Côte d'Ivoire: destruction des maisons près de l'aéroport d'Abidjan    Les voisins de la Libye à Alger : "La paix en Libye est synonyme de paix chez nous"    Ghassan Salamé redoute une "guerre régionale qui prenne la Libye comme théâtre"    La justice angolaise accuse formellement Isabel Dos Santos d'une série de délits    Les brevets : un modèle dépassé    Au Mali, plusieurs soldats tués dans une attaque près du Burkina Faso    Guinée-Bissau : Domingos Simões Pereira, candidat du PAIGC s'exprime sur France 24    Éthiopie, Soudan, Égypte : trois questions sur le "barrage de la discorde"    Umaro Sissoco Embalo, président élu de la Guinée-Bissau : "J'incarne un nouvel espoir"    Paris renoue avec Alger, partenaire clé dans une région en crise    Umaro Sissoco Embaló, président élu de la Guinée Bissau, invité du Journal de l'Afrique    Burkina Faso : 36 civils tués dans une attaque "terroriste" dans le Nord    "Luanda Leaks" : révélations sur la famille Dos Santos, accusée de corruption    Tunisie : Elyes Fakhfakh, ancien ministre des Finances, chargé de former un nouveau gouvernement    Angola : Isabel dos Santos, la "princesse de Luanda" qui tente de sauver sa fortune

Sport

Football des jeunes/ Eburnea Académie, la voie pour une carrière réussie en Europe

Dr Diamana Jean Yves, président fondateur  de Eburnea Football Club qui a en son sein  une Académie , a animé une conférence de presse samedi dernier à l’espace  Eburnea à Yopougon pour présenter les objectifs de l’académie, son programme d’activités et les maillots offerts par les partenaires Red Star de Paris , Dijon, Havre et Chelsea. Créé en 2017, Eburnea Académie,  au dire du conférencier qui avait à ses côtés Saré Issouf, manager sportif  et Oupoh,   a pour vocation de détecter,  former et placer  les joueurs. Pour ce faire, pendant les vacances scolaires précédentes, elle a organisé  la 1ère édition  du tournoi de détection dénommé Eburnea talents  au stade de Songon. Lequel tournoi de détection  a vu la participation des clubs partenaires que sont Red Star de Paris qui a envoyé un recruteur et non des moindres en la personne de Souleymane Camara, Havre, Dijon  et Chelsea  avec lesquels ils ont signé une convention de partenariat qui stipule que chaque six mois, ils devraient recevoir  des joueurs  de l’Académie. Lors du stage, les agents Fifa qui étaient présents ont  dégagé  deux catégories  de joueurs. D’un côté les excellents et il yen avait deux qui ont été recrutés directement pour le compte des clubs  qui ont commis ces recruteurs et les meilleurs qui vont être placés dans l’académie  qui va leur donner les  rudiments techniques selon  la philosophie des clubs désireux de les prendre.  Toutefois, leur départ est sujet à leur technicité et leur talent. « Il n’y aura pas de compromis », a averti le président fondateur d’Eburnea Football Club.

Le projet qu’Eburnea Académie a à cœur d‘exécuter dans l’intérêt des jeunes athlètes et leurs parents c’est le sport et étude. Pour ce faire,  selon le conférencier, ils ont acquis un site de 10 ha à 160 Km d’Abidjan,  où un lycée  privé d’excellence avec internat de 20 chambres sera construit   pour permettre aux pensionnaires de jouer et d’aller à l’école .Le football étant devenu une industrie, il apparait important de donner les armes nécessaires aux jeunes joueurs pour leur permettre de lire leur contrat et pour permettre à  ceux qui par accident contracterait une blessure  les empêchant de poursuivre leur carrière footballistique,  de s’insérer dans le tissu social. Le lycée pourra également  accueillir tous ceux qui voudraient y étudier. Si l’objectif général de Eburnea Académie est le sport et étude, l’objectif spécifique est de permettre aux jeunes de monnayer leurs talents en Europe en menant une carrière réussie. « C’est pour cela que nous avons noué des partenariats solides avec Red Star, Dijon  Havre et Chelsea. Nous sommes en discussion avec d’autres clubs européens qui entrent  dans notre philosophie», a précisé Dr Diamana qui,  par la suite,  a présenté les jeux de maillots  que l’un de leurs partenaires en l’occurrence Red Star de Paris leur a envoyés. Des maillots qui seront portés par les pensionnaires d’Eburnea Academie lors des matches amicaux qui seront suivis en direct par les recruteurs depuis leurs villes d’origineLe prochain départ aura lieu  en décembre.

« Nous allons créer toutes les conditions pour exporter  les meilleurs talents », a promis  le président de Eburnea Académie qui n’a pas manqué de  remercier le club de Red star Paris et particulièrement Souleymane Camara, aujourd’hui manager  qui s’est fortement impliqué dans ce partenariat.  

Patricia Lyse

 

1ère journée élim. Can 2021 : (CIV-Niger) WALLEME Jean Guy (Coach NIGER) : « J’aurai aimé qu’on prenne un but des 30 mètres sur coup de pied arrêté qu’un penalty litigieux «

En match comptant pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2021, au Cameroun, les Eléphants de Côte d’Ivoire, logés dans le groupe K, ont battu par la courte marque de 1-0, le Mena du Niger, samedi 16 novembre 2019. Le but de la Cote d’Ivoire a été inscrit  à la 68ème  mn, par Kessié Franck  sur penalty,  suite à une faute de main dans la surface de réparation adverse. Un penalty jugé litigieux par les Nigériens qui se prononcent à la fin de la rencontre.   

WALLEME Jean Guy (Coach NIGER) : « J’aurai aimé qu’on prenne un but des 30 mètres  sur coup de pied arrêté  qu’un penalty litigieux « 

Malgré les commentaires, on est content de ce qu’on a mis en place pendant 3à 4 jours. Il y a une rigueur, il  ya une discipline. On a eu des situations.  Mais quand on est des compétiteurs on ne peut  pas être satisfait de perdre. Le deuxième penalty, écoutez, vous connaissez l’Afrique mieux que moi. .Mais nous n’allons pas nous arrêter sur il a raison ou il a tort. Je suis content de la prestation de  mes garçons, ils ont fait honneur à ce qu’on a mis en place. Ils ont fait honneur  à leur noyau.  Nous sommes des compétiteurs et nous n’allons pas nous satisfaire d’une défaite .Bien évidemment  gagner aurait été le hold-up mais  ce n’est pas le cas et nous allons nous concentrer sur le match contre Madagascar.  Nous devons nous servir de cette défaite pour battre Madagascar chez nous très vite. Mais la  récupération va être différente. On a mis des choses en place, on savait qu’on n’allait pas forcément avoir le ballon, on savait qu’il y avait une addition de talents et d’individualités en face  mais ça reste  le football  et il se joue en équipe. Les ivoiriens étant un peu en doute,  il fallait qu’on joue absolument  en équipe. Ils ont des qualités certainement différentes des nôtres. Mais  on connait parfaitement cette équipe ivoirienne, il n’y avait pas besoin de s‘éterniser sur leur qualité. Je connais particulièrement Serge Aurier que j’ai lancé à Lens  Maintenant, vous avez vu que  c’est sur  un coup de pied que ça s’est joué. Ils ont eu des possibilités  de marquer  mais nous aussi, nous avons eu 2 ou 3 situations qu’on négocie mal.  Bref,  j’aurai aimé qu’on prenne un but des 30 mètres  sur coup de pied arrêté  qu’un penalty litigieux. Nous déçus de n’avoir pas pris un point.

OUWO Moussa Maazou (Capitaine NIGER) : « On a été énormes face à la Côte d’Ivoire »   

On a fait une mise en place pour empêcher les deux demi centre de toucher le ballon .C’était un match  très compliqué pour moi. Mais je suis fier de mon équipe. On a fait un très bon match contre cette belle équipe de la Cote d’Ivoire. Mais mon regret c’est de ne n’avoir mis au fond cette balle que Mohamed Ali me donne. Je dois la mettre en une mais je fais un contrôle de trop. Si je l’avais mis en une, j’avais beaucoup de chance de tromper le gardien. Sinon je suis fier de mes coéquipiers. Ils ont été énormes. C’est la première fois de ma carrière qu’on siffle deux penalties. Mais l’arbitre est un homme et il peut se tromper. Mais c’est oublié.  On a un deuxième match important  à jouer au Niger. On va tout faire pour gagner ce match contre Madagascar  et se qualifier pour cette Can.

 Transcrit par Patricia Lyse       

 

5ème édition du Marathon de Côte d’Ivoire/ La compétition s’affirme de plus en plus

Le Marathon de Côte d’Ivoire  est en train de gagner en grade. Après quelques ratées lors des éditions précédentes, la 5ème édition  qui a eu lieu  ce vendredi 15 novembre, fête de la paix,  dans les artères des communes du Plateau et de Treichville, s’est déroulée sans contestation des résultats. Un véritable pari réussi du Comida avec à sa tête Victor Yapobi qui ne cache pas sa satisfaction. « Chaque année,  on essaie d’apporter une touche technique pour améliorer la compétition. On est encore jeune, on est qu’à la 5ème édition. On commence à s’affirmer. On essaie d’avancer pour que tout se passe bien. On espère qu’en 2020, il y aura beaucoup plus d’engouement », a indiqué   l’organisateur principal Victor Yapobi qui a été chaleureusement félicité par le parrain de cette 5ème édition, le ministre-gouverneur du district d’Abidjan, Robert Beugré Mambé. « Je félicite le président Yapobi qui   a lié cette notion de paix  au Marathon de Côte d’Ivoire. Le Marathon ne peut pas se courir dans un pays qui est en difficulté. On ne peut le faire que dans un pays en paix », a-t-il déclaré tout en faisant un clin d’œil aux athlètes. « Je félicite les athlètes parce que le Marathon est une épreuve d’endurance. Rien ne sert de courir très vite au départ, il faut mesurer ses efforts pour arriver à bon port. C’est pourquoi, je voudrais inviter les sportifs ivoiriens à s’intéresser au Marathon de Cote d’Ivoire qui contribue à unir le pays et à consolider la santé. L’année prochaine, Abidjan va passer à une autre échelle du Marathon », a promis le Gouverneur du District d’Abidjan, Beugré Mambé qui avait à ses côtés le président de l’Asec, Francis Ouégnin. Revenant à la compétition dont le top départ  de  l’épreuve phare du 42 Km homme  a  été donné au District et l’arrivée au Palais des Sports, elle  a été remportée par le Camerounais Foimi Justilin qui signe sa troisième victoire après 2016 et 2017. L’édition 2018 ayant été remportée par le Kenyan Stanley Teimet. Il a franchi la ligne d’arrivée en 2h22mn 55s. Il a devancé le Kenyan John Rotich Mitei (2h35mn36s)  et le Ghanéen Raja Lagblé (2h36min20s).  Le premier ivoirien Konan Kouakou Boris  est arrivé en 5ème position avec un temps de 2h45mn22s.

 Chez les dames, c’est la Béninoise qui s’est hissée sur la plus haute marche du podium.  Le 21 km hommes  a été remporté par Traoré Soumaila de la Côte d’Ivoire  en 1h12 mn 11s. Il était suivi des Ghanéens Malik Yacubu avec un chrono de 1h12mn24s et Frempong Kwabena (1h13mn30s). En Dames, Segbob Belinder en 1h33mn29s a été déclarée vainqueur devant Kra Djenebou (1h35mn03s) et Banyel Judith (1h36mn17s).  Le prix de la meilleure entreprise, innovation de cette 5ème  édition qui a enregistré   la participation de plus de 20 000  athlètes venus de 33 pays  (Kenya, France , Burkina, Nigeria, Ghana, Bénin, Togo, Egypte, Maroc, Gabon, Guinée , Espagne, Afrique du Sud, Namibie, Rd Congo, Liberia, Suisse, Chine, Liban, Côte d’Ivoire, Etats-Unis, Canada, Belgique, Sénégal, Mali , Corée, Russie, Angola, Angleterre, Brésil, Niger et Ethiopie) est échu à Sivop. Au total, 19,2 millions de Fcfa ont été distribués en termes de gains .Signe que ce Marathon gagne en maturité avec encore plus d’innovations l’année prochaine. Promesse du parrain Robert Beugré Mambé.

Patricia Lyse

Football/Le Maroc, premier pays africain autorisé par le Conseil International de Football (IFAB) à se doter de l’Assistance Vidéo à l’Arbitrage (VAR)

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a obtenu l’autorisation du Conseil international de football (IFAB) pour utiliser la technique d’Assistance de Vidéo à l’Arbitrage (VAR). Le Royaume du Maroc est devenu ainsi le premier pays du continent africain à utiliser la  VAR en compétitions locales. 

La technologie a fait son entrée dans le Royaume à l’occasion des demi-finales de la Coupe du Trône 2018-2019, qui a opposé le Difaa Hassani Jadidi au Tihad Athletic Sport le 9 novembre 2019 dernier à Tanger et l’Hassania d’Agadir contre le Moghreb de Tétouan, le 10 novembre à Marrakech.

 Lors du premier match, opposant le Difaa Hassani Jadidi au Tihad Athletic Sport, la VAR a permis de faire siffler un penalty qui, quelques secondes plus tard dans le temps additionnel, a pu être confirmé comme ayant bel et bien franchi la ligne. “L’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) est une technologie expérimentée et qui a été prise en charge, après moults réflexions, par la FIFA et l’IFAB, dont l’objectif immédiat est de réduire la marge des erreurs d’arbitrage et d’assurer plus d’équité et de justice au niveau des compétitions.” a déclaré le président de la Commission Centrale d'Arbitrage, Jamal Kaaouachi.

Un investissement de taille pour moderniser l’arbitrage du  football marocain

 

La VAR sera certainement utilisée lors de la saison prochaine en championnat local marocain, la Botola. Il devrait coûter, à cet effet et pour chaque match, près de 50 000 dirhams à la FRMF, soit 12 millions de dirhams par saison - 30 journées à 8 matches-, sans compter les rencontres de la Coupe du Trône, toujours selon Jamal Kaaouachi.

 L'utilisation de cette technologie nécessitera, de plus, la mise en place de nombreuses caméras ultra-performantes ainsi que d'écrans de télévision de dernière génération. Pour rappel, la FRMF a choisi le groupe espagnol Mediapro comme fournisseur du système d'assistance vidéo pour les quatre prochaines saisons.

 A noter que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) est une association regroupant les clubs de football du Maroc et organisant les compétitions nationales et les matchs internationaux de la sélection du Maroc.Elle a été fondée en 1956 et a pris la place du LMFA. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1960 et est membre de la CAF depuis 1966.

1ère journée Eliminatoires Can 2021 (CI-Niger)/ La Fif et les Eléphants vont rendre hommage à Serey Dié samedi

L’ex-international ivoirien, Geoffroy Serey DIE, sera honoré par les Eléphants, le samedi 16 novembre 2019 au stade FHB, à l’occasion du match Côte d’Ivoire-Niger comptant pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2021.

L’entrée en compétition de la Côte d’Ivoire dans les éliminatoires de la CAN 2021 face au Niger, ce samedi , se fera sous le signe de la reconnaissance à l’endroit de l’ancien milieu de terrain de la Sélection ivoirienne, Geoffroy Serey DIE, qui a annoncé sa retraite internationalele le 13 septembre dernier.

Pour la réception des Mena du Niger à Abidjan, la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) et les Eléphants de Côte d’Ivoire ont décidé, en effet, de rendre hommage à Geoffroy Serey DIE qui a connu une riche carrière internationale, de 2013 à 2019.

Fougueux et déterminé dans le milieu de terrain des Eléphants, Serey DIE qui compte 51 sélections, a mérité de porter à plusieurs reprises le brassard de capitaine. Il a également pris part au Mondial 2014 et il a surtout participé à trois phases finales de la CAN, dont celle remportée par les Ivoiriens en 2015, en Guinée Equatoriale.
 Infosivoir avec Fif

ELIMINATOIRES CAN 2021 (Première et deuxième journée) /Liste des 24 Eléphants sélectionnés

 

GARDIENS DE BUT

1) GBOHOUO SYLVAIN (TP MAZEMBE)

2) BADRA ALI SANGARE (UTHONGATHI FC)

3) SAYOUBA MANDE (ODENSE BOLDKLUB)

 

DEFENSEURS 

4) SERGE AURIER (TOTTENHAM HOTSPUR)

5) BRITTO WILLIE (FC ZURICH)

6) GHISLAIN KONAN (STADE DE REIMS)

7) WONLO COULIBALY (TP MAZEMBE)

8) ISMAEL TRAORE (SCO ANGERS)

9) WILFRIED KANON (PYRAMIDS FC)

10) CHEICK COMARA (WYDAD DE CASSABLANCA)

11) SIMON DELI (CLUB BRUGES)

 

MILIEUX DE TERRAIN

12) FRANCK KESSIE (MILAN AC)

13) SEKO FOFANA (UDINESE)

14) HABIB MAIGA (METZ FC)

15) KOUAME KOFFI CHRISTIAN (TP MAZEMBE)

16) IBRAHIM TRAORE (SLAVIA PRAGUE)

17) VICTORIEN ANGBAN (METZ FC)

 

ATTAQUANTS

18) ZAHA WILFRIED (CRYSTAL PALACE)

19) NICOLAS PEPE (ARSENAL FC)

20) MAX GRADEL (TOULOUSE FC)

21) ROGER ASSALE (BSC YOUNG BOYS)

22) YOHAN BOLI (SAINT TROND)

23) MAXWELL CORNET (OLYMPIQUE LYONNAIS)

24) YAKOU MEITE (READING FC)

S'abonner à ce flux RSS