Présidentielle en Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo pourra-t-il rentrer à Abidjan ?    Guinée : l'Aïd al-Adha au temps du coronavirus    Quatre ans de prison ferme requis contre le journaliste algérien Khaled Drareni    Algérie : quatre ans de prison ferme requis contre Khaled Drareni, journaliste indépendant    Le Niger célèbre les 60 ans de son indépendance    Cinq soldats maliens tués dans une attaque dans le centre du Mali    Covid-19 : regain des infections en Tunisie, qui recense son premier mort depuis mi-juin    Indépendance du Bénin : 60 ans après, quel bilan ?    Football : Didier Drogba finalement candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne    Au Zimbabwe, plusieurs arrestations lors d'une manifestation interdite contre la corruption    Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko nommé Premier ministre après le décès d'Amadou Gon Coulibaly    RD Congo : en trois ans, au moins 170 personnes ont été enlevées contre rançon dans l'est du pays    Côte d'Ivoire : le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, nommé Premier ministre    Covid-19 en Afrique : pour l’OMS, il est urgent de faire respecter les gestes barrières    Tabaski : le rêve de Fatou, l'éleveuse de moutons de Dakar

Fédération Ivoirienne de Rugby : Assemblée Générale élective / Tanoh Elvis réélu dans un imbroglio total

Le président de la Fédération ivoirienne de Rugby, Tanoh Elvis Le président de la Fédération ivoirienne de Rugby, Tanoh Elvis

 La Fédération Ivoirienne de Rugby (FIR) était en Assemblée Générale élective, samedi 21 décembre 2019 au siège du Comité national Olympique (CNO),  aux II Plateaux Vallons. Une rencontre marquée par la protestation de certains présidents de clubs qui se sont insurgés contre l’application de texte non consensuel et un préalable relatif à un point de l’ordre du jour    soulevé par le deuxième commissaire aux comptes Balla Coulibaly par ailleurs président de l’Abidjan Université Club (AUC). Un préalable qui n’a pas trouvé  solution. Mais suite à l’insistance  du président de l’AUC, les forces de l’ordre interviennent et expulsent  ces présidents qui n’ont finalement pu prendre part à l’Assemblée Générale élective de la Fédération ivoirienne de Rugby (FIR).  Laquelle a vu réélection de Tanoh Oi Tano Elvis Modeste pour un nouveau mandat de 4 ans.

Sur 20 clubs et écoles de Rugby présents au départ, finalement 14  ont pris part au vote. Ainsi avec 28 voix  sur 28 suffrages exprimés soit 100%, le président sortant a rempilé  pour quatre (4) nouvelles années. Une élection tumultueuse qui a laissé apparaitre des divergences que le président réélu  devrait s’atteler à régler. C’est dans ce sens que le Directeur de la vie fédérale et du sport de haut niveau, Durand Emile Gervais  a enjoint le président réélu de convoquer rapidement une assemblée générale extraordinaire    pour procéder au toilettage des textes,  de se rapprocher de ses pairs et de gérer la fédération de façon collégiale.

 « Jamais nous n’avons assisté à une élection aussi houleuse. Les textes sont la boussole de la fédération. C’est le lieu ici de faire en sorte qu’il soit clair. Au sortir  de cette assemblée générale élective, il faut revoir les textes. L’élection est terminée, il faut aider le président élu à mener son programme d’activités pour que le rugby ivoirien qui est en train d’écrire ses lettres de noblesse aille le plus loin possible. Nous allons veiller à ce que le ministère  l’accompagne dans sa mission. Il faut faire en sorte qu’il  y ait moins de bruit à la fédération. Il faut rassembler la grande famille du rugby. Pour ce faire, il faut  se rapprocher de tous les présidents de clubs et les associer à toutes les activités qui doivent être menées de façon collégiale », a indiqué Durand Gervais, Directeur de la vie fédérale et du sport de haut niveau. Pour Allah Kouamé, représentant le Comité National Olympique, «  c’est dommage que certains présidents aient cru bon de perturber l’AG. En sport, cela ne devrait pas être. Désormais, il faut faire en sorte d’avoir des textes consensuels qui respectent la loi sur le sport de 2014 .J’appelle au rassemblement autour du président ». Yapo Charles représentant Rugby Afrique a félicité le nouveau président pour son élection. « Rugby Afrique sera à vos côtés pour vous accompagner dans votre mission », a-t-il promis. Mais avant il y a eu le rapport moral et financier de  l’exercice de septembre 2018 à septembre 2019  ainsi que le rapport du commissaire aux comptes.  Il ressort du rapport du trésorier Général Gaié Lamine   que la fédération enregistre un solde déficitaire de 7 903 924Fcfa. Un rapport  financier qui n’a pas été certifié sincère le commissaire aux compte Ouohi Gueu.

 S’excusant auprès des personnalités présentes pour ce qui s’est passé, Tanoh Elvis n’a pas manqué de leur dire merci ainsi qu’à tous les présidents de clubs de l’avoir fait président de club. « On essaiera de mener à bien le combat du développement pour le Rugby ivoirien pour les quatre années à venir » ; a conclu le président.     

 La Fédération Ivoirienne de Rugby (FIR) était en Assemblée Générale élective, samedi 21 décembre 2019 au siège du Comité national Olympique (CNO),  aux II Plateaux Vallons. Une rencontre marquée par la protestation de certains présidents de clubs qui se sont insurgés contre l’application de texte non consensuel et un préalable relatif à un point de l’ordre du jour    soulevé par le deuxième commissaire aux comptes Balla Coulibaly par ailleurs président de l’Abidjan Université Club (AUC). Un préalable qui n’a pas trouvé  solution. Mais suite à l’insistance  du président de l’AUC, les forces de l’ordre interviennent et expulsent  ces présidents qui n’ont finalement pu prendre part à l’Assemblée Générale élective de la Fédération ivoirienne de Rugby (FIR).  Laquelle a vu réélection de Tanoh Oi Tano Elvis Modeste pour un nouveau mandat de 4 ans.

Sur 20 clubs et écoles de Rugby présents au départ, finalement 14  ont pris part au vote. Ainsi avec 28 voix  sur 28 suffrages exprimés soit 100%, le président sortant a rempilé  pour quatre (4) nouvelles années. Une élection tumultueuse qui a laissé apparaitre des divergences que le président réélu  devrait s’atteler à régler. C’est dans ce sens que le Directeur de la vie fédérale et du sport de haut niveau, Durand Emile Gervais  a enjoint le président réélu de convoquer rapidement une assemblée générale extraordinaire    pour procéder au toilettage des textes,  de se rapprocher de ses pairs et de gérer la fédération de façon collégiale.

 « Jamais nous n’avons assisté à une élection aussi houleuse. Les textes sont la boussole de la fédération. C’est le lieu ici de faire en sorte qu’il soit clair. Au sortir  de cette assemblée générale élective, il faut revoir les textes. L’élection est terminée, il faut aider le président élu à mener son programme d’activités pour que le rugby ivoirien qui est en train d’écrire ses lettres de noblesse aille le plus loin possible. Nous allons veiller à ce que le ministère  l’accompagne dans sa mission. Il faut faire en sorte qu’il  y ait moins de bruit à la fédération. Il faut rassembler la grande famille du rugby. Pour ce faire, il faut  se rapprocher de tous les présidents de clubs et les associer à toutes les activités qui doivent être menées de façon collégiale », a indiqué Durand Gervais, Directeur de la vie fédérale et du sport de haut niveau. Pour Allah Kouamé, représentant le Comité National Olympique, «  c’est dommage que certains présidents aient cru bon de perturber l’AG. En sport, cela ne devrait pas être. Désormais, il faut faire en sorte d’avoir des textes consensuels qui respectent la loi sur le sport de 2014 .J’appelle au rassemblement autour du président ». Yapo Charles représentant Rugby Afrique a félicité le nouveau président pour son élection. « Rugby Afrique sera à vos côtés pour vous accompagner dans votre mission », a-t-il promis. Mais avant il y a eu le rapport moral et financier de  l’exercice de septembre 2018 à septembre 2019  ainsi que le rapport du commissaire aux comptes.  Il ressort du rapport du trésorier Général Gaié Lamine   que la fédération enregistre un solde déficitaire de 7 903 924Fcfa. Un rapport  financier qui n’a pas été certifié sincère le commissaire aux compte Ouohi Gueu.

 S’excusant auprès des personnalités présentes pour ce qui s’est passé, Tanoh Elvis n’a pas manqué de leur dire merci ainsi qu’à tous les présidents de clubs de l’avoir fait président de club. « On essaiera de mener à bien le combat du développement pour le Rugby ivoirien pour les quatre années à venir » ; a conclu le président

Patricia Lyse   

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut