Démystifier les filières technologiques et rendre le numérique plus accessibles aux filles    Les armées française et malienne éliminent une centaine de jihadistes dans le centre du Mali    Le président sud-africain fustige les "pays riches" qui "accaparent" les vaccins anti-Covid    Des centaines de Tunisiens manifestent près du Parlement barricadé    Centrafrique : 44 rebelles tués dans une offensive des forces armées    Au Mozambique, des milliers de personnes sans foyer après le passage du cyclone Eloïse    Ouganda : l'assignation à résidence de Bobi Wine levée par la justice    Révolution en Égypte : dix ans après, quel bilan ?    #Jan25 : dix ans après, le rêve révolutionnaire égyptien perdure sur les réseaux sociaux    Dix ans après la révolution égyptienne, les activistes dans le viseur du gouvernement    Dixième anniversaire de la révolution égyptienne : la crise économique dans les quartiers populaires    Mali : six soldats maliens tués par des jihadistes présumés à la frontière burkinabè    Présidentielle au Congo-Brazzaville : Denis Sassou-Nguesso candidat à sa réélection    Sahara occidental : le Front Polisario bombarde une zone sous contrôle marocain    Tunisie : manifestations contre la répression et couvre-feu prolongé

Taekwondo : Assemblée Générale ordinaire de l’exercice 2019 / Bamba Cheick annonce son départ

Taekwondo : Assemblée Générale ordinaire de l’exercice 2019 / Bamba Cheick annonce son départ

Après 12 années passées à la tête de la Fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD) marquées par l’obtention de deux médailles olympiques, 4 athlètes qualifiés pour les prochains Jeux Olympiques, de nombreuses médailles internationales   dont 10  Or ,           05 argent  et             13 bronze   pour la saison sportive 2019   sans oublier   le très grand projet qu’est la construction d’un temple de taekwondo,  le président de la Fédération ivoirienne de taekwondo,  Bamba Cheick Daniel a décidé de partir et de laisser la place aux autres. C’est l’information majeure qui ressort de l’Assemblée générale ordinaire exercice 2019 de cette fédération qui s’est tenue samedi 19 décembre dernier  au gymnase omnisports du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane Ouattara, en  présence du représentant du ministère des sports , Durand Gervais, du 1er vice-président du Comité national olympique,  du président de la Conférence des présidents de Fédérations,  Soumahoro Mamadou et des délégués des clubs.  Le président Bamba Cheick Daniel qui a hissé le teakwondo parmi les quatre premiers au monde a surpris tous les délégués et membres du comité directeur  présents  à cette assemblée générale ordinaire de l’exercice 2019 qui s’est déroulée dans le respect des gestes barrières  en annonçant son départ de la tête de la  fédération,  mettant ainsi fin aux supputations et autres ragots. «  J’ai passées douze ans à la tête de la fédération  et un quatrième mandat serait de trop. C’est un sport qui n’est pas financé et qui demande beaucoup d’efforts intellectuels, ce n’est pas facile.  J'ai géré le taekwondo dans les périodes où j'occupais de hautes fonctions au niveau de l'Etat. Directeur de cabinet d'un ministère de l’intérieur en reconstruction, aujourd'hui je suis directeur de l'agence foncière rurale. J'avais un plan d'action tellement ambitieux que ça épuise. La famille passe au second plan et à cause de l'honneur vous voulez aller jusqu'au bout. Et par la grâce de Dieu, j'y suis arrivé. Qu'est-ce que j'ai encore à vouloir m'éterniser. Il y a une équipe dynamique qui  m'a suivi pendant 12 ans et qui a vécu le taekwondo avec moi. Elle est apte à diriger. La compétition est ouverte, il doit avoir beaucoup de candidats  mais qu’ils  respectent un peu ce qui a été fait comme nous avons respecté nos prédécesseurs. Mais qu'on ne m'intoxique pas en disant qu'il n'y a pas de relève au taekwondo  et que ce n'est pas  un sport de masse. Donc c'était l'occasion devant tous les délégués de dire ce  qu’il en est. On ne prépare pas les gens pour sa succession, les gens émergent d'eux même. Les taekwondoins eux-mêmes choisiront celui qui a l'étoffe  pour suivre la chose. Pour le moment, tout le monde est prêt. Je suis fier d’avoir une équipe où tout le monde est prêt. Que ce soit mon secrétaire général, que ce soit les vice-présidents, ils sont là. Je n'ai pas été seul  dans cette équipe. Je  suis heureux en partant car je suis un président qui a eu deux médailles olympiques et qui aujourd’hui a 4 qualifiés avec une championne des championnes et un champion des champions… »,  s’est réjoui le président qui laisse également dans la caisse un compte  excédentaire  de   1 601 768FCFA dû aux soldes banques.

Au vu de ce qui précède, l’on observe une constance dans l’exécution des activités à tous les niveaux bien que certaines méritent d’être améliorées. La FITKD reste fidèle à ses engagements vis-à-vis de sa communauté des Taekwondo ins, c’est-à-dire demeurer parmi les meilleures fédérations mondiales et rester la locomotive des fédérations sportives nationales de Côte d’Ivoire, au plan sportif et au plan structurel.

 Patricia Lyse

 

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut