Au Niger, l'immunité de l'ex-président Mohamed Bazoum levée par la Cour d'État    Accord de l'ANC, nouvelle attaque en RDC et exploitation pétrolière au Sénégal : l'hebdo Afrique    La RD Congo envisage des poursuites contre Apple en France et aux États-Unis    Afrique du Sud : l'ANC conclut un accord de dernière minute pour un gouvernement de coalition    Au Kenya, la découverte de gisements de coltan suscite l'espoir    Crise économique au Nigeria : Bola Tinubu défend ses réformes    Au Nigeria, une insécurité quotidienne et un regain d'activité du groupe État islamique    La musique au Cap-Vert : quand l'art devient un enjeu national    À Gaza ou au Soudan, l'ONU dénonce des "niveaux extrêmes" de violences contre les enfants    La Cour pénale internationale "extrêmement" préoccupée par la situation au Darfour    Le Sénégal fait son entrée dans le cercle des producteurs de pétrole    Soudan : fermeture du dernier hôpital d'El-Fasher au Darfour    Au Somaliland, bousculer les traditions à travers le basket : à la rencontre des filles de Hargeisa    Au Cameroun, Samuel Eto'o repart au clash avec le ministère des sports    Nouvelle attaque imputée aux paramilitaires FSR au Soudan    Cris de détresse d'une centaine de migrants sénégalais bloqués au Niger    Nouvelle montée de tension entre le Niger et le Bénin : 5 nigériens arrêtés à Sèmè-Kpodji    RD Congo : 53 accusés de "tentative de coup d'État" encourent la peine de mort    Égypte : hausse de 300% du pain subventionné    RD Congo : ouverture du procès de la "tentative de coup d'État"    Des inégalités à réduire dans la santé de la population mondiale    Attaque meurtrière au Soudan, l'ANC perd sa majorité absolue, opération Torch : l'hebdo Afrique    Au Soudan, le chef de l'ONU "condamne fermement" une attaque meurtrière de paramilitaires    "Opération Torch" en 1942 au Maroc et en Algérie : l'autre Débarquement    Cellou Dalein Diallo : la junte veut "rester au pouvoir" en Guinée    Bénin : sept soldats tués lors d'une attaque dans le nord du pays    Sergueï Lavrov poursuit sa tournée africaine en République du Congo    Au Congo, Sergueï Lavrov accuse l'Occident du chaos libyen    Neuf pays africains parmi les dix crises de déplacés "les plus négligées" en 2023    Le Nigeria paralysé par une grève générale pour une hausse du salaire minimum

dimanche, 07 mai 2023

Ports de Cote d’Ivoire/ Les Dockers réclament l’élection des délégués du personnel

 

Réunis en session ordinaire le vendredi 28 Avril 2023 au siège de la Fédération des Syndicats Autonomes de Côte d’Ivoire-Confédération Général (FESACI-CG), et sous l’égide du Secrétaire Général Confédéral le Docteur Colonel Traoré Dohia Mamadou, la Fédération des Syndicats Dockers pour le Renouveau (FSDR), a tenu son premier Conseil Syndical présidé par le camarade KOBENA Carlos, Secrétaire Général National.

Après une analyse sereine et exhaustive, la FSDR s’est prononcée sur l’actualité dans les ports de Côte d’Ivoire, et particulièrement la situation des dockers depuis la signature du décret n2019-102 du 30 Janvier 2019 portant statut particulier des dockers. Ainsi :

➢ Considérant la volonté politique d’améliorer le cadre de vie et de travail des dockers actée par SEM Alassane OUATTARA à travers la signature le 30 janvier 2019 du décret susmentionné ;

➢ Considérant la lenteur des réformes pour la mise en application dudit décret et son extension à l’ensemble des dockers ;

➢ Considérant l’accalmie constatée ces derniers mois sur les plates-formes portuaires d’Abidjan et de San-Pedro ;

➢ Considérant l’implication des Autorités de tutelle à garantir les conditions de sécurités propices aux activités de manutention, notamment le Ministre des Transports et les Directeurs Généraux des deux Ports ;

➢ Considérant l’initiative des ports soutenue par le Ministre des Transports relative à la tenue d’un séminaire en vue de la signature d’une trêve sociale avec les dockers ;

➢ Considérant le cadre inclusif et consensuel dans lequel se déroulent les travaux préparatoires du séminaire sur la trêve sociale ;

➢ Considérant l’esprit qui a prévalu lors des négociations sectorielles sur le minima catégoriels entres les dockers et le patronat, et qui a abouti à l’obtention de taux acceptables par chacune des parties ;

➢ Considérant enfin la réintégration des membres injustement exclus depuis 2017, et la reprise effective du Secrétaire Général National de la FSDR depuis janvier 2023 ; Les membres statutaires de la FSDR (Bureau Exécutif National ; Commissariat aux Comptes ; Bureau du Conseil Syndical), et les militants expriment leur déférence et infinie gratitude à SEM le Président de la République pour les nombreux investissements dans les infrastructures portuaires, gage de leadership de nos Ports, et la politique sociale en faveur des dockers de Côte d’Ivoire. Cela dénote de l’importance des dockers dans sa vision futuriste pour nos Ports. La FSDR tient à exprimer également sa gratitude aux Autorités de tutelle, en particulier monsieur le Ministre des Transports pour son implication personnel dans la résolution de la crise qui a débouché sur la levée du mot d’ordre de grève le 22 octobre 2022 à son Cabinet ; La FSDR remercie la Centrale FESACI-CG pour le soutien permanent et sans faille qu’elle a toujours apporté dans la lutte des dockers pour leur bien-être social et professionnel, tout en respectant leur autonomie d’action.

La FSDR salue les Autorités portuaires, notamment HIEN Sié Yacouba et Hilaire LAMIZANA, respectivement Directeurs Généraux des Ports Autonomes d’Abidjan et de San Pedro, sans oublier Joël HOUNSINOU, le Président du SEMPA et les administrateurs pour le cadre consensuel et inclusif mis en place depuis novembre 2022 pour permettre aux dockers de s’exprimer. Ce cadre a permis aux dockers de prendre part aux travaux préparatoires du prochain séminaire, et surtout de participer aux missions de Benchmark organisée dans les ports de la sous-région ouest Africaine.

DECLARATION DE LA FEDERATION DES SYNDICATS DOCKERS POUR LE RENOUVEAU

(FSDR)

 

La FSDR salue également un nouvel esprit qu’elle observe sur les plates-formes portuaires et en milieu docker, incarné par le respect mutuel et la sécurité des personnes et des biens. Cet esprit qui se traduit par la liberté de mouvement et d’expression de tous les leaders syndicaux, reflète l’un des motifs de la lutte qu’elle a toujours menée, et qui malheureusement était incomprise. Elle encourage les Autorités compétentes à pérenniser cet état de quiétude propice au travail.

En outre, la FSDR se félicite de la méthode d’approche du Président du SEMPA et ses collaborateurs, à l’écoute des préoccupations qui leur ont été soumises en vue de leur règlement dans la sérénité. La FSDR tient à rassurer l’ensemble du patronat de sa volonté de privilégier le dialogue pour la résolution des problèmes des dockers. La FSDR, tout en remerciant les Autorités ministérielles, portuaires et le SEMPA pour l’organisation d’un séminaire en vue de la signature d’une trêve sociale souhaiterait que les travaux préparatoires et le séminaire pratique soient élargis aux entités soumissionnaires sans exclusion, afin de leur permettre de comprendre l’esprit et la lettre de l’initiative, et de s’en inspirer.

La FSDR, soucieuse du bien-être social et professionnel des dockers interpelle le Directeur Général du Port Autonome d’Abidjan quant à la démolition de l’historique hall de paie des dockers qui regroupe la salle des délégués du personnel, les bureaux des syndicats représentatifs et les sièges des mutuelles des dockers. C’est un symbole du dynamisme syndical des dockers qu’ils ne souhaitent nullement voir brader au profit de multinationales ou autres grands financiers, même si les dockers n’en sont pas encore propriétaires.

Au surplus, la FSDR souhaite que les locaux soient rénovés et rétrocédés à leurs occupants. Les dockers y tiennent beaucoup. La FSDR souhaiterait à ce propos avoir une rencontre avec monsieur le Directeur General à l’effet de faire des contre-propositions.

Enfin, en ce qui concerne les élections des délégués du personnel, La FSDR voudrait faire la proposition suivante :

  1. Vu l’actualité politique qui commence à se cristalliser sur les élections locales (régionales et municipales) d’une part ;
  2. Vu le contexte quasi saisonnier des activités des dockers au Port de San-Pedro (la baisse des activités à partir de juin entraînant de facto la désertion du port par la plupart des dockers) ;
  3. Vu le retard accusé pour l’organisation du séminaire ;

La FSDR souhaiterait que les Autorités compétentes privilégient dès maintenant l’organisation des élections des délégués du personnel docker. Ce vœu est l’émanation de l’ensemble des dockers qui ne demandent qu’à user de leur droit à choisir leurs représentants légitimes. Ce droit longtemps confisqué mérite d’être réparé avant la fin du premier semestre 2023. Les problèmes des dockers s’accumulent, et les espoirs tendent à s’amenuiser au fil des années, après plus de quatorze (14) années sans renouvellement des délégués

Enfin, la FSDR réitère sa confiance aux Autorités compétentes, et les prie d’agréer ses sentiments distingués.

 

 Fait à Abidjan le vendredi 28 avril 2023

 Le Conseil Syndical

 

En savoir plus...

En cas d'Orage, quels appareils faut-il débrancher à la maison ?

On a tous entendu dire que les orages peuvent abîmer les appareils électriques. Mais lesquels ? Découvrez la réponse.

  1. Ordinateurs, imprimantes et équipement de bureau.

Ordinateurs de bureau ou ordinateurs portables, imprimantes, modems, routeurs... Tous ces appareils sont exposés aux surtensions électriques qui peuvent survenir pendant un orage. Ils y sont même très sensibles. Adoptez donc ce réflexe simple : éteignez-les correctement et débranchez-les !

  1. Box internet

Les box internet surtout les box ADSL sont susceptibles d'être endommagées par une surcharge électrique.

  1. Télé et consoles de jeux

Ce sont typiquement des appareils sensibles aux surtensions électriques. Et ce sont aussi souvent les plus chers dans une maison ! Autant de raisons de prendre des précautions quand la foudre est susceptible de tomber... Aussi, n'oubliez pas de débrancher la télé et le câble antenne également.

  1. Téléphones fixes et mobiles

Certains  ont toujours des téléphones fixes. Et dans beaucoup de campagnes, la ligne téléphonique est aérienne. Et cela est symbolisé par des poteaux en bois ou en métal qu'on voit tout au long des routes... Eh bien la foudre peut très bien tomber sur une de ces lignes et faire grille la ligne de votre téléphone.

  1. Appareils pour écouter la musique ou en faire

Lecteurs de CD ou de DVD,  amplificateurs, haut-parleurs, tables de mixage... ces appareils sont souvent bourrés d'électroniques et sont fragiles. Mieux vaut les débrancher quand il y a de l'électricité dans l'air.

  1. Four, four-micro-ondes, machine à laver, sèche-linge, lave-vaisselle

Ils sont moins exposés que les appareils électriques dont on vient de parler. Mais une forte surtension électrique peut quand même les endommager.

 

 

 

 

En savoir plus...

Installation du sous-programme du Special Olympics Treichville/Parents et partenaires saluent cette initiative

La Direction exécutive du Special Olympics Côte d’Ivoire continue d’installer les sous-programmes. Après Adzopé, elle a procédé à la présentation de l’équipe de Special Olympics Treichville, samedi 29 avril 2023, au complexe socio-éducatif de la commune. Fitness, Zumba, allocutions, jeu, témoignage des athlètes leaders, sensibilisation sur la santé, l’éducation, le sport et la remise de matériels composés de balle de football, de basketball et de tenues de sport, sont les temps forts de cette journée réservée aux enfants vivant  avec un handicap intellectuel. Le directeur exécutif du SOCI, Eric MONNET a félicité les acteurs de la commune de Treichville pour leurs engagements auprès des personnes en situation de handicap intellectuel. L’installation de ce sous-programme est un appui important pour les parents des enfants qui remercient la direction exécutive du Special Olympics Cote d’Ivoire pour cette journée qui a fait beaucoup de bien à leurs progénitures. Raison pourquoi, Traoré Aboubacar a rémercié les responsables de Special Olympique pour ce moment de joie au cours duquel confie-t-il, les interventions ont été bénéfiques pour eux  ainsi que pour leurs enfants. Mme son de cloche pour Ndiaye Awa épouse Bamba.  « Cette cérémonie m’a apporté beaucoup d’émotions  .Quand j’ai vu ma fille elle était très épanouie, elle s’est beaucoup amusée  vraiment ça m’a fait plaisir. Avoir   des enfants  comme ça qui sont toujours à l’écart, ce n’est pas facile. Aujourd’hui, avec d’autres enfants, elle s’est beaucoup amusée, elle s’est exprimée, elle a eu à faire des jeux. D’habitude elle pleure, elle est agressive  mais ce ne fut pas le cas aujourd’hui. Elle a passé tout son temps  à jouer, à sourire. Je remercie ceux qui ont eu cette initiative » a-t-elle révélé.                                                                

Mireille Doukouré, responsable du  centre d’éducation spécialisée de Treichville,  se réjouit également  de la présence du SOCI dans leur cité.  « Merci à Special Olympics Côte d’Ivoire  qui  a pensé aujourd’hui au centre d’éducation spécialisée, structure à caractère social qui initie  plusieurs activité  dont  la prise en charge des enfants en situation de handicap. On a  des difficultés pour les aider mais grâce à Spécial Olympics, de nouvelles opportunités arrivent pour aider les enfants  afin de développer en eux des talents pour devenir de grands athlètes plus tard », a-t-elle indiqué. Aly Tiero, directeur des services socioculturels et de la promotion humaine de Treichville, représentant le maire François Amichia a salué cette initiative. « Cette initiative de Special Olympics est louable. C’est une action sociale certes mais qui œuvre  à l’épanouissement de l’humain. Au-delà de la personne en  situation de handicap, c’est l’humain qu’il faut voir. La cité cosmopolite de Treichville, dirigée par le maire François Albert Amichia accorde une importance capitale à  l’épanouissement de l’homme. Et d‘ailleurs, en matière du social, dans le concert des communes ivoiriennes, selon  la direction de la décentralisation et du développement local, la commune de Treichville est championne en matière du social parce  le maire François Albert Amichia mène un social hardi et Special Olympics est dans la même voie que lui », a-t-il conclu.

 Patricia Lyse avec Sercom

 

  • Publié dans Sport
En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS
xxx