Niger : trois morts après le passage d’un convoi militaire français, une enquête ouverte    Sommet Chine-Afrique à Dakar : une relation déséquilibrée ?    Tchad : amnistie générale pour les rebelles et opposants afin de faciliter le dialogue national    Niger : le convoi de la mission Barkhane enfin arrivé à Gao après de nombreux heurts    Le variant Omicron, conséquence directe de l'inégalité vaccinale ?    Au Rwanda, 30 rhinocéros blancs du Sud débarquent d'un Boeing 747    Soudan : une démocratie impossible ?    La RDC autorise l'armée ougandaise à traquer les rebelles ADF sur son territoire    La RDC autorise l'armée ougandaise à combattre les rebelles d'ADF sur son territoire    Au sommet Chine-Afrique, le Sénégal demande le soutien de Pékin au Sahel    En Algérie, une participation en hausse aux élections locales mais "en-deçà" des espérances    Soudan : Abdallah Hamdock limoge les chefs de la police    Un convoi militaire français bloqué par des manifestants au Niger    Burkina Faso : des blessés après la dispersion de manifestations contre le pouvoir    Les Algériens appelés aux urnes pour des élections locales cruciales

Assemblée générale élective à la FITKD /Jean Marc Yacé, le meilleur choix pour un taekwondo plus fort

Assemblée générale élective à la FITKD /Jean Marc Yacé, le meilleur choix pour un taekwondo plus fort

« Il est  dans les arcanes du taekwondo depuis 1971.  Il a les capacités physiques, intellectuelles et quelques moyens pour accompagner  la Fédération Ivoirienne de taekwondo. Il est pragmatique et c’est l’humilité faite homme».  C’est par ces qualités  que Koné Souleymane, directeur  de campagne a décrit son candidat Jean Marc Yacé lors d’un échange avec les Ligues de Cocody, Adjamé et Plateau samedi dernier au Forum de l’Université d’Abidjan. Intervenant, tous  les taekwondoins  présents   ont admis  qu’ il n’y a pas  meilleur  choix  que Jean Marc Yacé pour  pérenniser  les acquis sinon faire mieux que le comité directeur sortant dirigé par Bamba Cheick Daniel qui a placé le taekwondo à un niveau  très élevé avec en prime 110 médailles dont 3 olympiques.

Mais avant,  Me Niava a présenté le projet de leur candidat pour les quatre années à venir. Un programme d’actions concrètes  en 17 points  susceptible d’être amélioré pour ne léser personne. Un programme dont les priorités sont le rassemblement des taekwondoins et Paris 2024. « Tout ce que je demande aux uns et aux autres c'est que chacun puisse s'exprimer en fonction de ce qu'il ressent. Ne restons pas dans les émotions mais regardez en toute honnêteté qui peut accompagner la fédération. Je ne suis pas le meilleur mais je pense que je peux faire beaucoup pour la fédération ivoirienne de Taekwondo. Je veux ramener tous les taekwondoins à la maison de telle sorte qu'on soit encore plus fort ensemble. Car c'est ensemble seulement que nous pouvons réussir. Ensuite, le second objectif est Paris 2024. Il faudrait  que nos athlètes puissent y être et  pour cela, il faut les mettre en compétition dès maintenant. Il faut aussi que nous ayons des sponsors qui ont vu la qualité qu'a la Fédération ivoirienne de Taekwondo », a fait savoir le candidat Jean Marc Yacé.

 Outre  ces priorités, il  y aura le renforcement des capacités des ligues qui sont les démembrements de la fédération.  La mise en place des outils informatiques pour aider les maîtres de salles et les ligues dans leur gestion quotidienne constitue un pan non moins important du programme  de Jean Marc Yacé  sans oublier le  renforcement des capacités des maîtres de salle, l’organisation d’un championnat national nouvelle formule avec ranking en ligne de mire et une compétition sous régionale,  laquelle sera à la dimension de la Côte d'Ivoire. Par ailleurs, il ambitionne  de doter la fédération d’un magasin  de ventes d’articles de sports   ,  de  proposer des cartes fédérales en remplacement des passeports fédérales et de ramener des sponsors pour poursuivre le développement du taekwondo . En somme le candidat  Jean Marc Yacé propose des actions concrètes avec comme slogan, ensemble pour un teakwondo plus  fort.

 D’entrée, Colonel Doumbia Daouda, en tant que directeur de campagne communal,  a souhaité la bienvenue aux ligues de Cocody, Plateau, Adjamé qui sont à la tâche depuis la précampagne. Au nom de la direction de campagne, Me Koné Souleymane Roël, Directeur de  campagne, a salué les ligues de Cocody, d'Adjamé et du Plateau qui ont effectué le déplacement. « Nous sommes venus ici pour vous saluer mais  avec notre candidat qui n'est pas une personne étrangère au taekwondo parce qu'il y a des gens qui disent qu'on ne le voit pas. Nous voulons rappeler que notre candidat est dans les arcanes du taekwondo depuis les années 71 avant la création de la fédération ivoirienne de Taekwondo. Donc,  notre candidat est un ancien pratiquant. C'est déjà une différence avec d'autres candidats. En plus,  gérer une fédération,  c'est comme gérer une cité. Notre candidat a la chance de gérer la prestigieuse commune de Cocody.  Pour être maire de Cocody, il faut être prêt. Donc notre candidat a plus que démontré qu'il a la capacité de gérer les hommes de toutes  les qualités. De ce point de vue par rapport aux autres candidats, je crois que la différence est faite. En plus de cela, notre candidat est l'humilité faite homme. Pour vous en convaincre  vous devez l'élire le 30 octobre. C'est une chance que nous avons car notre candidat a à la fois les capacités physiques, intellectuelles et quelques moyens pour  accompagner le taekwondo. Il est l'homme qui peut relever le défi actuel du taekwondo », a conclu  Koné Souleymane, Directeur de campagne, ceinture 6ème dan.

Pour rappel, l’élection du nouveau président de la Fédération Ivoirienne de taekwondo (FITKD) aura lieu le 30 octobre 2021, au Centre Sportif Ivoiro-Coréen Alassane Ouattara.

 Patricia Lyse

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut