Égypte : dix ans après la révolution, des promesses de justice sociale envolées    Démystifier les filières technologiques et rendre le numérique plus accessible aux filles    Les armées française et malienne éliminent une centaine de jihadistes dans le centre du Mali    Le président sud-africain fustige les "pays riches" qui "accaparent" les vaccins anti-Covid    Des centaines de Tunisiens manifestent près du Parlement barricadé    Centrafrique : 44 rebelles tués dans une offensive des forces armées    Au Mozambique, des milliers de personnes sans foyer après le passage du cyclone Eloïse    Ouganda : l'assignation à résidence de Bobi Wine levée par la justice    Révolution en Égypte : dix ans après, quel bilan ?    #Jan25 : dix ans après, le rêve révolutionnaire égyptien perdure sur les réseaux sociaux    Dix ans après la révolution égyptienne, les activistes dans le viseur du gouvernement    Dixième anniversaire de la révolution égyptienne : la crise économique dans les quartiers populaires    Mali : six soldats maliens tués par des jihadistes présumés à la frontière burkinabè    Présidentielle au Congo-Brazzaville : Denis Sassou-Nguesso candidat à sa réélection    Sahara occidental : le Front Polisario bombarde une zone sous contrôle marocain

Décès tragique de Diomandé Mé en Inde/ La famille appelle le président Alassane Ouattara au secours pour le rapatriement de sa dépouille

Décès tragique de Diomandé Mé en Inde/ La famille appelle le président  Alassane Ouattara au secours pour le rapatriement de sa dépouille

 

Le corps de l’ex-milieu du Stella Club d’Abidjan et de l’Asec Mimosas qui a également fait les beaux jours à l’ASI d’Abengourou, n’est pas encore rapatrié à Abidjan.

Tué en Inde  par un train  le 9 août 2019 à l’âge de 31 ans  alors qu’il se rendait  à une rencontre, les parents du footballeur international ivoirien, Diomandé Mé Aboubacar, encore sous le choc, attendent toujours avec le concours des autorités ivoiriennes, le retour de la dépouille de leur fils afin d’organiser dignement ses obsèques et son inhumation sur sa terre natale.

Un mois après son décès, la famille plaide auprès de l’Etat de Côte d’Ivoire et de  toute la grande famille sportive ivoirienne, notamment le président de la Fédération Ivoirienne de Football M. Sidy Diallo  pour le rapatriement de la dépouille  de leur fils  afin de lui  rendre un hommage .

«Je suis le père biologique de Diomandé Mé qui nous a quittés de manière brusque. Nous n’avons pas appris qu’il était malade quand la nouvelle de sa mort nous a surpris le 10 août dernier. Diomandé Mé est mort un vendredi qui est un grand jour pour nous les musulmans. C’est la volonté de Dieu. Je voudrais solliciter la générosité du Président de la République SEM  Alassane Ouattara pour que le corps de mon fils arrive à Abidjan pour que je l’enterre ici le cœur tranquille», a souhaité le père du défunt Diomandé Mé que nous avons trouvé inconsolable ce matin à son domicile dans la commune d’Abobo.

Il faut rappeler que Diomandé Mé Aboubacar a disputé le championnat des Nations (CHAN 2009) avec les Eléphants locaux. Ce jeune Eléphant natif de Séguéla a successivement dans sa carrière footballistique professionnelle évolué en Angleterre (Charlton), en Belgique (Germinal Beerschot) pour finir en Inde où il a malheureusement trouvé la mort dans des conditions tragique

Infos D. T

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut