Burkina Faso : au moins 50 morts dans des attaques imputées aux jihadistes    Burkina Faso : au moins 50 morts dans des attaques imputées aux jihadistes    Niger : attaque meurtrière contre un site de réfugiés maliens    Les artistes du continent africain unis contre la pandémie de Covid-19    RD Congo : une nouvelle épidémie d'Ebola déclarée dans le nord-ouest du pays    Burkina Faso : attaques meurtrières sur un marché et contre un convoi humanitaire    Burkina Faso : plusieurs civils tués dans une attaque attribuée aux jihadistes    Laurent Gbagbo autorisé à quitter Bruxelles sous conditions    En Côte d’Ivoire, Bouaké "la rebelle" veut regarder vers l’avenir    Au Cameroun, la lutte contre le Covid-19 ravive la guerre des chefs    Les conditions de mise en liberté de Laurent Gbagbo assouplies par la CPI    La CPI allège les conditions de mise en liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé    Coronavirus, le défi africain : enquête sur l’évolution de la pandémie sur le continent    Pandémie de Covid-19 : les transferts de fonds vers l'Afrique diminuent    L'Algérie rappelle son ambassadeur en France après la diffusion de documentaires sur le "Hirak"

Taekwondo / Le président Bamba Cheick sensibilise sur le Covid-19 et annonce la fin des travaux du centre sportif

Taekwondo / Le président Bamba Cheick sensibilise sur le Covid-19 et annonce  la fin des travaux du centre sportif

Première fédération sportive en Côte d’Ivoire, la Fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD) ne veut pas restée  en marge de la sensibilisation sur la pandémie à covid-19 qui secoue le monde. Dans une vidéo,  le président Bamba Cheick Daniel  appelle la communauté taekwondo-ins et par ricochet les Ivoiriens à respecter les mesures édictées par le gouvernement pour freiner la propagation du virus. Dans la grisaille, il annonce également que les travaux du centre culturel, sportif et des Tics ivoiro-coréen sont totalement achevés. L’inauguration devrait avoir lieu le mois dernier. Mais ce n’est que partie remise.

 « Notre pays la Côte d’Ivoire tout comme  le monde entier est frappé depuis quelques mois  par la pandémie du  Coronavirus .Une maladie  qui n’épargne aucune classe sociale, aucun clan  religieux, aucune catégorie d’âge, aucune barrière tribale. Que vous soyez enfant, jeune, adulte, vieux,   femme, riche, modeste,  vous n’êtes pas à l’abri du Covid-19. Si vous ne respectez pas les mesures barrières fortement conseillées  par le président de la République Alassane Ouattara, le  premier ministre et l’ensemble du gouvernement,  nous allons vivre  la période la plus dramatique de la  Côte d’Ivoire par des morts en cascade. Nous vivons une situation exceptionnelle. Il importe que nous communauté taekwondoins, première fédération sportive en Côte d’Ivoire classée 1ère fédération de taekwondo  en Afrique, soyons un exemple. Nous devons donc contribuer efficacement à briser  la chaine de transmission de cette maladie.  Chers Taekwondo Ins, ce message, je vous l’aurais délivré un peu plus tôt, dès la prise des mesures par le Comité National de Sécurité et le chef de l’Etat, n’eût été des urgences au niveau professionnel. Je voudrais, en tout état de cause, vous présenter toutes mes excuses, si mon silence vous a paru trop long.   Malgré la grisaille causée par  cette pandémie, je suis heureux de vous annoncer que le centre sportif, culturel et des Tics ivoiro -Coréen Alassane Ouattara est totalement achevé. En tant que président de la Fédération Ivoirienne de taekwondo, j’en suis le directeur  projet. Nous avons tenu,  il y a de cela quelques semaines, un important atelier de validation du plan d’affaires  de ce  centre  sous la haute autorité  du cabinet du Premier ministre et  les conclusions  sont attentes de validation.  Sinon, le centre  aurait été inauguré le mois dernier n’eut été  cette crise sanitaire. En votre nom à tous,   je voudrais traduire notre  infini reconnaissance et notre gratitude au gouvernement coréen, à l’Agence Coréenne de coopération internationale (KOICA), à SEM le  président Alassane Ouattara qui a accepté la prise en charge de la contrepartie ivoirienne  et  au Premier ministre qui ont accepté la réalisation de ce rêve caressé  par notre communauté.  Chers, taekwondoins, je voudrais vous dire que  malgré les rumeurs qui émergent, aucun remède et  aucun vaccin n’ont  été trouvés de manière officielle. La seule manière de s’en prévenir est de suivre les mesures communiquées par le gouvernement. Les mesures sont les suivantes : Se laver les mains  à l’eau et au savon ou avec une solution Hydro alcoolique au moins  toutes les deux heures, tousser ou éternuer systématiquement dans le creux du coude ou dans un mouchoir à jeter dans une poubelle à papier  et non dans la rue. Il s’agit de saluer sans se serrer les mains  ou sans  faire des accolades, sans embrassade. Respecter la distanciation d’au moins un mètre entre les personnes, éviter  les rassemblements de plus de 50 personnes. En cas de fièvre,  rhume ou de toux persistant,  il faut s’auto-confiner  et appeler les numéros d’urgences communiqués par le ministère de la Santé. Ce sont des mesures simples qui peuvent sauver des vies, la vie de chacun d’entre nous, la vie des personnes que nous aimons, la vie de nos voisins,  la vie de nos collègues. Ces mesures visent à briser la chaine de propagation de cette maladie et de la bouter très vitre hors de nos frontières. Chers taekwondoins, je vous exhorte  donc à être de véritables remparts, un bouclier imparable contre la propagation du Covid-19, et nous le pouvons. Nous constituons un collectif important, une force  avec nos 46 mille licenciés officiels. Nous pouvons atteindre 60 mille. Si nous multiplions ce nombre par 5 ou 10, ce sont au moins 600 000 personnes que nous pouvons atteindre par notre campagne de sensibilisation.  C’est donc une lutte collective que nous devons mener aux côtés de la nation. Je voudrais à ce stade de mon propos vous traduire toute la compassion,  le soutien  et les encouragements du comité directeur devant toutes les difficultés  de tous ordres qui sont les vôtres. Certains parmi vous vivent du taekwondo. Je sais que vous demandez comment vous organiser pour  bénéficier du soutien  de l’Etat. Mais je voudrais vous demander d’éviter les initiatives désordonnées  qui peuvent nous discréditer.  Car vous avez une fédération responsable  et respectée. Tous les clubs sont sur une liste  et nous n’avons pas besoin de faire un recensement pour vous. Nous sommes à l’écoute du ministre des sports que nous voulons saluer pour ses efforts constants. Nous sommes en train de voir comment vous soutenir  pour braver cette crise.  Aussi, je mène actuellement des réflexions avec la Direction Technique Nationale, pour voir comment vous mettre très vite à disposition de façon digitale, notamment sur nos supports de communication, la page Facebook et le site de la FITKD, des méthodes d’entrainement et d’animation, adaptées à la présente situation. Il s’agira d’un télé-entraînement, comme préconisé par le Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste.  J’ai instruit dans ce sens le DTN, de me faire très rapidement des propositions pour vous maintenir en activités par le biais des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Je lui ai également demandé de proposer un programme de préparation, devant permettre à nos athlètes de haut niveau et singulièrement ceux qualifiés pour les Jeux Olympiques, de poursuivre les entrainements sans sortir de chez eux. Au demeurant, nos athlètes qualifiés pour les JO n’étant pas nombreux, le Président de la Commission Médicale nous dira s’il est  possible qu’ils puissent s’entrainer dans une salle en respectant la distanciation sociale et les autres mesures sanitaires. 

Chers Maîtres de salle, toutes ces méthodes vous seront mises à disposition, pour continuer à occuper sainement vos élèves et apprenants, sans que ces derniers ne quittent leurs maisons. Il importe en effet, que nous puissions poursuivre l’apprentissage, maintenir la flamme auprès de ces milliers d’enfants et de jeunes gens, passionnés de Taekwondo. Cette crise sanitaire ne doit pas emporter vos clubs, qui Dieu seul sait, sont source de revenus considérables pour nombreux d’entre vous. Ensemble, avec l’implication de tous, nous maintiendrons cette dynamique !  Je demande au Secrétaire Général de poursuivre ses efforts, en veillant à ce que le site internet soit à jour et bien renseigné pour que tous les Taekwondo Ins ivoiriens, quelle que soit leur situation géographique, ne soient pas privés d’informations utiles.  J’envisage  également avec le Grand Maître KRAIDY Lucien, l’organisation des cours à distance. ..Je vais terminer en partageant avec vous mon grand espoir, que la Côte d’Ivoire  sortira grandie de cette épreuve. Avec elle, le Taekwondo ivoirien reprendra de plus belle, sa marche pour son développement », a déclaré le président de la Fédération ivoirienne de taekwondo.

Patricia Lyse 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut