Burkina Faso : au moins 50 morts dans des attaques imputées aux jihadistes    Burkina Faso : au moins 50 morts dans des attaques imputées aux jihadistes    Niger : attaque meurtrière contre un site de réfugiés maliens    Les artistes du continent africain unis contre la pandémie de Covid-19    RD Congo : une nouvelle épidémie d'Ebola déclarée dans le nord-ouest du pays    Burkina Faso : attaques meurtrières sur un marché et contre un convoi humanitaire    Burkina Faso : plusieurs civils tués dans une attaque attribuée aux jihadistes    Laurent Gbagbo autorisé à quitter Bruxelles sous conditions    En Côte d’Ivoire, Bouaké "la rebelle" veut regarder vers l’avenir    Au Cameroun, la lutte contre le Covid-19 ravive la guerre des chefs    Les conditions de mise en liberté de Laurent Gbagbo assouplies par la CPI    La CPI allège les conditions de mise en liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé    Coronavirus, le défi africain : enquête sur l’évolution de la pandémie sur le continent    Pandémie de Covid-19 : les transferts de fonds vers l'Afrique diminuent    L'Algérie rappelle son ambassadeur en France après la diffusion de documentaires sur le "Hirak"

Athlétisme : Affaire Okou Rosvitha/Le président de la FIA dit tout

Athlétisme : Affaire Okou Rosvitha/Le président de la FIA dit tout

«  Je suis fatiguée. Je baisse les bras  car en France ma vie est devenue bien trop difficile et depuis fin 2019, je vois que  nous sommes toujours dans l’attente de la bourse d’état qui n’a jamais été versée sans compter qu’en cette année olympique, aucune aide n’est attribuée également ». Ce ras le bol,  l’athlète ivoirienne Okou Rosvitha l’a mentionné dans une lettre ouverte adressée à la fédération ivoirienne d’athlétisme et largement diffusée sur les réseaux sociaux. Interrogé pour en savoir davantage sur cette affaire, le président de la Fia, Kouadio Kouamé Jeannot  dit sa part de vérité.

« Le ministre des Sports et le Secrétaire Général  du  Comité National Olympique (CNO) ont le dossier d’Okou. Elle demande  à la fédération d’aller au ministère des Sports  récupérer sa bourse de l’Etat. La   fédération ne peut le faire. Ce sont des dossiers administratifs établis par le ministère qui fait le virement.  Elle fait du chantage pour dire qu’elle n’a jamais reçu de bourse.   En 2012, elle a eu la bourse olympique mais elle n’a pas  pu performer .Donc elle l’a perdue. En 2016, elle a  reçu l’aide financière du Comité national olympique mais elle n’a pu se qualifier pour les Jeux Olympiques de Rio. Elle est née en 86, elle a 34 ans en ce moment .Elle ne peut  plus performer. Il faut réaliser un minima de 12, 86 pour se qualifier pour les Jeux Olympiques.  Même quand elle était en grande forme en 2014 à Marrakech (Maroc) où elle a remporté la médaille d’argent au 100 m haie, elle n’a pu réaliser cette performance. Ce n’est pas maintenant qu’elle a pris de l’âge qu’elle le ferait. Mais sait-on jamais. Elle n’est pas rejetée.  Nous ne  pouvons pas aller au ministère réclamer son argent .L’argent ne passe pas par la fédération », a tranché le président de la Fia.

Patricia Lyse

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut