Gabon : dans la presse et devant la justice, l’état de santé d’Ali Bongo fait toujours polémique    En perte de vitesse, le G5 Sahel s’invite au sommet du G7    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Cinq morts en Algérie lors d'une bousculade avant un concert    Présidentielle tunisienne : le Premier ministre délègue ses pouvoirs pour faire campagne    Expertise de la santé d'Ali Bongo : la justice gabonaise est-elle libre ?    Au Ghana, les Afro-Américains attirés par le tourisme mémoriel    Après six mois de contestation en Algérie, la "révolution" dans l’impasse    Rwanda-Ouganda : Paul Kagame et Yoweri Museveni enterrent la hache de guerre    Au Soudan, le Conseil souverain et le nouveau Premier ministre investis    L'analyse de notre correspondant à Khartoum Bastien Renouil    Transition au Soudan : le Conseil souverain a prêté serment    Transition au Soudan : un Conseil souverain, composé de six civils et cinq militaires, a été formé    Au Burkina Faso, "les jihadistes attaquent l’armée pour se ravitailler en armes et munitions"

Arbitre Internationale depuis novembre 2016/ Maître Chantal ANOH réalise un coup de maitre à Agadir

L'arbitre internationale ivoirienne ne s'est aucunement laissé impressionnée par l'intensité des combats et l'enjeu de la compétition L'arbitre internationale ivoirienne ne s'est aucunement laissé impressionnée par l'intensité des combats et l'enjeu de la compétition

Elle a acquis son grade d’arbitre internationale de Taekwondo au séminaire international de formation des arbitres et de renforcement des capacités des arbitres de haut niveau, portant sur les compétitions de combats et de poomsae, qui s’est tenu du 24 novembre 2016 au 2 décembre 2016 à Abidjan. A peine les résultats de cet examen connus en février dernier, que Me Chantal Anoh Amonba a été invitée à honorer sa première compétition internationale à Agadir au Maroc, du 7 au 9 avril 2017. Une première, qui fut de l’avis de tous, un véritable coup de maître, au vu des prestations de qualité, livrées par cette étoile montante du Taekwondo ivoirien à cette President’S Cup 2017.

Maitrisant à la limite de la perfection les règles de combats, et ne se laissant aucunement intimider par le public, encore moins par l'enjeu de la compétition (un G2 comptant pour le ranking mondial olympique), Me Chantal Anoh Amonba était bien dans son élément. Pour cette première sortie sur la scène internationale, l’arbitre ivoirienne, il faut le dire, n’a présenté aucune défaillance dans ses prises de décision. Physiquement au point et très pointilleuse sur le respect des règles, elle n’a, à aucun moment, laissé les combats lui échapper. Malgré, très souvent, leur intensité. Le devoir bien accompli, Me Chantal Anoh Amonba a reçu les félicitations de ses pairs et de certains responsables de la World Taekwondo Federation (WTF), au terme de la compétition.

Arbitre de Ligue, puis arbitre nationale, celle qui s’est spécialisée dans ce domaine depuis sept longues années maintenant, a bien accompli sa mission à Agadir. C’est donc avec une légitime fierté qu’elle a regagné Abidjan avec le reste de la délégation ivoirienne le 13 avril dernier. Cependant, Me Chantal Anoh Amonba ne perd pas de vue que le plus dur commence maintenant !

SERCOM FITKD

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut