Le Kenya vote pour élire un nouveau président    Mali : plusieurs morts dans une attaque jihadiste à Tessit    La justice marocaine favorable à l'extradition du Français Sébastien Raoult aux États-Unis    Tchad : la junte signe un accord avec des factions rebelles et lance un dialogue national    Kandy Guira, la voix du Burkina électro-pop qui défend le vivre-ensemble    Présidentielle au Kenya : l'heure du bilan pour Uhuru Kenyatta    Côte d'Ivoire : les ex-présidents Bédié et Gbagbo absents de la fête de l'indépendance    Diplomatie américaine : Antony Blinken en Afrique pour contrer l'influence russe    Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara gracie l'ancien président Laurent Gbagbo    Présidentielle au Kenya : fin d'une campagne dominée par la crise économique    La région du Mont Kenya au cœur de la campagne présidentielle    Pour la RD Congo, "les dénégations du Rwanda ne valent plus rien" après le rapport de l'ONU    Pour Rached Ghannouchi, le référendum constitutionnel en Tunisie est "un échec"    Mali : l'ONU accuse des soldats maliens et "blancs" d'être impliqués dans la mort de 33 civils    Législatives au Sénégal : le camp présidentiel perd sa majorité absolue

Youth Training Camp d’Abidjan/ Cissé Cheick et Gbagbi Ruth partagent leurs expériences avec des jeunes africains

Youth Training Camp d’Abidjan/ Cissé Cheick et Gbagbi Ruth partagent leurs expériences avec des jeunes africains

La Côte d’Ivoire a accueilli  du 16 au 19 juin 2022, au centre ivoiro-coréen des Tic,  un séminaire dénommé Youth Training Camp d’Abidjan qui a regroupé   des jeunes africains âgés de 13 à 17 ans issus de 7 pays d’Afrique en vue de préparer les jeux  olympiques de la Jeunesse prévus en 2026, à Dakar.    Les champions olympiques Cissé Cheick et Gbagbi Ruth ont partagé,  vendredi 17 juin,  leur expérience de la haute compétition au Taekwondo avec  leurs cadets du Youth Training Camp d'Abidjan. En outre, ils ont parlé  de la problématique des réseaux sociaux avant de commencer les séances d'entraînement proprement dites au gymnase dudit centre. Apprentissage des Tic, démonstration et technique de combat étaient au menu de ce séminaire.

L’Union Africaine de Taekwondo entend célébrer, à travers ce séminaire,   l’engagement des autorités ivoiriennes  à garantir la paix et le développement socio-économique par la promotion du sport et la culture .Pour le vice-président de l’Union Africaine de Taekwondo,  Bamba Cheick Daniel, ce séminaire s’inscrit dans le cadre des préparatifs des jeux  de la jeunesse Olympique qui auront lieu à Dakar en 2026.

« Dans la perspective des jeux de la jeunesse olympique  de 13 à 17 ans qui auront lieu à Dakar en 2026  et qui va réunir tous les Sports, la Fédération mondiale de taekwondo a initié  des séances de formation éclatées dans plusieurs capitales   africaines. En Côte d’Ivoire, au Malawi, à  Madagascar  et dans bien d’autres pays,  des jeunes africains  pris en charge par la fédération mondiale de taekwondo et confiés à l’Union africaine  de taekwondo vont se fréquenter, échanger, vivre ensemble et penser à l’échéance de 2026 » a rappelé, Me Bamba Cheick Daniel, vice-président de l’Union africaine de taekwondo. Il faut noter que ce séminaire a pris fin hier.

 PL.

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut