Au Soudan du Sud, le pape appelle à rendre une "dignité" aux déplacés de la guerre civile    Burkina Faso : le président Traoré dément une "rupture diplomatique" avec la France    Au Soudan du Sud, le pape François lance un appel à la paix    Au Soudan du Sud, le pape François appelle à un "sursaut" pour la paix    Le pape est arrivé pour son "pèlerinage de paix" au Soudan du Sud    Le pape François peut-il être un facteur de paix pour le Soudan du Sud ?    Pollution de la rivière Nairobi, les habitants de plusieurs bidonvilles se plaignent    Procès d'Ousmane Sonko accusé de diffamation contre un ministre à Dakar    Procès en appel de proches de Soro pour "insurrection civile" en Côte d'Ivoire    Le Burkina Faso propose de créer "une fédération" avec le Mali    Le pape François au Soudan du Sud : une nouvelle terre promise pour l'Église catholique ?    Le pape attendu au Soudan du Sud, Juba se prépare depuis des jours    Aurélie Bambuck : "Raconter l’esclavage à hauteur d’enfant est une nécessité"    Ce qu'il faut retenir de l'actualité africaine de la semaine du 30 janvier

mardi, 03 janvier 2023

VŒUX DE NOUVEL AN / Le message de l’honorable N’guessan Euphrasie aux populations de Yopougon

Ivoiriennes, Ivoiriens, chers militants du PDCI-RDA de la commune de Yopougon. C’est pour moi un plaisir renouvelé chaque fois qu’en des occasions exceptionnelles, je dois m’adresser à vous. En effet cette joie trouve sa source dans la communion fraternelle que nous entretenons depuis cette fatidique soirée électorale où il vous a plu de nous confier la destinée de notre grande commune à l’assemblée nationale. Je voudrais une fois de plus, et à l’orée de cette nouvelle année qui s’annonce avec beaucoup plus d’émotion à vivre et à partager, vous réitérer mes sincères remerciements pour cette confiance que vous aviez eu en nos idéaux et surtout en notre capacité à pouvoir être pour vous des porte-voix audibles dans notre hémicycle. Et surtout vous exprimer mes vœux très affectueux pour une année 2023 riche en bonheur. Mes vœux sont pour chacune et chacun d’entre vous, seul ou en famille, au travail, dans les services où au marché.

VŒUX AU PLAN POLTIQUE

Ivoiriennes, Ivoiriens, brave population de la commune de Yopougon, une année est en train de s’achever et une autre s’apprête à s’ouvrir dans quelques heures, au fond de nous tous, dans nos discussions, dans nos causeries, nous nourrissons tous l’espoir d’une paix durable dans notre pays en proie à des crises socio-politiques depuis plus de deux décennies. Cette espérance que nous portons tous est celle d’une Côte d’Ivoire plus fraternelle où dans la diversité, nos populations vivent en harmonie et participent activement à la reconstruction de la nation. Cette espérance est aussi celle d’une Côte d’Ivoire plus forte où la richesse est partagée par toutes les couches de la population.

En cette année nouvelle, je voudrais rêver avec tous les Ivoiriens, d’un dialogue vrai et sincère entre tous les fils et filles de ce pays pour trouver ensemble des solutions viables au rétablissement définitif de la paix dans notre pays. A cet effet, les actes de décrispation posés par le gouvernement, dont le dernier en date est le retour du ministre Charles Blé Goudé de La Haye, sont à saluer.

Cependant je voudrais inviter le gouvernement à aller au-delà de ces actions individuelles par la mise en œuvre effective des résolutions de la 5ème phase du dialogue politique notamment en ces points relatifs aux questions électorales. La résolution de ces questions est d’autant plus cruciale que la Côte d’Ivoire dans quelques mois entre dans un cycle électoral avec les élections municipales et régionales de 2023.

A cet effet, je voudrais m’adresser à toute la jeunesse de la commune de Yopougon et à travers elle à tous les jeunes de la Côte d’Ivoire, qui constituent la force vive de notre nation. Une partie de cette jeunesse se retrouve malheureusement dans bien des cas en quête non seulement de repère devant l’effondrement de certaines valeurs de nos sociétés mais surtout en quête d’un 1er emploi pour une insertion sociale rêvée.

Pour cette jeunesse je voudrais souhaiter que cette année 2023 soit une année de prise de conscience et surtout d’engagement citoyen afin de ne pas être un instrument aux mains de politiciens prédateurs. Ce vœu m’est d’autant plus cher que les élections municipales et régionales s’annoncent palpitantes eu égard aux enjeux dont le principal est l’élection présidentielle de 2025. Au regard du rôle souvent négatif qu’a toujours joué la jeunesse dans la montée de la violence lors de ces joutes électorales, je voudrais en cette nouvelle année l’inviter à plus de sagesse. Bien entendu, cette sagesse ne viendra que si elle est soutenue par des actions concrètes à même de retenir l’attention de nos jeunes. C’est pour cela que nous nous sommes proposée à résoudre le problème de l’employabilité des jeunes dans la commune. A cet effet nous avons un chantier de formation de la jeunesse à des métiers avec une mise à disposition de financement pour des projets après leur formation. Ce chantier qui bénéficie du soutien de certains partenaires internationaux s’ouvrira en cette année 2023.

Je n’oublie pas les vaillantes femmes de la commune, ces braves femmes de nos marchés et des autres secteurs d’activités, nos valeureuses femmes des villages de la commune, ces mères qui demeurent le socle de nos familles pour une société plus équilibrée face à tous les défis quotidiens. Mes vœux pour ces mères, c’est qu’il y ait en cette année 2023 plus d’actions à leur endroit. Et déjà pour cette année nous avons initié un plan de financement annuel d’activités génératrices de revenue (AGR) dont la première phase rentre en ligne de compte dès la fin du 1er trimestre 2023. Mais tous cela n’est possible que si nous arrivons à préserver la paix dans notre pays.

C’est pourquoi avant de terminer mes propos je voudrais lancer un appel à l’endroit des tous les acteurs politiques de ce pays en leur demandant de faire un effort pour que l’amour que nous partageons tous pour notre patrie domine nos intérêts partisans afin de nous permettre de bâtir ensemble une CI démocratique, prospère et réconcilier, c’est-à-dire une côte d’ivoire nouvelle aux frontières nouvelles du développement pour paraphraser le président HKB.

Bonne et heureuse année 2023 à tous et toutes

En savoir plus...

2ÈME Edition de la tribune child du five/ Un panel se penche sur la problématique du travail des enfants

Le Festival International la Voix des Enfants (FIVE) a initié dans sa programmation la Tribune Child qui est un cadre de réflexions, d’échanges et de sensibilisations sur les problématiques importantes qui touchent l’avenir des enfants. Dans le cadre de cette tribune, un panel de haut niveau a été organisé le 18 novembre 2022 sur le thème « La problématique du travail des enfants ». Le panel a enregistré la présence effective du SENAT de Côte d’Ivoire, représenté par le Vénérable Sénateur Konan Joseph, Directeur de la Formation et des Affaires Sociales au SENAT. Les panelistes ont à tour de rôle évoqué la situation de précarité et de vulnérabilité des enfants. Ils ont évoqué les causes qui conduisent l’enfant au travail. Ils ont également énuméré les travaux dangereux pour les enfants. La connaissance des droits des enfants, la multiplication des campagnes de sensibilisations font partie des solutions proposées. Ce panel a permis aux enfants de connaitre leurs droits et a permis aux ONG de développer leurs connaissances sur la question du travail des enfants.

A la fin de ce panel, il faut retenir que la problématique du travail des enfants mérite une attention particulière des gouvernements et des organisations de défenses des droits des enfants. Les panelistes ont salué l’initiative du FIVE en créant un cadre pour échanger sur les questions liées à la protection et au bien-être social des enfants. Ce festival a été organisé par l’ONG jeunesse et droits des enfants pour commémorer la journée mondiale de l’enfance qui se tient chaque 20 novembre.

En Côte d’Ivoire, l’enquête nationale sur la situation de l’emploi et du travail des enfants de 2013, révèle qu’environ 1,4 millions d’enfants sont concernés par le travail des enfants dans tous les secteurs d’activités économiques. Parmi ces enfants, 49,1% travaillent dans l’agriculture, 38,5% dans le secteur des services, 12,4% dans l’Industrie. Selon cette même enquête, les causes du travail des enfants dans notre pays sont nombreuses, entre autres, la pauvreté des ménages, les flux migratoires aux fins économiques et la traite des enfants dans la sous-région Ouest Africaine. Tous les secteurs d’activités économiques sont concernés par cette lutte. Face à cette réalité, l’engagement de la Côte d’Ivoire pour éradiquer le fléau connait depuis 2011, un dynamisme et un élan sans égal, grâce à la volonté du gouvernement qui a fait de l’élimination du travail des enfants, une priorité nationale.

D’où l’initiative du Festival International la Voix des Enfants (FIVE) organisé par l’ONG Jeunesse et Droits des Enfants dans le but de renforcer les actions du gouvernement dans la lutte pour le bien-être social des enfants.

Il faut noter qu’Il y avait comme Panelistes : M. Kouassi Désiré, de la direction de Protection de l’enfance du Ministère de la Femme, de la Famille et de l’enfant. Mme Bohini Elodie, de la direction de la lutte contre le travail des enfants(DLTE) du ministère de l’emploi et de la protection sociale. M. Kandogona Ouattara, Spécialiste en droit des enfants à Save the Children. Mme Mangara Maryam, spécialiste en droit des enfants au Conseil National des droits de l’Homme (CNDH), Touré Kissignon Pierre Albert, un enfant champion de Save the Children pour porter la voix des enfants. Il était modérer par M. Jean Christophe Diomandé, Enseignant, Ecrivain Journaliste.

Sercom

En savoir plus...

Assemblée générale du Réseau international francophone pour le sport/ Le président Justin Anzian plante le décor

Créé en septembre 2019, le Réseau International Francophone pour le Sport  RIFS), sera en assemblée générale le samedi 07 janvier 2023 à l’hôtel TIAMA d’Abidjan, dans la commune du Plateau. Mais avant, le président du RIFS, Justin Anzian plante le décor de  cette assemblée générale. « Cela fait exactement 37  mois que nous existons.  Le Rifs est une  structure qui a des ambitions grandioses pour impacter l’espace francophone  sur  les questions liées au sport et pour partager les valeurs de la francophonie. Nous avons  mené quelques petites actions qui ont impacté les acteurs sportifs  à travers les différents  axes stratégiques qui ne cessent de meubler  nos actions terrains. Et c’est cela que nous allons présenter le samedi 7 janvier 2023,   à tous les acteurs sportifs de l’espace francophone, au  groupe d’ambassadeurs francophones, aux représentants internationaux  et puis  aux présidents d’organisations et d’institutions sportives. On va présenter le bilan du RIFS et dégager les perspectives, parler aussi de  notre plans d’actions opérationnelles au titre de l’année  et  présenter les différents axes stratégiques sur lesquelles nous allons  évoluer », a -t-il déclaré au micro d’un confrère. 

P.L

  • Publié dans Sport
En savoir plus...

Fédération Ivoirienne de Tennis de table/La saison lancée

La Fédération ivoirienne de tennis de table (FITT), dirigée par Pr Alfred Karou, a organisé un Open marquant l’ouverture de la saison 2022-2023, vendredi 30 décembre 2022, au Palais des sports de Treichville pour donner l’occasion aux enfants de croiser la raquette de sorte que les meilleurs reçoivent des trophées et des enveloppes. 11 clubs affiliés à la fédération  ont pris part à cette compétition. A l’issue des éliminatoires,  le public a eu droit à 12 finales  (hommes et dames). Chez les seniors dames, Houngué  Rebecca  a disposé 3 sets à 0 (11-2, 11-2, 11-4) de Kiabou Soraya.   Chez les Seniors hommes, Kouakou Foba a eu raison de Bribri Philippe  qui s’est incliné 2 sets à 0 (11-8, 11-9). Chez les juniors garçons, Dosso Ben l’a emporté 3 sets à 0 aux dépens de Kouassi Yvan. Interrogé à la fin de ce tournoi, le président de la fédération ivoirienne de tennis de table, Karou Alfred a  rappelé que  « cette compétition marque à la fois la fin  de la trêve et le début de la saison 2022-2023. Dans  notre programme, nous avons 3 tournois. Un tournoi d ‘ouverture de saison, un tournoi à mi- saison  et un tournoi  de clôture  de saison.  Celui que nous venons de faire aujourd’hui est  dans  le cadre de l’ouverture de saison 2022-2023. Le programme 2023 étant déjà projeté, nous allons dès ce mois de janvier, commencer les activités », a-t-il indiqué avant de formuler pour chacun et chacune ses vœux de santé  « Ce sont des vœux de santé parce que tout le monde sait  qu’on peut tout projeter mais  s’il manque la santé on ne peut rien faire. L’essentiel c’est la santé. Donc nous formulons des vœux de  bonheur  et qu’il soit bâti sur la santé de chacun et pour toutes nos familles. A l’endroit des sportifs, c’est le succès  pour 2023 », a-t-il conclu. Il faut rappeler que tous les vainqueurs des différentes catégories ont reçu des trophées et des enveloppes. Les finalistes malheureux n’ont pas été oubliés qui ont également reçu des enveloppes tout comme les pongistes ayant terminé 3ème.

  Patri

  • Publié dans Sport
En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS