Coup d'état au Soudan : le début d'un scénario "à l'égyptienne" ?    COUP D'ÉTAT AU SOUDAN : LE 1ER MINISTRE ET DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT ARRÊTÉS    La transition démocratique enterrée ? Coup d'État de l'armée au Soudan, le gouvernement dissout    Contre le paludisme, un vaccin suscite l'espoir    Au Mali, le représentant de la Cédéao déclaré "persona non grata"    Siyabulela Mandela poursuit le combat de son grand-père pour les droits humains    Pollution massive du Lac Victoria : le plus grand lac d'Afrique se meurt    Burkina Faso : le procès de l'assassinat de Thomas Sankara reprend à Ouagadougou    Coup d'État au Soudan : le gouvernement de transition dissous, des manifestants tués par l'armée    Soudan : plusieurs dirigeants arrêtés, l’accès à Internet coupé    Conseil de sécurité de l'ONU au Mali : la junte veut des "assises nationales" avant les élections    En visite au Mali, la délégation de l'ONU appelle au retour à un pouvoir civil    Le meurtre d'Agnes Tirop, un "signal d'alarme" pour les femmes athlètes au Kenya    Au Mali, le Conseil de sécurité de l'ONU va plaider pour le retour d'un pouvoir civil

Eliminatoires Mondial 2022 : Délocalisation des matches à domicile des Eléphants/Les précisions du ministère des sports

Eliminatoires Mondial 2022 : Délocalisation des matches à domicile des Eléphants/Les  précisions du ministère des sports

Après la 2ème journée  des éliminatoires du Mondial 2022, le Stade Olympique d’Ebimpé  dont la pelouse était en piteux état, a été fermé pour des travaux. Comme solution palliative, le Comité de Normalisation de la FIF a proposé le Stade de  Yamoussoukro qui malheureusement n’a pas été homologué par les inspecteurs de la CAF étant donné que les travaux d’exécution sont toujours en cours.  Une situation qui a suscité l’ire des Ivoiriens qui ont exigé des sanctions à l’encontre des premiers responsables du  sport ivoirien. Réagissant  à ces différentes attaques,    lors d’un point de presse tenue ce mercredi 22 septembre 2021,  à la salle de conférence du ministère des Sports et du développement de l’économie sportive, Lydie Yao , Directrice de Communication dans ledit ministère qui avait à ses côtés la directrice de l’Office national du Sport, Mariam Yoda, Koffi Kan  Bertin directeur général des Sport et Me Abé Paul du Conor-FIF,   a fait des précisions  sur  la question 

POINT PRESSE

1/ Contexte

La Côte d’Ivoire organisera la CAN 2023 et pour se faire d’importants travaux sont en cours de réalisation à Korhogo, Bouaké, San pedro, Yamoussoukro et Abidjan.

Depuis l’indépendance de notre pays, c’est exceptionnel, plus de 500 milliards d’investissement en infrastructures sportives, d’hébergement y compris les investissements connexes ; voirie, aéroportuaires et plateaux techniques sanitaires.

Malgré quelques perturbations liées à la pandémie à Coronavirus covid 19, le timing actualisé nous permet d’affirmer que nous serons prêts et livré en 2022, soit six (6) mois avant la compétition prévue en Juin-Juillet 2023.

2/ Le stade Alassane OUATTARA de la cité olympique d’ébimpé

Le stade Alassane OUATTARA d’Ebimpé qui est le fruit de la coopération sino-ivoirienne doit subir des travaux complémentaires pour être mis en conformité FIFA-CAF.

Le stade d’Ebimpé étant fermé et tous les stades étant en construction en Côte d’Ivoire, c’est la priorité du gouvernement, la FIF n’a pas d’autre choix que de jouer ses matches retour à domicile des éliminatoires de la coupe du monde 2022, à l’extérieur conformément à la réglementation CAF.

Sauf que compte tenu de l’état d’avancement du stade de Yamoussoukro qui aujourd’hui a une pelouse complètement achevée et des vestiaires disponibles, des tribunes achevées, la FIF de façon exceptionnelle a demandé à vouloir étudier la faisabilité de jouer des matches sur ce stade. La FIF a donc saisi la CAF pour voir si elle pouvait homologuer de façon ponctuelle le stade de Yamoussoukro pour accueillir les deux matches.

L’environnement de ce stade n’étant pas terminé, le stade n’a pas encore été livré pour prétendre à un homologation totale et définitive.

3/ Le stade de Yamoussoukro

Le stade de Yamoussoukro était une solution palliative proposée par la FIF. Cependant la mission d’inspection de la CAF a conseillé à la Côte d’Ivoire de poursuivre les travaux et de choisir sous 48 heures, l’un des stades homologués à l’extérieur de la Côte d’Ivoire pour recevoir ses matches. Ce qui a été fait. Ainsi la FIF a décidé que la Côte d’Ivoire accueillera ses matches sur le stade de l’amitié Général Mathieu KEREKOU de Cotonou au Bénin et tout est en œuvre afin que tout se déroule bien pour notre équipe nationale.  

 

Conclusion

Tous les chantiers de la CAN 2023 avancent très bien et sont suivis par le BNETD en relation avec l’Office National des Sports.

Nos éléphants restent sereins et déterminés malgré l’environnement délétère que veulent susciter certains esprits chagrins pour déstabiliser nos joueurs.

Nous vous assurons que les Eléphants de Côte d’Ivoire, bien classés dans leur poule, bénéficient du soutien du gouvernement et des prières du peuple ivoirien afin qu’ils gagnent tous leurs matches de cette étape éliminatoire.

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut