Au Soudan du Sud, le pape appelle à rendre une "dignité" aux déplacés de la guerre civile    Burkina Faso : le président Traoré dément une "rupture diplomatique" avec la France    Au Soudan du Sud, le pape François lance un appel à la paix    Au Soudan du Sud, le pape François appelle à un "sursaut" pour la paix    Le pape est arrivé pour son "pèlerinage de paix" au Soudan du Sud    Le pape François peut-il être un facteur de paix pour le Soudan du Sud ?    Pollution de la rivière Nairobi, les habitants de plusieurs bidonvilles se plaignent    Procès d'Ousmane Sonko accusé de diffamation contre un ministre à Dakar    Procès en appel de proches de Soro pour "insurrection civile" en Côte d'Ivoire    Le Burkina Faso propose de créer "une fédération" avec le Mali    Le pape François au Soudan du Sud : une nouvelle terre promise pour l'Église catholique ?    Le pape attendu au Soudan du Sud, Juba se prépare depuis des jours    Aurélie Bambuck : "Raconter l’esclavage à hauteur d’enfant est une nécessité"    Ce qu'il faut retenir de l'actualité africaine de la semaine du 30 janvier

Trucs et astuces

Voici pourquoi vous devez consommer de l’ail et du miel à jeun

L’ail est une plante magique. En fait, c’est certainement le meilleur antibiotique naturel. En mangeant de l'ail tous les jours, vous profitez de ses innombrables bienfaits. Car comme le citron ou l'huile d'olive, l'ail est un super aliment ! Dans cet article, je vous présente d'abord les vertus de l'ail chez l'homme : c'est en effet une plante extraordinaire. Puis, comment faire facilement ce remède maison à base d'ail et de miel.

L’ail est probablement la plante la plus extraordinaire de la famille des Alliums. C’est la même famille que celle des oignons. Il pousse facilement dans de nombreuses parties du monde. L'ail est largement utilisé comment ingrédient dans la cuisine en raison de son goût délicieux et de sa saveur épicée. Non seulement il apporte un bon goût à vos plats, mais il est aussi un des antibiotiques les plus puissants. Il peut guérir de nombreux maux. Ses propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires, antifongiques, antioxydantes, et antibiotiques sont largement reconnues. Les qualités nutritionnelles de l’ail

Les qualités nutritionnelles de l’ail

Les gousses d'ail ont un niveau incroyablement élevé de vitamines et de minéraux. Voici ce qu’on trouve dans 100 g d’ail en % des apports quotidiens recommandés : - 95% des vitamines B-6 - 38% de vitamine C - 13% de fer - 18% de calcium - 80% de manganèse - 22% de phosphore L'ail fonctionne comme un médicament puissant et le consommer cru comporte une myriade de bénéfices sur la santé. Mais sachez que si vous préférez, vous pouvez aussi avaler un comprimé d'ail inodore. D'ailleurs, il existe de nombreuses utilisations de l’ail dans la médecine ayurvédique et chinoise. Il est scientifiquement prouvé que l’ail diminue le cholestérol et l’hypertension artérielle. La consommation quotidienne d'ail diminue également le risque de crise cardiaque et de maladies coronariennes. Si vous avez une grippe, un rhume, une infection fongique, une diarrhée du voyageur... L'ail est certainement le remède de grand-mère qu'il vous faut pour vous soigner.

Le remède maison à base d’ail cru et de miel

1-Épluchez deux ou trois gousses d'ail.

  1. Hachez-les en petits morceaux.
  2. Mélangez avec une cuillère à soupe de miel.

Résultat

Et voilà, en prenant ce traitement tous les jours, vous vous sentirez plus énergique et en meilleure santé dès la 1re semaine . Ce remède naturel va stimuler votre système immunitaire pour le rendre bien plus fort, et ce, en seulement quelques jours. C'est une préparation facile à faire, n'est-ce pas ? En plus, ce traitement coûte beaucoup moins cher que n'importe quel médicament à acheter en pharmacie. Les bienfaits de ce sirop d'ail et miel sont nombreux, alors pourquoi s'en priver ? Que vous soyez un homme ou une femme, tout ce dont vous avez besoin, c'est de l'ail et du miel.

 

 

 

Démangeaisons intimes : 10 remèdes pour ne plus avoir la vulve qui gratte.

 Cette infection est assez fréquente et gênante : démangeaisons et brûlures peuvent en effet être importantes. Elle peut aussi être à l'origine d'odeurs vaginales désagréables. Mais heureusement, dans l'immense majorité des cas, elle est sans gravité. Et il existe un remède de grand-mère naturel pour en venir à bout rapidement et sans ordonnance. Il suffit de suivre un traitement local et externe à base de bicarbonate de soude.

Quelles sont les causes des démangeaisons de la vulve ?

 Avant de choisir le bon traitement, il faut d’abord connaître la cause de ces démangeaisons légères (ou parfois insupportables). Les causes les plus fréquentes sont la sécheresse vaginale, une intolérance de la peau ou une toilette intime excessive. Les démangeaisons sont parfois dues à un champignon, c’est la mycose vaginale. Ou encore, à un déséquilibre de la flore microbienne. Et attention, car elles peuvent aussi être liées aux maladies sexuellement transmissibles (MST). Voici les 6 causes les plus fréquentes des démangeaisons intimes :

  1. Une mycose

La mycose vaginale est une des infections gynécologiques les plus fréquentes. Quasiment toutes les femmes en ont eu une au moins 1 fois dans leur vie… En plus des démangeaisons, les symptômes incluent des pertes épaisses, de couleur blanche.

2.La vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne est un déséquilibre de la flore microbienne du vagin. C’est d’ailleurs l’infection vaginale la plus fréquente. À cause de ce déséquilibre, certains types de bactéries se multiplient. Le plus souvent la bactérie Gardnerella vaginalis. Voici les autres symptômes de cette infection : - une très mauvaise odeur que beaucoup de femmes décrivent comme une odeur de "poisson pas frais" - des sensations de brûlure lorsque l’on fait pipi et - des pertes de couleur grise, blanche ou verte.

 

  1. Mettez du bicarbonate de soude dans votre bain

Eh oui, pour venir à bout des démangeaisons intimes, l'astuce est de verser un peu de cette poudre blanche dans votre bain. En effet, c’est un traitement efficace contre les mycoses vaginales, une des causes de ces démangeaisons. Et c’est aussi un remède connu contre certaines affections cutanées, comme l’eczéma et le psoriasis. Les propriétés antifongiques du bicarbonate de soude sont scientifiquement prouvées. Les chercheurs ont aussi découvert qu’il détruit les cellules de Candida, le champignon à l’origine des mycoses vaginales. Si c’est pour soigner un eczéma, les experts américains de la NEF recommandent d’en mélanger 50 g à l’eau de votre bain. Sinon, vous pouvez aussi préparer une pâte, à base d’eau et de bicarbonate, et l’appliquer sur votre peau. Et ce n’est pas tout… Les chercheurs ont aussi découvert que le bicarbonate est un traitement efficace contre le psoriasis.

  1. Mettez des sous-vêtements en coton

C’est bien connu : Si vous avez la vulve qui gratte, mieux vaut porter des sous-vêtements en coton. Et ce n’est pas seulement une question de confort ! C’est parce que cette matière permet à la peau de respirer. Ainsi, c’est une solution toute bête pour apaiser les démangeaisons de la peau. Et aussi, les sous-vêtements 100% coton empêchent l’apparition de mycose. En effet, les champignons se développent plus facilement dans les zones chaudes et humides. D’où l’importance de porter un tissu qui permet à la peau de respirer ! Concrètement, évitez les strings et les vêtements trop serrés au niveau de l’entre-jambes. Et au lieu de ça, mettez seulement des sous-vêtements en 100% coton.

  1. Faites un bain au vinaigre de cidre

Nombreuses sont celles qui l’affirment : Le vinaigre de cidre serait un véritable remède miracle pour soulager la vulve qui gratte. En effet, le vinaigre de cidre possède des bienfaits naturels bluffants pour soigner les problèmes de peau. Et ça, c’est prouvé scientifiquement. C’est un remède pas cher, facile à tester et sans aucun effet secondaire connu. Et, donc, sans danger pour votre santé ! La recette de grand-mère est toute simple.

 Comment faire

  1. Ajoutez 125 cl de vinaigre de cidre (soit 1/2 verre à moutarde) dans votre bain.
  2. Restez dans le bain 10 à 40 min.

 

  1. Prenez des probiotiques

Les bactéries sont essentielles à la bonne santé du vagin. Et les probiotiques stimulent la présence de "bonnes" bactéries dans les intestins, la bouche et aussi dans le vagin. Ainsi, il existe des compléments à base de probiotiques, qui maintiennent la flore bactérienne du vagin en bonne santé. En pharmacie, dans les magasins bio ou sur Internet ici, vous pouvez donc trouver des probiotiques, sous forme de gélules. Ces compléments favorisent la croissance des "bonnes" bactéries. Ils permettent de maintenir une flore microbienne équilibrée dans le vagin, mais aussi les intestins et la bouche. Y compris si vous avez déjà des démangeaisons de la vulve ou une infection vaginale. Sachez que ces compléments sont aussi recommandés en traitement préventif. Par exemple, les médecins les prescrivent souvent en même temps qu’un traitement antibiotique.

  1. L’huile de noix de coco

Des chercheurs ont découvert que l’huile de coco est un remède efficace pour éliminer le Candida albicans. Justement, le Candida, c’est le champignon à l’origine des mycoses vaginales. Pour l’instant, les recherches ont seulement été menées en laboratoire.

 Comment faire

  1. Procurez-vous de l’huile de coco 100% vierge et bio.
  2. Appliquez-la dans le vagin, à l’aide de votre doigt.
  3. Portez une serviette hygiénique pour éviter de tacher vos vêtements et sous-vêtements.
  4. N’insistez pas trop sur l’hygiène intime

 Bien entendu, une bonne hygiène intime aide à soulager les démangeaisons, et aussi prévenir leur apparition. Mais parfois, moins on en fait, mieux c’est pour la santé de la vulve. En effet, vos parties intimes se nettoient toutes seules, naturellement. En réalité, tout ce que vous avez à faire, c’est de laver l’extérieur du vagin, à savoir la vulve. Et ce, sans savon, seulement à l’eau chaude ! Donc, pas besoin de savon, de gel douche ou de nettoyants parfumés. Et tant qu’on y est : Mieux vaut complètement éviter les produits de toilette intime, surtout les douches vaginales. Car sachez-le, les lavages internes se pratiquent seulement si c’est votre médecin qui vous les prescrit. Donc, inutile de faire des lavages intimes excessifs de la vulve. Car justement : c’est peut-être ça qui provoque les démangeaisons ! N’oubliez pas, les savons et des produits de toilette contiennent des parfums et autres produits chimiques. Ils sont connus pour causer des irritations, des réactions allergiques et des infections de la vulve.

3- trucs à éviter si vous avez la vulve qui gratte

1.Évitez les douches vaginales et les soins intimes féminins

  1. Évitez les lessives parfumées
  2. N’utilisez pas de poudre de talc

 

 

Une astuce pour désodoriser votre maison naturellement.

Envie de donner une bonne odeur chaleureuse à votre maison ? Une odeur rassurante et agréable est aussi importante que la décoration de la maison. Pas besoin d'acheter des produits spécifiques qui coûtent les yeux de la tête et qui sont bourrés de produits nocifs. Voici une astuce simple et naturelle pour désodoriser votre maison. Il suffit d'attacher des bâtons de cannelle tout autour d'une bougie.

Comment faire

  1. Procurez-vous une bougie pilier simple et naturelle.
  2. Disposez des bâtons de cannelle autour.
  3. Fixez-les avec un lien.

Résultat

Et voilà, vous avez fait votre désodorisant pour parfumer naturellement votre maison :-) Simple, pratique et efficace ! En plus, c'est naturel et économique. Lorsque vous l'allumerez, un parfum de cannelle très agréable se propagera dans toute la maison. Ça sent bon, vous ne trouvez pas ? Et en plus, cela fait un très bel objet de décoration. Ce DIY est très simple et rapide à faire. Et cela fait une belle idée de cadeau original à offrir. Et rien ne vous empêche de fabriquer vous-même votre bougie maison. Ne vous inquiétez pas c'est très facile à fa

À quoi sert le petit trou en haut d'un téléphone Android

 Avez-vous déjà remarqué le tout petit trou sur votre téléphone ? Mais à quoi sert-il au juste ? Je vous dévoile ici le secret de ce petit trou. Et vous allez voir : Il a une importance capitale pour le bon fonctionnement de votre appareil.

  1. Où se trouve exactement ce petit trou ?

Selon les téléphones, il n'est pas placé au même endroit. Sur  le Pixel 6, il est en haut. Mais sur d'autres marques de téléphones, il est en bas. Juste à côté de la sortie du câble de chargement. Et pour d'autres smartphones, notamment les plus anciens, on en trouve même 2. En fait, peu importe leur place. Pourquoi ? Tout simplement parce que leur fonction est sensiblement la même...

  1. Quelle est la fonctionnalité de ce petit trou ?

S'il n'y a qu'un seul petit trou sur votre smartphone, alors c'est tout simplement le micro. Celui qui permet de capter les sons et d'avoir de bonnes conversations téléphoniques. Mais aussi celui qui enregistre si vous transformez votre appareil en dictaphone. Votre téléphone possède 2 trous ? Voici à quoi ils servent : Le premier est aussi le microphone, comme sur l'autre téléphone. Mais le second a aussi son utilité. Il permet d'atténuer les bruits extérieurs afin de ne pas parasiter les conversations ou les enregistrements. Les bruits de fond ou de la vie quotidienne sont atténués. Ainsi, vos appels restent audibles et ne sont pas perturbés par des sons qui cassent les oreilles.

  1. Votre téléphone n'a pas de "petit trou" ?

Vous ne voyez pas ce fameux petit trou sur votre téléphone ? Ne vous inquiétez pas. C'est tout à fait probable sur les téléphones les plus récents. Pourquoi ? Car la technologie a évolué. Et maintenant, on est capable d'intégrer le microphone dans la zone qui sert de haut-parleur. Comme ça, on ne remarque qu'une seule ouverture au lieu de deux. Il y a encore mieux ! Le module qui sert à atténuer les bruits externes est lui aussi intégré au module "microphone".

  1. Ce petit trou est-il fragile ?

Qu'il soit microphone et/ou atténuateur de bruit, ce trou est un petit concentré de technologie. Vous vous doutez bien qu'il est super délicat. Il faut donc y faire très attention pour éviter d'endommager cette zone. Je vous recommande d'éviter de le mettre en contact avec de l'eau ou même l'humidité. Si jamais c'était le cas, séchez immédiatement le téléphone, par exemple avec du riz. Vous pouvez aussi enlever la poussière environ tous les 2 mois. Pour ça, utilisez une pâte nettoyante. Vous savez, cette pâte malléable avec laquelle on nettoie les grilles d'aération de la voiture. Son point fort : elle s'adapte à toutes les formes et en retire les saletés...tout ça sans apporter la moindre humidité. Attention à ne pas trop appuyer sur la pâte. Il ne faudrait pas qu'elle se colle dans les composants du micro. Évitez aussi d'utiliser un Coton-Tige dont les fibres pourraient abîmer les parties électroniques.

 

 

 

 

 

L’astuce pour identifier un appel d'un numéro masqué (ou inconnu).

Être appelé par des numéros masqués ou inconnus, c'est super agaçant ! Derrière ces appels, il y a souvent du démarchage commercial insupportable. Pire encore, cela peut même être des escrocs qui veulent vous arnaquer. On voudrait bien savoir qui se cache derrière tout ça... ...mais impossible d'identifier cette personne sans son numéro. Heureusement, je me suis renseigné auprès d'un ami qui travaille au service technique de chez Orange. Vous savez ce qu'il m'a dit ? Que la plupart des astuces que l'on trouve sur Internet sont totalement fausses... En plus, la plupart des gens confondent "appel masqué" et "appel inconnu". Mais ne vous inquiétez pas ! Grâce à cet ami, on a réussi à démêler le vrai du faux. Après de nombreux tests, je vous révèle la seule astuce qui marche vraiment.

Quelle est la différence entre un appel masqué et inconnu ?    

Il y a une différence très importante entre un appel masqué et un appel inconnu. L'appel masqué est un appel qui n'affiche aucun numéro sur l'écran de votre téléphone. Lorsque le téléphone sonne, il y a marqué "numéro inconnu" ou "numéro privé", mais pas de combinaison chiffrée. Si quelqu'un compose le #31# suivi d'un numéro de téléphone, il devient tout simplement anonyme quand il appelle. Alors qu'avec un "appel inconnu", il y a bien un numéro qui s'affiche sur le téléphone, mais c'est un numéro que l'on ne connaît pas. Il n'est pas reconnu par votre téléphone, car il n'est tout simplement pas enregistré dans votre répertoire. L'identification d'un appel masqué n'a rien à voir avec qui se cache derrière un numéro inconnu. La plupart des sites jouent sur cette ambiguïté pour prouver qu'ils ont trouvé des solutions alors qu'il n'en est rien. Regardons donc ensemble les vraies possibilités, surtout pour ce qui concerne les communications masqués.

  1. Pour identifier un appel masqué, la seule solution est d'aller voir la police

Une seule méthode permet d'identifier les appels masqués ! Eh oui ; toutes les autres approches soi-disant efficaces sont fausses. On ne peut ni afficher un numéro masqué pour savoir à qui il appartient ni le rappeler ! Et ce, que vous soyez chez Orange, Bouygues, SFR ou que vous ayez un Samsung, iPhone... Donc, ne vous faites pas avoir, et surtout pas en téléchargeant ou en achetant des logiciels comme mSpy. Ces logiciels peuvent avoir leur utilité, mais certainement pas pour trouver l'identité une communication masqué.

  1. Pour identifier un appel inconnu, copiez et collez le numéro sur Google

On passe cette fois-ci aux méthodes pour reconnaître un numéro inconnu. Je rappelle, un numéro inconnu est un numéro qui s'affiche, mais que l'on ne connaît pas. Assez souvent, ce sont des sociétés commerciales qui vous appellent. Autrement dit, c'est du démarchage téléphonique. Pour en avoir le cœur net, notez le numéro de téléphone qui appelle et copiez-le sur Google en le mettant entre guillemets. Comme ça, "068778XXXX". Pourquoi entre guillemets ? Car ça permet de dire à Google que vous voulez uniquement ce numéro et pas un autre. Dans les résultats de Google, vous allez peut-être vous apercevoir que des gens se plaignent du numéro en question et le disent dans les forums. S'il s'agit de numéro de téléphone fixe, vous pouvez aussi interroger les pages blanches ou jaunes. Si cela ne donne rien et en dernier recourt, téléchargez des applications comme Truecaller ou NumBuster. Ces applications ont une base de données communautaires assez large pour identifier les téléphones liés aux arnaques et spam.

 

 

Pourquoi est-il important de rincer le riz (avant de le cuire) ?

Doit-on vraiment rincer le riz ou peut-on zapper cette étape ? C'est important de le savoir pour avoir un riz cuisiné à la perfection. Je me suis longtemps posé cette question à chaque fois que je faisais cuire du riz. Alors, pour en avoir le cœur net, j'ai demandé à mon copain Fred qui est cuistot. Et sa réponse ne laisse aucune place au doute : oui il faut bien rincer le riz avant la cuisson. Cela fait même une grande différence au moment de la dégustation.

Pourquoi est-il important de rincer le riz ?

  1. Pour enlever les saletés

Tout d'abord, c'est assez logique... Ce geste simple et rapide permet de nettoyer le riz. Poussières, petites saletés, petits cailloux peuvent s'accumuler sur le riz. C'est d'autant plus vrai si vous l'achetez en vrac. Que se passe-t-il si on ne le rince pas ? Les poussières peuvent se coller au riz. Pas très appétissant, n'est-ce pas ? En le passant sous l'eau, on enlève facilement un maximum de saletés.

  1. Pour que le riz soit plus facile à digérer

En passant le riz sous l'eau, ça permet aussi d'enlever l'amidon. L'amidon se trouve naturellement sur le riz sous forme d'une petite poudre blanche. Il est essentiellement composé de glucides. Bien que ce soit un aliment sain et nutritif, il est important de ne pas trop en manger. Les aliments riches en amidon peuvent augmenter le taux de glucose dans le sang. Et ils peuvent favoriser les problèmes digestifs (diarrhées, constipation...). En rinçant le riz, vous éliminez en partie l'amidon qui s'y trouve. Il est ainsi plus digeste.

  1. Pour qu'il soit moins collant et gluant Mais ce n'est pas tout...

En lavant le riz avant la cuisson, sa texture change. Il devient ainsi moins collant, moins gluant, voire grumeleux. Il est juste moelleux comme il faut ! C'est donc aussi une astuce gustative pour qu'il soit meilleur dans l'assiette.

  1. Pour éliminer les pesticides

Comme dans beaucoup d'autres cultures, des pesticides peuvent être utilisés pour faire pousser le riz. Évidemment, ceux-ci se retrouvent au final sur notre petit grain blanc... Comme si cela ne suffisait pas... Le riz peut contenir de l'arsenic. Eh oui, plutôt inquiétant, vous ne trouvez pas ? L'arsenic est en effet présent dans l'eau des rizières dans certains pays, comme c'est expliqué ici. La bonne nouvelle, c'est qu'en le passant plusieurs fois sous l'eau, on enlève en partie ces produits chimiques.

Comment rincer le riz ?

C'est une opération très simple, mais à condition de ne pas brûler les étapes :

  1. Mettez le riz dans un saladier.
  2. Recouvrez-le d'eau froide.
  3. Mélangez le riz avec votre main ou une cuillère en bois.
  4. Filtrez le riz dans une passoire à fines mailles pour enlever l'eau trouble.
  5. Remettez le riz dans le saladier.
  6. Répétez toute l'opération de lavage et de rinçage jusqu'à ce que l'eau soit claire.

 

 

 

S'abonner à ce flux RSS