RD Congo : Martin Fayulu interdit de manifester à Kinshasa    Libye : le maréchal Haftar en Grèce pour des pourparlers avant la conférence de Berlin    Guinée : début de la campagne pour les législatives dans un contexte tendu    Côte d'Ivoire : inquiétudes pré-électorales à dix mois de la présidentielle    Barrage sur le Nil : vers un compromis entre l'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan    CAN 2021 : la compétition se tiendra de nouveau en hiver    Le barrage éthiopien sur le Nil embourbé dans des médiations sans fin    En Tunisie, neuf ans après la révolution, la démocratie piétine    Soudan : des soldats tués lors d'une "rébellion" au sein des services de sécurité    Tunisie : 9 ans après la révolution, la pauvreté fait toujours des ravages    En Libye, la Russie en quête d'influence    D'Abidjan à Paris, retour sur le parcours de l'enfant retrouvé mort dans un train d'atterrissage    Libye : le maréchal Haftar a quitté Moscou sans signer l'accord de cessez-le-feu    Libye : des "progrès" à Moscou mais pas encore d'accord formel de cessez-le-feu

Arbitre Internationale depuis novembre 2016/ Maître Chantal ANOH réalise un coup de maitre à Agadir

L'arbitre internationale ivoirienne ne s'est aucunement laissé impressionnée par l'intensité des combats et l'enjeu de la compétition L'arbitre internationale ivoirienne ne s'est aucunement laissé impressionnée par l'intensité des combats et l'enjeu de la compétition

Elle a acquis son grade d’arbitre internationale de Taekwondo au séminaire international de formation des arbitres et de renforcement des capacités des arbitres de haut niveau, portant sur les compétitions de combats et de poomsae, qui s’est tenu du 24 novembre 2016 au 2 décembre 2016 à Abidjan. A peine les résultats de cet examen connus en février dernier, que Me Chantal Anoh Amonba a été invitée à honorer sa première compétition internationale à Agadir au Maroc, du 7 au 9 avril 2017. Une première, qui fut de l’avis de tous, un véritable coup de maître, au vu des prestations de qualité, livrées par cette étoile montante du Taekwondo ivoirien à cette President’S Cup 2017.

Maitrisant à la limite de la perfection les règles de combats, et ne se laissant aucunement intimider par le public, encore moins par l'enjeu de la compétition (un G2 comptant pour le ranking mondial olympique), Me Chantal Anoh Amonba était bien dans son élément. Pour cette première sortie sur la scène internationale, l’arbitre ivoirienne, il faut le dire, n’a présenté aucune défaillance dans ses prises de décision. Physiquement au point et très pointilleuse sur le respect des règles, elle n’a, à aucun moment, laissé les combats lui échapper. Malgré, très souvent, leur intensité. Le devoir bien accompli, Me Chantal Anoh Amonba a reçu les félicitations de ses pairs et de certains responsables de la World Taekwondo Federation (WTF), au terme de la compétition.

Arbitre de Ligue, puis arbitre nationale, celle qui s’est spécialisée dans ce domaine depuis sept longues années maintenant, a bien accompli sa mission à Agadir. C’est donc avec une légitime fierté qu’elle a regagné Abidjan avec le reste de la délégation ivoirienne le 13 avril dernier. Cependant, Me Chantal Anoh Amonba ne perd pas de vue que le plus dur commence maintenant !

SERCOM FITKD

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut