Burkina Faso : la junte "contrôle la situation" et appelle à cesser les violences contre la France    Le Tchad prolonge de deux ans maximum la transition vers des élections    Putsch au Burkina Faso : incidents près de l'ambassade de France, situation confuse à Ouagadougou    Nouveau coup d'État au Burkina Faso : le chef de la junte démis de ses fonctions    "Nos silences" : raconter les avortements clandestins en Côte d'Ivoire    Karim Khan, procureur de la CPI, applaudit la tenue en Guinée du procès du massacre du 28-Septembre    Burkina Faso : des tirs nourris entendus à Ouagadougou    Soldats ivoiriens détenus au Mali : un contentieux diplomatique qui s'enlise    Ouverture du procès de Félicien Kabuga, financier présumé du génocide des Tutsis du Rwanda    Le procès de Félicien Kabuga à La Haye : l'attente des victimes du génocide au Rwanda    Guinée : un procès historique, 13 ans après le massacre du 28-Septembre    Génocide au Rwanda : ouverture du procès de Félicien Kabuga à La Haye    Guinée : justice pour les victimes du stade de Conakry ?    Procès du 28-Septembre en Guinée : Moussa Dadis Camara devant les juges    Burkina Faso : au moins 11 soldats tués et 50 civils portés disparus après une attaque

Championnat du monde d'athlétisme Oregon 2022 / Ta Lou Marie Josée forfait au 200m suite à une douleur à l’épaule

 Marie Josée Ta Lou aux mains du staff médical Marie Josée Ta Lou aux mains du staff médical

 Le championnat du monde d'athlétisme à Hayward Field, à Eugene, Oregon a pris fin dimanche 17 juillet 2022 pour l’Ivoirienne Ta Lou Marie Josée. Qualifiée pour la finale féminine du 100 m,  la sprinteuse ivoirienne a terminé à  la 7e place en 10.93.  Cette contreperformance, selon l’athlète qui fait la confidence sur sa page Facebook, s’explique par une inflammation qu’elle a à l’épaule  gauche depuis avril. Ce qui l’a contraint à jeter l’éponge pour a suite de la compétition.  La fleche ivoirienne ne sera donc pas alignée aux 200m.  Malgré tout, elle reste optimiste pour la suite de sa carrière car selon elle, elle a réalisé son meilleur   temps  à Eugene.  « Depuis avril j’ai une inflammation à l’épaule gauche qui ne me permet pas d’être à mon meilleur niveau alors être ici, au championnat du monde et faire la finale cette année pour moi est une victoire. J’ai eu à faire 3 courses en dessous de 11s et mon meilleur temps de la saison. Le meilleur est à venir, je ne suis pas inquiète du tout, car je sais que je suis au bon endroit avec l’équipe qu’il me faut », a écrit la flèche ivoirienne sur sa page Facebook. Elle a terminé en remerciant l’équipe médicale qui depuis avril œuvre à ce qu’elle soit à 100%, son sponsor, son coach et la Fédération ivoirienne d’Athlétisme pour son soutien et son aide.  Pour rappel, le finale du 100m  féminin a été remporté par un trio jamaïcain.  La médaille d’or a été remportée par  l’inusable Shelly-Ann Fraser-Pryce (10.70) quand Shericka Jackson (10,73) a remporté la médaille d'argent et la championne olympique Elaine Thompson-Herah (10,81) a complété le podium vert-noir-jaune à Hayward Field. Après le forfait de Marie Josée Ta LOU  au 200 m Jessika Gbaï  s’est qualifiée pour la demi-finale ce mardi quand  Maboundou Koné est  éliminée.  

 Patricia Lyse

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut