Présidentielle en Côte d'Ivoire : voter ou ne pas voter, la voix de la société civile    Présidentielle aux Seychelles : victoire inédite de l'opposition    Au Cameroun, des terroristes assassinent des enfants dans leur salle de classe    Les légendes Roger Milla et Joseph-Antoine Bell s'engagent pour lutter contre la maladie du noma    Tensions autour d'un barrage entre l'Égypte et l'Éthiopie après des déclarations de Trump    Présidentielle en Guinée : Alpha Condé réélu avec 59,5 % des voix    Présidentielle en Côte d’Ivoire : à Duékoué, la question foncière alimente toujours les conflits    Les Égyptiens appelés aux urnes pour des législatives jouées d'avance    Présidentielle en Guinée : après les violences, l'armée réquisitionnée    #EndSARS : le cri de ralliement au Nigeria contre les violences policières et la répression    Libye : l'ONU annonce un accord de cessez-le feu "national et permanent"    Présidentielle en Côte d'Ivoire : Bouaké, fief des ex-rebelles en quête de renaissance    Violences au Nigeria : le président Buhari demande aux jeunes d'arrêter de manifester    Nigeria : une prison incendiée à Lagos, le président s'adresse aux manifestants    Présidentielle en Côte d'Ivoire : Korhogo, la "capitale du Nord"

Assemblée Générale Ordinaire 2019 de la Fédération ivoirienne de Handball : Le président explique d’où vient le déficit de 2457672FCFA

 Le président de FIHB Aboubacar Karaboué  Le président de FIHB Aboubacar Karaboué

 La Fédération Ivoirienne de handball (FIHB) dirigé par   Aboubacar Karaboué  a tenu son Assemblée Générale Ordinaire (AGO) 2019 le samedi 26 septembre 2020 au Palais des Sports de Treichville. Une rencontre qui a vu la présence de plus d’’une soixantaine de clubs sur 95. Le quorum étant largement atteint, l’assemblée générale pouvait se tenir.  Il ressort de cette rencontre houleuse, que le bilan moral 2019 est satisfaisant car  la FIHB a organisé normalement ses différentes activités en dépit de quelques difficultés liées à la disponibilité des salles, à l’organisation des compétitions à l’intérieur du pays et à la mauvaise organisation du championnat de deuxième division. Concernant le bilan financier dressé par le président Aboubacar Karaboué, il enregistre un solde négatif de 2457672FCFA.  Une situation que le président explique, dans cet entretien qu’il nous a accordé à l’issue de cette AGO.  Par ailleurs, il n’a pas manqué d’évoquer les perspectives 2020.

Comment les clubs ont-ils apprécié  l’année blanche ?

Il n’y avait pas vraiment débat autour de l’année blanche même si au final,  on a soumis cela  à un vote  qui a été adopté par  tous. C’est aussi cela l’assemblée générale. Il y a parfois des débats autour des mots mais  à la fin le plus important  c’est la bonne fraternité qui demeure.

A quand le début de la nouvelle saison ?

Pour ce qui est de la nouvelle saison sportive, elle débutera en 2020. Nous avons deux autres assemblées générales qui sont prévues pour non seulement faire le bilan de la saison 2019 mais en même temps faire le toilettage de nos textes selon nos statuts et règlement.

Comment expliquez-vous ce solde négatif de 2 457 672FCFA ?

C’est dû au fait qu’on a beaucoup plus de dépenses que de ressources. Malheureusement quand on se retrouve devant certaines difficultés nous sommes obligés d’y faire face. Ces difficultés sont d’ordre financier. En plus,  malheureusement avec l’organisation de la Coupe d’Afrique des  clubs champions en 2018,   nous avons  un certain nombre de dettes qui courent et nous sommes obligés d’y faire face au fur et à mesure.

Arrivé à la tête de la Fédération en 2018, peu- on dire que vous êtes satisfait de votre parcours

 Je pense qu’à la fin de mon mandat, on pourra faire le bilan. Mais comme je dis toujours, j’essaie de m’attacher à ce qui n’est pas bon  et essayer de l’améliorer.

Pouvez-vous revenir sur les perspectives de 2020 ?

Pour ce qui est des perspectives 2020, nous allons faire des  tournois de préparation de la saison  2021 parce que nos athlètes sont restés plusieurs mois sans jouer etc. Et pour nous,  ce  n’était pas évident d’organiser des championnats  en essayant d’avoir de la qualité. Mais maintenant qu’ils sont informés de la reprise de ce championnat-là, les athlètes et les différents clubs doivent être en train de bien se préparer pour que justement on puisse avoir des compétitions de qualité. Pour ce qui est aussi des perspectives de 2020, nous allons  faire  un certain nombre de formation des cadres notamment au niveau des entraineurs  avec le renforcement des capacités sur toute l’étendue du territoire. Egalement   nous allons renforcer les capacités de nos arbitres. A la fin, pour aussi aider les clubs à faire face à la pandémie de la Covid-19, nous sommes en train  d’acquérir un certain nombre de matériel sportif que nous mettrons à leurs dispositions.

Vous faites un bilan financier qui est non certifié par les commissaires aux comptes.

Le trésorier étant absent pour des raisons professionnelles,  je pense que c’est  ce qui a posé un problème au niveau du travail des commissaires aux comptes. Ce que nous comprenons, c’est  que c’est  un travail bénévole. Personne parmi  nous ne gagne de l’argent  au niveau  de la fédération. Lorsque les taches professionnelles des uns et des autres  les empêchent de tenir leur rôle, on demande à quelqu’un d’autre de le faire Et c’est  ce qu’on a essayé de faire.

 Transcrits par Patricia Lyse

 

   

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut