Après la Somalie, le Kenya et l'Éthiopie, les criquets s'attaquent au Soudan du Sud    Algérie : un an après, quel bilan pour le Hirak ?    Tripoli suspend les pourparlers de paix après "les violations" du camp Haftar    Massacre au Cameroun : l'ONU demande une enquête indépendante    Comment l’Afrique se prépare à faire face au Coronavirus    Une distribution d'aide tourne au drame dans le sud-est du Niger    Biens mal acquis : Téodorin Obiang suspendu à une décision de la Cour internationale de justice    Libye : l'Union européenne s'accorde pour bloquer les livraisons d'armes    "Suicide" de Kizito Mihigo, apôtre de la réconciliation rwandaise    Attaque meurtrière contre une église dans le nord du Burkina Faso    Un village du Cameroun anglophone cible d'une attaque armée, 14 enfants tués    En Algérie, des milliers de personnes ont défilé à Kherrata, berceau de la contestation    Au Sénégal, Mike Pompeo reste prudent sur la présence américaine en Afrique    Tunisie : annonce d'un gouvernement au sort incertain    Algérie : le Hirak toujours mobilisé pour un 52e vendredi de manifestation

Foot star : Finale de la 4ème édition/ CFFAM s’adjuge le trophée comme l’année dernière

Le Premier Adjoint au maire de Dabou a remis le trophée au  capitaine de CFFAM, vainqueur de laa 4ème édition de Footstar Le Premier Adjoint au maire de Dabou a remis le trophée au capitaine de CFFAM, vainqueur de laa 4ème édition de Footstar

Débutée le 17 août dernier, la finale du tournoi des centres de formation  des jeunes de 15 à 17 ans dénommé Footstar a eu lieu le dimanche 29 septembre, au stade municipal de Dabou,  en présence du 1er Adjoint au maire représentant le Premier magistrat de la commune, Yede Jean Claude, parrain de la compétition,   du Chef du village de Songon-Agban Akré Siméon , du Directeur régional des sports Assuah Alfred et du public. Opposée à ESCA de Cocody-Angré, l’équipe de CFFAM de Songon a remporté pour la deuxième année consécutive le trophée en s’imposant aux tirs au but 4-3  (temps règlementaire 2-0) .Pourtant,  ce ne fut pas une partie de sinécure. Tant les poulains de Silué Seydou  d’Angré ont donné le tournis à leurs adversaires du jour. Ballotés, Koné Adama,  Alepo Stéphane et autres résistent bien aux assauts des joueurs venus d’Angré  qui butent à plusieurs reprises sur le gardien du temple de Songon, Diby Donovan. Et comme il fallait s’y attendre, le réveil  des poulains du coach Saboteur  s’avère fatal. Alors qu’on s’achemine vers la pause, Gnadja David donne l’avantage à son équipe. C’est  sur le score de 1-0 en faveur de Songon que les deux formations partent  pour la période d’oxygénation. Juste à la reprise,  Koné Lassina corse l’addition pour son équipe. Alors qu’il reste un quart de jeu, les poulains de Saboteur, croyant certainement avoir plié la rencontre, baissent de vigilance. Mal leur en a pris puisqu’Esca en profite pour réduire le score sur penalty et rétablir la parité, suite à une fantaisie du coach de Songon, Diby Donovan,  qui se fait chiper le cuir.  A 2 buts partout au terme du temps règlementaire,  l’arbitre de la partie a recours aux tirs au but pour départager ces deux formations qui avaient disputé la finale de la 3ème édition à Bonoua. A ce jeu,  ce sont les joueurs de Songon qui ont momentanément quitté le terrain après que l’arbitre a refusé  le but d’un des leurs qui a marqué une halte avant de poursuivre sa course, qui se montrent plus adroits en s’imposant 4 tab3. Pour la deuxième année consécutive, CFFAM soulève le trophée de la 4ème édition de Footstar au grand dam d’ESCA qui doit revoir l’efficacité de ses attaquants devant les buts.

Interrogé au terme de cette belle finale, le 1er Adjoint au maire représentant le parrain a salué l’initiative du président de l’Académie El Shaddaï et son équipe. «  C’est un sentiment de joie .J’étais là à l’ouverture, je suis là à la finale. J’ai  vu un beau spectacle malheureusement je constate que Dabou n’est pas là .Mais l’année prochaine,  nous allons conjuguer toutes nos forces pour qu’il remporte la  5ème édition »,  a-t-il indiqué avant d’inviter les encadreurs à s’imprégner des règles du football pour éviter la violence surtout que le sport est un facteur de cohésion. Même son de cloche pour le Directeur régional de sport, Assuah Ewuley Alfred qui rappelle qu’il appartient aux  encadreurs de connaitre les  règles de façon à ce que l’information arrive aux acteurs,   avant de venir à la compétition. Toutefois, note-t-il qu’au final, c’est la meilleure équipe qui a gagné. Il n’a pas manqué de féliciter les organisateurs qui ont fait des pieds et des mains pour que ce tournoi se déroule bien.  « Nous sommes heureux que ça se passe à la fin comme on l’a voulu. Merci pour ce que chacun de vous a donné. C’est un grand plaisir. A travers Footstar,  amener les autorités à encourager de telles initiatives et  voir tout Dabou magnifier celui qui a organisé cette activité, il faut dire merci à Footstar et avec lui le sponsor qui a bien voulu l’accompagner. Les idées nobles ont besoin d’être soutenues », a-t-il souhaité. Pour l’initiateur Agbo Cyprien, l’objectif a  été atteint. « Footstar c’est une fête. Au coup de sifflet final quand on voit toute cette joie sur le visage de la population, on peut dire que l’objectif est atteint. Cette année, le sponsor est allé jusqu’à offrir une télévision, c’est qu’il sait que Footstar est désormais un tournoi qui est en train d’avoir ses marques. Je pense que l’année prochaine, ils feront plus. A la recherche de personnes qui peuvent soutenir Footstar, nous sommes tombés sur une ancienne joueuse allemande  qui a tellement apprécié le projet. Elle a promis que l’année prochaine Footstar sera accompagné par des sponsors. C’est une ancienne joueuse, elle aime le sport, elle aime le football, elle a décidé de nous accompagner l’année prochaine », a-t-il déclaré, soulagé. Pour la prochaine édition,  a-t-il révélé, «plusieurs villes  sont sur la liste. Mais pour l’instant,  Bassam est en pole position. Les jours à venir,  nous allons nous y rendre pour échanger avec les autorités, les centres de formation et la radio  qui doit nous accompagner. C’est à l’issue de toutes ces rencontres que nous pourrons décider si c’est Bassam qui va accueillir la compétition ».

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut