Une prison incendiée à Lagos, toujours sous couvre-feu    Présidentielle en Côte d'Ivoire : Korhogo, la "capitale du Nord"    Après les manifestations réprimées dans le sang au Nigeria, la tension ne faiblit pas    Escalade de violences post-électorales en Guinée, au moins neuf morts    Plusieurs morts dans des violences post-électorales en Guinée    Covid-19 en Afrique : quel impact sur les économies du continent ?    Génocide au Rwanda : la justice internationale ordonne le transfèrement de Félicien Kabuga à La Haye    Présidentielle en Côte d'Ivoire : Daloa, point de départ de nombreux candidats à l'exil    Présidentielle en Guinée : l'opposition dénonce une "fraude à grande échelle"    Présidentielle en Guinée : l'UA et la Cédéao "satisfaites", l'opposition dénonce des "fraudes"    Présidentielle en Côte d'Ivoire : une campagne sous tension    Présidentielle en Côte d'Ivoire : reportage à Gagnoa, dans le fief de Laurent Gbagbo    Au Nigeria, répression meurtrière d'une manifestation    Terrorisme : les Américains prêts à retirer le Soudan de leur liste noire    Présidentielle en Guinée : l'opposant Cellou Dalein Diallo revendique la victoire

Trucs et astuces

Voici des petits trucs pour soigner facilement la Sinusite

La sinusite est une inflammation des muqueuses assez banale, mais douloureuse. Elle survient le plus souvent après un rhume mal soigné. La prévention sera donc de mise. Mais heureusement, il existe également des gestes pour la soulager lorsqu'on n'a pas pu l'éviter.

1. Quels sont les symptômes de la sinusite ?

 Lorsque les microbes remontent dans les sinus, ils provoquent une inflammation. Ce sont ces symptômes qui vont vous alerter : - maux de tête, sensation d'un étau qui enserre votre visage, - douleurs au-dessus des yeux, - nez souvent bouché, - mucus jaunâtre et épais, - parfois de la fièvre. Tous ces symptômes sont en principe accentués lorsque vous baissez la tête. Dans ce cas, plus aucun doute, la sinusite est bel et bien là.

  1. On utilise la vapeur

 Le premier remède auquel il faut penser sera la vapeur. Rien de tel pour commencer à déboucher le nez et laisser le mucus s'écouler. Pensez donc aux inhalations. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, n'hésitez pas à les aromatiser de thym. Dernière option possible, si les symptômes sont vraiment intenses : l'inhalation au vinaigre et à l'ail. Il suffit de hacher une gousse d'ail, la mélanger avec une cuillère à café de vinaigre et verser le tout dans un demi-litre d'eau bouillante. Vous procédez ensuite de la même manière qu'avec l'inhalation au thym.

  1. On débouche son nez

N'hésitez pas à utiliser des méthodes naturelles qui sont très efficaces pour vous déboucher le nez régulièrement. Outre l'inhalation, ou à la place de celle-ci, vous pouvez utiliser du sérum physiologique, comme on le fait pour les bébés, afin de nettoyer parfaitement vos muqueuses et enlever le plus de microbes possible. Vous pouvez également utiliser notre super astuce au citron ou à l'eau salée, qui a déjà fait ses preuves.

  1. On parfume avec des huiles essentielles

 N'hésitez pas à placer un peu partout dans la maison des coupelles d'eau ou diffuseurs parfumés aux huiles essentielles. Les plus efficaces sont celles d'eucalyptus ou de menthe poivrée.

  1. On utilise l'argile

Pour compléter le bon travail des inhalations, je n'hésite jamais à me faire le soir un cataplasme d'argile. Parce qu'elle élimine les toxines et qu'elle est naturellement anti-inflammatoire, elle va faciliter la guérison de ma sinusite. Et elle ne coûte que 3 à 4 € le paquet en pharmacie! N'hésitez pas à l'utiliser également sur votre nez. Voici le lien de l'article dans lequel Anaïs vous avait expliqué comment faire un cataplasme.

  1. On utilise des jus de fruits

 Si vous avez sous la main des jus de carotte ou de citron, voici un petit geste tout simple qui peut aider à calmer l'inflammation, grâce aux vitamines combinées de ces deux ingrédients : mettez le matin une goutte de jus de carotte dans chaque narine. En complément, afin de lutter contre les bactéries, mettez le soir une goutte de jus de citron dans chaque narine également.

Précautions

 La meilleure astuce possible est de toujours bien faire attention de soigner chaque rhume. Ne laissez pas traîner ces petites maladies que vous croyez bénignes. Si les symptômes de la sinusite persistent après quelques jours de ces traitements naturels, allez consulter votre médecin. Vous pourrez sans doute continuer certains de ces gestes pendant votre traitement. Avec l'accord de votre médecin ! Car seul lui sait s'il peut y avoir des interactions avec les médicaments prescrits.

 

Coronavirus : Comment bien laver son masque ?

Les masques sont désormais conseillés par tous les scientifiques. En effet, ils sont reconnus comme efficaces pour éviter d'attraper le coronavirus. Et ce, même si c'est un masque de protection fait maison. D'ailleurs, voici le meilleur tuto pour faire votre masque réutilisable en 1 min chrono. Mais après avoir utilisé son masque en tissu, sachez qu'il est important de le nettoyer pour qu'il reste efficace. Voici 2 méthodes simples pour bien le laver après chaque utilisation et éliminer la COVID-19

Méthode 1

1. Après avoir porté votre masque, retirez-le à l'aide des élastiques sans toucher le reste du masque.

2. Déposez le masque utilisé directement dans de l'eau savonneuse dans le lavabo.

3. Nettoyez-le soigneusement en le frottant avec vos mains pendant au moins 30 secondes.

4. Faites-le sécher à l'air libre au soleil, au sèche-linge ou chez vous près d'un radiateur. Cette méthode de nettoyage est celle préconisée par le collectif Mask4all ici.

Méthode 2

1. Là aussi, retirez votre masque à l'aide des élastiques sans toucher le reste du masque.

2. Mettez le masque directement dans la machine à laver.

3. Choisissez un cycle à 60°C avec votre lessive pendant 30 minutes (cycle coton).

4. Faites-le sécher à l'air libre au soleil, au sèche-linge ou chez vous près d'un radiateur. Cette méthode de nettoyage est celle préconisée par le collectif Stop Postillons 

Résultat

Et voilà, vous savez maintenant comment bien laver votre masque fait maison :-) Facile, rapide et efficace, n'est-ce pas ? Sachez que vous devez obligatoirement suivre l'une de ces 2 méthodes après chaque utilisation. Si vous ne pouvez pas désinfecter immédiatement votre masque, mettez-le dans une boîte en plastique hermétique. Puis, une fois à la maison, mettez-le en machine ou lavez-le à la main et désinfectez la boîte avec de l'eau savonneuse ou de l'eau de Javel.


Voici les meilleures (et les pires) positions pour dormir selon la science.

Lorsque l'on se met au lit, on ne pense pas vraiment à la manière dont on s’allonge. Le souci, c’est que notre position pour dormir influe grandement sur notre santé. En effet, les médecins spécialistes ont montré que notre position est un facteur déterminant de nombreux troubles du sommeil, et de la santé en général. Selon que vous dormez sur le ventre, le dos ou le côté, cela impacte les ronflements, l'apnée du sommeil, et les douleurs au cou et au dos. Alors, prêt à découvrir la meilleure position pour dormir et éviter le mal de dos ?

Quelle est la meilleure position pour dormir ? Selon les études scientifiques, la majorité des gens préfèrent dormir sur le côté. Ils sont suivis de près par ceux qui dorment sur le dos. Et enfin, un très faible pourcentage de gens dorment sur le ventre.

Mais saviez-vous que votre position pour dormir peut elle aussi influer sur la qualité de votre sommeil, et même provoquer certains troubles de santé ? Alors, quelle est la meilleure (et la pire) position pour dormir ?

1. La pire position : sur le ventre

Vous aimez dormir sur le ventre ? Vous n'êtes pas seul, mais sachez que c’est une position peu fréquente pour dormir. En effet, seulement 7 % des adultes dorment sur le ventre. Dormir sur le ventre aide à diminuer le bruit des ronflements, un avantage considérable. Pourtant, les experts du sommeil déconseillent de dormir sur le ventre. Lorsque votre tête repose sur un oreiller, elle est en surélévation. Cela rend le maintien et le bon alignement de la colonne vertébrale particulièrement difficiles. Ainsi, dormir sur le ventre crée des tensions au niveau du dos et de la nuque. Et parce que le tronc est la partie la plus lourde du corps, le dos se retrouve courbé sur toute la longueur de la colonne vertébrale. Avec le temps, cela peut entraîner des douleurs et des problèmes au niveau des nerfs. Certaines personnes peuvent ressentir un engourdissement ou une sensation de picotement dans les membres. Et ce n’est pas fini... Pour dormir sur le ventre, il faut forcément tourner la tête sur un côté, ce qui peut nuire à la circulation sanguine et contracter les voies respiratoires. Si vous ne pouvez pas dormir autrement que sur le ventre, essayez au moins d’apporter quelques améliorations à cette position. Par exemple, pour garder la nuque bien droite, mettez seulement le front sur le bord inférieur de votre oreiller. Cela va permettre de conserver la colonne vertébrale en position plus ou moins neutre. Cela aide aussi à relâcher les voies respiratoires et respirer plus facilement. Vous pouvez également glisser un oreiller fin sous le bassin, ce qui aide à soulager les tensions au niveau des lombaires.

2. Une autre mauvaise position : en fœtale

Dormir sur le côté en chien de fusil est peut-être confortable, mais cette position n’est pas recommandée pour dormir. Elle rappelle la position foetale, c’est-à-dire la position originelle dans le ventre de la mère. Le souci, c'est que si vous dormez en position fœtale, la colonne vertébrale est trop courbée. Par conséquent, cela peut provoquer des torsions et des douleurs au niveau de la nuque et du dos. Par ailleurs, dormir en position complètement recroquevillée vers l'avant peut gêner le diaphragme et donc freiner la respiration.

3. Une meilleure position : sur le dos Il s’agit de la deuxième position la plus courante pour dormir. Dormir à plat sur le dos est une position naturelle, qui permet un bon alignement de la nuque avec la colonne vertébrale. C’est une position idéale pour éviter les douleurs que l'on a tendance à ressentir avec les autres positions, notamment les douleurs à la nuque, aux épaules et au dos. Par ailleurs, dormir sur le dos et en surélevant légèrement la tête avec un oreiller permet de réduire les problèmes de remontées acides et de brûlures d’estomac. Mais attention, il y a un bémol. Cette position favorise les ronflements et l'apnée du sommeil. En effet, pendant le sommeil, la langue et les muscles de la gorge se relâchent. Et si vous dormez sur le dos, les tissus mous de la gorge ont tendance à s’affaisser vers le fond de la gorge, ce qui bloque les voies respiratoires. Si vous souffrez d'apnée du sommeil, demandez à votre médecin de vous conseiller sur la meilleure façon de modifier vos habitudes de sommeil. Peut-être que vous dormez sur le dos et que vous souffrez de douleurs au niveau des lombaires ? La solution est de mettre un petit oreiller sous la nuque et un oreiller de taille moyenne sous les genoux, pour mieux respecter la courbure naturelle de la colonne vertébrale. Cela va vous permettre de soulager les douleurs et réduire les torsions au niveau des lombaires.

4. La meilleure position : sur le côté

Pour la plupart des gens, c’est la position la plus confortable pour dormir. Et pour cause : les médecins et spécialistes du sommeil recommandent de dormir sur le côté, car cela apporte de nombreux bienfaits. Avec un matelas ni trop mou ni trop dur, cette position permet de maintenir les courbes naturelles de la colonne vertébrale. Par conséquent, dormir sur le côté aide à éviter les douleurs et torsions excessives au niveau de la nuque, du dos et des épaules. C’est aussi la meilleure position pour les personnes qui ronflent fort ou qui souffrent d'apnée du sommeil. En effet, si vous dormez sur le côté, les voies respiratoires restent débloquées, et ce, même lorsque les muscles du corps se relâchent. Les études ont démontré que dormir sur le côté aide à réduire la fréquence des apnées du sommeil, et que cela favorise un sommeil plus reposant et de meilleure qualité. C’est également la position recommandée pour les personnes qui souffrent d'arthrite, de remontées acides et de douleurs au niveau de la nuque et du dos. Chez les femmes enceintes, il est conseillé de dormir sur le côté gauche, notamment au cours des deuxième et troisième trimestres. Dormir sur le côté gauche améliore la circulation sanguine vers le placenta et la fonction rénale, ce qui permet de réduire les gonflements des jambes et des pieds. Sachez que dormir sur le côté est encore meilleur pour la santé lorsque le torse et les jambes sont maintenus plus ou moins droit. En effet, dans cette position, la colonne vertébrale est non seulement étirée, mais elle est aussi bien alignée. Pour garder la tête et le cou bien droits lorsque vous dormez sur le dos, il est également conseillé d'utiliser un oreiller ferme et d’épaisseur moyenne. Les spécialistes du sommeil conseillent d'utiliser un oreiller orthopédique, comme celui-ci. Pour soulager la pression au niveau des lombaires, il est également conseillé de mettre un coussin entre les genoux et les cuisses. Grâce à cette position, la distance correcte entre les hanches est bien maintenue, et les douleurs aux hanches et aux lombaires sont ainsi évitées.


Comment éliminer de la moisissure sur un mur avec du Vinaigre blanc

Il y a de la moisissure sur vos murs ? C'est une chose qu'il ne faut pas laisser s'installer, car c'est dangereux pour la santé. Cela peut créer des problèmes respiratoires surtout si c'est dans la chambre à coucher. Alors, que faire pour éliminer le moisi au naturel sans Javel et détruire ces champignons ? Heureusement, il existe une astuce de grand-mère facile et naturelle pour nettoyer les murs pleins de moisi. Il suffit de pulvériser du vinaigre blanc avec de l'huile essentielle d'arbre à thé.

Ce dont vous avez besoin

- 300 ml de vinaigre blanc

- éponge

- spray

- 10 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé

- 200 ml d'eau

- chiffon

- gants

Comment faire

1. Imbibez l'éponge de vinaigre blanc et mettez les gants.

2. Frottez le mur moisi avec l'éponge du haut vers le bas pour en enlever un maximum.

3. Dans le vaporisateur, mélangez le vinaigre et l'huile essentielle d'arbre à thé.

4. Ajoutez 200 ml d'eau.

5. Pulvérisez ce mélange directement sur les zones moisies.

6. Laissez agir plusieurs heures.

7. Essuyez avec un chiffon propre.

8. Renouvelez l'opération sans essuyer si nécessaire.

Résultat
Et voilà ! Grâce au vinaigre blanc, la moisissure sur les murs a disparu :-) Facile, rapide et efficace, n'est-ce pas ? Et tout ça sans produits nocifs ni Javel. Et ça n'a demandé aucun effort ! Cette astuce fonctionne aussi bien sur les murs (et plafond) d'une chambre que ceux de la salle de bain ou des toilettes.

Conseils en plus

L'important, avec la moisissure, c'est d'en trouver la cause. Si la cause de la moisissure est liée à l'humidité, mettez un déshumidificateur dans la pièce et aérez régulièrement. Si la moisissure ne disparaît pas, faites appel à un professionnel pour vérifier s'il n'y a pas d'infiltrations d'eau ou des remontées capillaires. Pensez à aérer toutes les pièces de votre maison au quotidien pour empêcher la moisissure de se développer sur vos murs humides.

Pourquoi ça marche ?

Le vinaigre élimine les taches de moisissures et assainit la surface du mur qui était devenu tout noir. Quant à l'huile essentielle d'arbre à thé, elle désinfecte naturellement le mur sans avoir besoin d'utiliser de Javel. Attention, les huiles essentielles ne sont pas recommandées en présence de chats, d'enfants ou de femmes enceintes.


 

Les 6 vertus de la levure de bière pour votre santé.

On a tous entendu parler de la levure de bière. Mais qu'est-ce que c'est exactement ? On la trouve sous forme de paillettes, de poudre ou de gélules. Un peu comme les vitamines, elle peut aider à améliorer la santé et règle quelques soucis de peau et de beauté. Voici ses 6 vertus principales :

Les vertus de la levure de bière

 - elle soigne l'acné,

 - elle soulage les problèmes de peau,

- elle soulage l'eczéma,

- elle renforce les ongles cassants ou mous,

 - elle ralentit la chute des cheveux et aide à leur repousse,

 - elle combat le stress et la nervosité.

Si elle est antistress, c'est qu'elle contient naturellement de la vitamine B, importante pour le métabolisme des cellules.

Comment utiliser la levure de bière

 La levure de bière est un champignon que l'on transforme en poudre. On l'utilise donc la plupart du temps en gélules ou en comprimés. On peut également la trouver sous forme de "poudre" à mélanger aux aliments. Consommez-la en cures régulières de 3 mois. Pour la posologie, tout dépend de la concentration de levure contenue dans les gélules, mais en général, entre 2 et 4 comprimés par jour suffisent. Regardez toujours les indications écrites sur la boîte. La levure de bière se trouve en pharmacie, parapharmacie ou en ligne, par exemple ici.

Son origine

Au départ, la levure de bière est un champignon que l'on a découvert dans la bière. C'est pour cela qu'on l'appelle ainsi. Sa richesse naturelle en vitamine B en a fait un remède phare pour de nombreuses populations. Elle est un probiotique naturel et peut à ce titre protéger l'organisme de nombreuses attaques extérieures et l'aider à se renforcer. Elle contient aussi de nombreuses protéines, ce qui peut en faire un très bon complément alimentaire.

Recette bonus

Voici la recette d'un masque de beauté anti-impuretés. Il donne de l'éclat à votre peau en guérissant toutes ses petites imperfections.

  1. Mélangez 1 cuillère à soupe d'eau avec 1 cuillère à soupe de jus de citron.
  2. Délayez dans ce mélange 10 g de poudre de levure de bière.
  3. Appliquez cette préparation sur votre peau propre et sèche. 4. Laissez agir 10 min.
  4. Rincez bien à l'eau tiède.
  5. Appliquez une crème hydratante.

Faites ce soin 1 fois par semaine pour avoir un joli teint et une peau douce et hydratée à souhait.

Le remède au miel et gingembre pour renforcer vos défenses immunitaires

Marre de tomber malade en hiver ? C'est vrai que l'on se passerait bien des rhumes et des maux de gorge... Heureusement, il existe un remède de grand-mère au miel et gingembre pour renforcer vos défenses immunitaires. Cette potion magique 100% naturelle va vous éviter de tomber malade pendant tout l'hiver. Ne vous inquiétez pas, c'est tout simple à faire et ça prend 2 min !

Ingrédients

- 4 cuillères à soupe du miel de votre choix

- 1 cuillère à café de gingembre râpé bien frais

- 1 cuillère à café de curcuma

- 2 pincées de poivre - un petit récipient qui ferme

- une râpe

 Comment faire

  1. Passez le gingembre sous l'eau pour le nettoyer.
  2. Coupez un morceau d'un cm du gingembre sans l'éplucher.
  3. Utilisez la râpe pour couper finement le morceau de gingembre.
  4. Mettez le miel dans le récipient.
  5. Ajoutez-y le gingembre, le curcuma, le miel et le poivre.
  6. Mélangez avec une cuillère. 7.

Mettez une cuillère à café de ce remède dans un thé, une infusion, un jus de citron ou de pomme mélangé à de l'eau chaude.

Résultat

Et voilà, votre remède pour renforcer vos défenses immunitaires pour l'hiver est déjà prêt. Facile, rapide et efficace, n'est-ce pas ? Fini de tomber malade tous les quatre matins ! C'est bien plus naturel qu'une cure de vitamines ! En plus, cette potion va aussi vous donner un coup de boost pour lutter contre la fatigue et les baisses de régime. Vous pouvez conserver votre remède dans le récipient fermé pendant au moins 1 semaine dans le frigo.

Utilisations

Vous pouvez aussi en tartiner sur du pain au petit déjeuner ou le mélanger à de la compote ou à un yaourt. Autre possibilité, il est possible de l'utiliser en condiment pour accompagner certains plats. Par exemple, il relève les viandes blanches, les galettes de céréales, les légumes cuits à la vapeur..

. Conseils en plus

 - Pour conserver votre remède, vous pouvez prendre un petit bocal, un pot de confiture, une verrine ou encore le fond du pot de miel. - Pour que votre remède soit encore plus efficace, il suffit d'y ajouter 2 cuillères à café de pollen en grains. Le pollen apportera un supplément énergétique non négligeable. Et la texture de votre traitement sera aussi un peu plus granuleuse, ce qui est plutôt agréable. - Le trio d'épices (curcuma, gingembre, poivre) peut servir de base pour aromatiser d'autres ingrédients. Il est possible par exemple de le mélanger à du jus de citron ou à de l'huile ou de l'incorporer dans un peu de beurre. Idéal pour parfumer vos plats ! Il se conservera ainsi quelques jours au frigo. - Selon votre goût, vous pouvez mettre plus ou moins de gingembre. Si vous aimez les notes pimentées, mettez plus de gingembre. Si vous y êtes sensible, mettez-en moins. Rien ne vous empêche également d'utiliser du gingembre moulu ou en lamelles, à la place du gingembre frais râpé. - Au lieu d'utiliser du curcuma en poudre, vous pouvez le râper ou le couper en fines lamelles.

 Pourquoi ça marche ?

 Le gingembre, le curcuma, le poivre et le miel sont tous réputés pour leurs propriétés stimulantes.

- Le miel contient une quantité incroyable de vitamines et de minéraux : niacine, riboflavine, calcium, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium et zinc. Il a aussi des propriétés antiseptiques et antibactériennes reconnues.

 - Le gingembre, le curcuma, le poivre appartiennent tous les 3 à la famille des Zingiberaceae. Le gingembre renforce les défenses naturelles. Le curcuma est un excellent anti-inflammatoire. Et le poivre favorise une synergie entre ces ingrédients et renforce l'efficacité de chaque épice. Ces 4 ingrédients constituent donc une bonne base pour faire votre propre booster pour lutter contre les maux de l'hiver et rester en forme.

S'abonner à ce flux RSS