Au Soudan du Sud, le pape appelle à rendre une "dignité" aux déplacés de la guerre civile    Burkina Faso : le président Traoré dément une "rupture diplomatique" avec la France    Au Soudan du Sud, le pape François lance un appel à la paix    Au Soudan du Sud, le pape François appelle à un "sursaut" pour la paix    Le pape est arrivé pour son "pèlerinage de paix" au Soudan du Sud    Le pape François peut-il être un facteur de paix pour le Soudan du Sud ?    Pollution de la rivière Nairobi, les habitants de plusieurs bidonvilles se plaignent    Procès d'Ousmane Sonko accusé de diffamation contre un ministre à Dakar    Procès en appel de proches de Soro pour "insurrection civile" en Côte d'Ivoire    Le Burkina Faso propose de créer "une fédération" avec le Mali    Le pape François au Soudan du Sud : une nouvelle terre promise pour l'Église catholique ?    Le pape attendu au Soudan du Sud, Juba se prépare depuis des jours    Aurélie Bambuck : "Raconter l’esclavage à hauteur d’enfant est une nécessité"    Ce qu'il faut retenir de l'actualité africaine de la semaine du 30 janvier

vendredi, 13 janvier 2023

Pourquoi est-il important de rincer le riz (avant de le cuire) ?

Doit-on vraiment rincer le riz ou peut-on zapper cette étape ? C'est important de le savoir pour avoir un riz cuisiné à la perfection. Je me suis longtemps posé cette question à chaque fois que je faisais cuire du riz. Alors, pour en avoir le cœur net, j'ai demandé à mon copain Fred qui est cuistot. Et sa réponse ne laisse aucune place au doute : oui il faut bien rincer le riz avant la cuisson. Cela fait même une grande différence au moment de la dégustation.

Pourquoi est-il important de rincer le riz ?

  1. Pour enlever les saletés

Tout d'abord, c'est assez logique... Ce geste simple et rapide permet de nettoyer le riz. Poussières, petites saletés, petits cailloux peuvent s'accumuler sur le riz. C'est d'autant plus vrai si vous l'achetez en vrac. Que se passe-t-il si on ne le rince pas ? Les poussières peuvent se coller au riz. Pas très appétissant, n'est-ce pas ? En le passant sous l'eau, on enlève facilement un maximum de saletés.

  1. Pour que le riz soit plus facile à digérer

En passant le riz sous l'eau, ça permet aussi d'enlever l'amidon. L'amidon se trouve naturellement sur le riz sous forme d'une petite poudre blanche. Il est essentiellement composé de glucides. Bien que ce soit un aliment sain et nutritif, il est important de ne pas trop en manger. Les aliments riches en amidon peuvent augmenter le taux de glucose dans le sang. Et ils peuvent favoriser les problèmes digestifs (diarrhées, constipation...). En rinçant le riz, vous éliminez en partie l'amidon qui s'y trouve. Il est ainsi plus digeste.

  1. Pour qu'il soit moins collant et gluant Mais ce n'est pas tout...

En lavant le riz avant la cuisson, sa texture change. Il devient ainsi moins collant, moins gluant, voire grumeleux. Il est juste moelleux comme il faut ! C'est donc aussi une astuce gustative pour qu'il soit meilleur dans l'assiette.

  1. Pour éliminer les pesticides

Comme dans beaucoup d'autres cultures, des pesticides peuvent être utilisés pour faire pousser le riz. Évidemment, ceux-ci se retrouvent au final sur notre petit grain blanc... Comme si cela ne suffisait pas... Le riz peut contenir de l'arsenic. Eh oui, plutôt inquiétant, vous ne trouvez pas ? L'arsenic est en effet présent dans l'eau des rizières dans certains pays, comme c'est expliqué ici. La bonne nouvelle, c'est qu'en le passant plusieurs fois sous l'eau, on enlève en partie ces produits chimiques.

Comment rincer le riz ?

C'est une opération très simple, mais à condition de ne pas brûler les étapes :

  1. Mettez le riz dans un saladier.
  2. Recouvrez-le d'eau froide.
  3. Mélangez le riz avec votre main ou une cuillère en bois.
  4. Filtrez le riz dans une passoire à fines mailles pour enlever l'eau trouble.
  5. Remettez le riz dans le saladier.
  6. Répétez toute l'opération de lavage et de rinçage jusqu'à ce que l'eau soit claire.

 

 

 

En savoir plus...

Foot-passion/Des cadres ivoiriens créent une plate-forme d'échanges

Des cadres de l'administration ivoirienne et des sociétés privées fanatiques du football ont décidé de créer une plate-forme d'échanges autour de leur chère discipline sportive. Avec comme un seul objectif de consolider des relations non seulement amicales et fraternelles, mais aussi professionnelles. Ils ont officiellement lancé leurs activités le samedi dernier. " Dans notre équipe que nous avons constituée, la politique n'a pas son droit d''être. Ici, nous ne parlons que de sport et particulièrement de football, notre passion commune. Nous échangeons avec passion sur la vie de nos différents clubs préférés tant sur la plan national qu'international". Ces propos sont de Frédéric Ido, l'une des têtes pensantes de la mise en place de la plate-forme dénommée "Foot-Causerie 2022-2023". En réalité, sur le terrain, pour se donner du tonus, ces hommes très dégourdis, ont trouvé, comme prétexte, la pratique des matches de Maracaña pour se retrouver. Pour le lancement de leur plate-forme, ils étaient nombreux le samedi 7 décembre 2023 à l'institut Lavoisier de Cococy-Angré Château. Où chacun a démontré son savoir-faire sur le plan footballistique. Touches de balle impeccables, dribles chaloupés et feintes de corps d'une rare beauté. Tout y est passé. "Nous sommes venus ici pour prendre un peu de sueur tout en démontrant que nous avons joué au football un peu quand nous étions jeunes" ironise Adama Diomandé qui faisait office de Président du Comité d'Organisation (PCO) de cette cérémonie de lancement. Comme lui, tout le monde pense que ce moment de plaisir est bien choisi pour se retrouver entre amis. Par ailleurs, le vrai enjeu de ce groupe WhatsApp volontairement créé avec l'accord de tous, c'est de se taquiner par rapport à la passion que voue chacun pour tel ou tel club ivoirien ou européen. "Ici, il y des supporters du PSG, Marseille, Barça, Real et autres. En Côte d'Ivoire, l’accent est mis sur les supporters de l'Asec et de l'Africa. Nous valorisons la passion sans passion, autrement dit sans gravité. On se moque, on se taquine. Ni plus, ni moins. Il n'y a aucune bagarre" , ajoute Adama Diomandé. Après donc cette belle partie de Maracana, tout le monde s'est retrouvé au Restaurant "Dav" à Angré-CHU pour répondre au rendez-vous de ce qu'on appelle communément la "3ème Mi-temps". Là-bas, après un déjeuner copieux bien arrosé, tous les lauréats ont été récompensés. Notamment le PSG, l'équipe  vainqueur de cette première édition (dédiée au classico PSG-Marseille). Après quoi, chaque membre a présenté le produit de son entreprise à l'espace "Communication". Ainsi, on a pu écouter les éloges sur les produits comme Canal Box, Orange Money, Wave...En tout cas, tout est bien  qui finit bien!

 Avec Jean Claude Djakus

  • Publié dans Sport
En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS