Coup d'état au Soudan : le début d'un scénario "à l'égyptienne" ?    COUP D'ÉTAT AU SOUDAN : LE 1ER MINISTRE ET DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT ARRÊTÉS    La transition démocratique enterrée ? Coup d'État de l'armée au Soudan, le gouvernement dissout    Contre le paludisme, un vaccin suscite l'espoir    Au Mali, le représentant de la Cédéao déclaré "persona non grata"    Siyabulela Mandela poursuit le combat de son grand-père pour les droits humains    Pollution massive du Lac Victoria : le plus grand lac d'Afrique se meurt    Burkina Faso : le procès de l'assassinat de Thomas Sankara reprend à Ouagadougou    Coup d'État au Soudan : le gouvernement de transition dissous, des manifestants tués par l'armée    Soudan : plusieurs dirigeants arrêtés, l’accès à Internet coupé    Conseil de sécurité de l'ONU au Mali : la junte veut des "assises nationales" avant les élections    En visite au Mali, la délégation de l'ONU appelle au retour à un pouvoir civil    Le meurtre d'Agnes Tirop, un "signal d'alarme" pour les femmes athlètes au Kenya    Au Mali, le Conseil de sécurité de l'ONU va plaider pour le retour d'un pouvoir civil

Le Chef de l’Etat a échangé avec le Ministre des Affaires Etrangères du Maroc.

Côte d’Ivoire/ Le Chef de l’Etat a échangé avec le Ministre des Affaires Etrangères du Maroc.

Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a échangé, le lundi 23 janvier 2017, à sa Résidence, sise à Cocody Riviéra – Golf, avec le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération du Maroc, M. Salaheddine MEZOUAR.

Au terme de l’entretien, le Ministre Salaheddine MEZOUAR qui a indiqué être porteur d’un ‘’message’’ de sa Majesté MOHAMMED VI, Roi du Maroc, a ajouté avoir profité de cette rencontre, avec le Chef de l’Etat, pour faire le point de l’état des relations entre le Royaume du Maroc et la Côte d’Ivoire.

Lesquelles relations, de son point de vue, sont ‘’naturellement excellentes’’ et de plus en plus ‘’ambitieuses’’ pour avancer dans un partenariat exemplaire tel que voulu par les deux Chefs d’Etat, le Président Alassane OUATTARA et sa Majesté MOHAMMED VI, Roi du Maroc.

Le Chef de la Diplomatie marocaine a souligné que l’entretien a également été l’occasion pour lui de rendre un ‘’grand hommage’’ au Président de la République de Côte d’Ivoire pour la ‘’dynamique’’ de l’amitié entre les deux pays, mais aussi pour les ‘’avancées’’ que notre pays est en train d’enregistrer et pour ‘’l’esprit positif’’ qui anime cette nation ivoirienne. Tout ceci sous ‘’le leadership, le rôle et la sagesse’’ du Chef de l’Etat ; des qualités unanimement reconnues et appréciées, selon lui, à la fois au niveau régional, continental, mais également international. Ce qui constitue pour lui, une ‘’fierté’’, non seulement pour la Côte d’Ivoire, mais aussi pour l’Afrique.

La rencontre a, par ailleurs, été, selon le Ministre marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération, une belle opportunité de faire au Président Alassane OUATTARA, le point de l’état d’avancement de l’adhésion du Maroc à l’Union Africaine (UA) ou plus précisément du retour du Royaume chérifien au sein de sa ‘’famille institutionnelle’’ qu’est l’Union Africaine.

 

Dans ce cadre, a-t-il ajouté, le Maroc a accompli toutes les procédures telles que prévues par l’acte constitutif de l’UA, avec notamment la transmission à l’Organisation panafricaine, de tous les instruments nécessaires à cet effet.

Dans cette démarche, a souligné le Ministre Salaheddine MEZOUAR, le Maroc a toujours été encouragé par certains pays amis dont la Côte d’Ivoire ; d’autant que l’ambition du Maroc, selon lui, est d’oeuvrer pour l’unité de l’Afrique ainsi

que pour sa prospérité, sa croissance et sa solidarité, avec pour objectif de permettre à notre continent de retrouver toute sa place dans le concert des nations. C’est-à-dire, un continent qui parle d’une même voix, un ‘’acteur agissant’’ pour le développement de son peuple et non un acteur qui subit.

C’est pourquoi, a fait remarquer le Ministre marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération, le leadership des dirigeants comme le Président Alassane OUATTARA, est important pour réaliser cet objectif.

Notons que le Ministre des Affaires Etrangères, M. Marcel AMON – TANOH, et celui des Affaires présidentielles, M. Téné Birahima OUATTARA, ont pris part à cet entretien.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS