qui prône l’excellence et l’éducation  et qui a décidé d’associer son image à cet évènement qui se situe dans l’encadrement . Avant donc l’Euro 2024 en Allemagne, les centres de formation de Côte d’Ivoire vivront au rythme de l’Euro en miniature. Une véritable fête du football qui leur permettra d’exprimer leur talent.  D’entrée,   le PCO  a remercié le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé du Sport,  le Directeur de l’Office National du Sport, Ousmane Gbané  qui a mis à leur disposition le trophée, des jeux de maillot  et le stade Champroux qui accueillera la finale,  le partenaire ainsi que l’initiateur de cette compétition Joël Ouréga qu’il décrit comme un passionné de sport qui depuis 2007  ,  a décidé d’offrir  à ses propres frais,  une tribune d’expression aux jeunes . Parlant de l’innovation majeure de cette compétition, le conférencier a invité les centres de formation à mettre à leur disposition une liste de 10 pensionnaires qu’ils pourront assister. Par ailleurs, il a invité les  centres de formation à s’inscrire en s’acquittant de la somme de 40 000fcfa  qui leur donne droit à 23 licences Toutefois,  a-t-il précisé,  les centres de formation qui le désirent pourront accroitre le nombre de leurs licenciés en payant pour chacun 2000fcfa.

Coordonnateur Général du projet, Kabby Apollinaire a exhorté  les responsables de centres de formation à travailler dans la transparence et  à être rigoureux dans l’encadrement des enfants.  Aux parents, il leur a demandé d’accompagner leurs enfants dans la formation, ce qui leur permettra de mieux comprendre les contrats ou de s’insérer dans le tissu socio professionnel quand le sport n’a pas marché. Quant à l’ancien joueur Lago Patrice aujourd’hui président d’un club évoluant dans le championnat de District, il a dit être honoré d’accompagner ces jeunes qui ont décidé de marcher dans leurs sillons. « Partout où il y aura la formation, nous serons là pour accompagner », a-t-il  déclaré.  Pour rappel ; la cérémonie d’ouverture du mini euro 2024, prévue le 11 mai prochain au stade de Petit Bassam, sera marquée par un défilé et une remise de jeux de maillots aux 24 participants.

 Patricia Lyse

  • Publié dans Sport
En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS
xxx