Coup d'état au Soudan : le début d'un scénario "à l'égyptienne" ?    COUP D'ÉTAT AU SOUDAN : LE 1ER MINISTRE ET DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT ARRÊTÉS    La transition démocratique enterrée ? Coup d'État de l'armée au Soudan, le gouvernement dissout    Contre le paludisme, un vaccin suscite l'espoir    Au Mali, le représentant de la Cédéao déclaré "persona non grata"    Siyabulela Mandela poursuit le combat de son grand-père pour les droits humains    Pollution massive du Lac Victoria : le plus grand lac d'Afrique se meurt    Burkina Faso : le procès de l'assassinat de Thomas Sankara reprend à Ouagadougou    Coup d'État au Soudan : le gouvernement de transition dissous, des manifestants tués par l'armée    Soudan : plusieurs dirigeants arrêtés, l’accès à Internet coupé    Conseil de sécurité de l'ONU au Mali : la junte veut des "assises nationales" avant les élections    En visite au Mali, la délégation de l'ONU appelle au retour à un pouvoir civil    Le meurtre d'Agnes Tirop, un "signal d'alarme" pour les femmes athlètes au Kenya    Au Mali, le Conseil de sécurité de l'ONU va plaider pour le retour d'un pouvoir civil

Assemblée Générale élective à La FITKD : Choix d’un candidat par le comité directeur sortant / Ce n’est pas une nouveauté

Mardi 16 Juillet 2009 Me Pacôme Achouma et Ouattara Bakary ont participé au Comité Directeur  désignant leur candidat Bamba Cheick pour la présidence de la FITKD  Mardi 16 Juillet 2009 Me Pacôme Achouma et Ouattara Bakary ont participé au Comité Directeur désignant leur candidat Bamba Cheick pour la présidence de la FITKD

La Fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD) sera en Assemblée Générale ordinaire  élective le 30 octobre prochain, au centre sportif, culturel et des Tics ivoiro-coréen Alassane Ouattara.   Conformément au règlement intérieur et  aux statuts de la Fédération,  le président sortant,  qui a décidé de pas se représenter,  a lancé la convocation des membres  statutaires depuis  le 26 août dernier. A l’approche de cette assemblée générale élective décisive, les éternels détracteurs de la fédération qui ne pèsent en réalité pas grand-chose, ont repris  leur danse de sorcier, en alimentant un faux débat sur le choix par le bureau sortant d’un candidat. Toute chose qui ne constitue guère une nouveauté. En effet,  depuis que la  fédération existe,  les Comités Directeurs sortants ont chaque fois désigné leur candidatat aux élections présidentielles de la FITKD.  On se rappelle que le Comité Directeur de Ouassenan Koné avait  porté son choix  sur Zegbehi Bouazo pour le représenter  à l’élection du président de cette fédération.  Il en est de même  du choix d’Arsène Zirignon au profit duquel Me Gada Fréderic a dû se retirer lors de la consultation du Comité Directeur et de Salif Mangala contre  lequel Coulibaly Siaka Minayaha s'est rebellé et gagné son premier mandat. En   2009, Bamba Cheick Daniel fut le  choix du Comité Directeur présidé par Coulibaly Siaka,  Ediemou Christophe et Anzoumana Siaka s’étant  présentés en indépendants. C’est donc dire que  le choix par un Comité Directeur sortant n'a jamais empêché de candidatures indépendantes et entaché les élections de la FITKD d'une quelconque irrégularité. « Si ceux qui crient aujourd’hui sont sûrs de leur force de frappe qu’ils se présentent. Or, ils savent qu’ils ne représentent rien,  c’est pour cela qu’ils s’agitent », a laissé entendre un taekwondo in qui a requis l’anonymat. Car l’élection qui se profile à l’horizon va se dérouler en toute transparence sous la supervision d’un émissaire de la World Taekwondo.

Patricia Lyse

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut