«Luanda Leaks»: révélations sur la famille Dos Santos, accusée de corruption    Tunisie : Elyes Fakhfakh, ancien ministre des Finances, chargé de former un nouveau gouvernement    Angola : Isabel dos Santos, la "princesse de Luanda" qui tente de sauver sa fortune    Au Kenya, une invasion de criquets menace les récoltes des paysans    Nouvel attentat mortel attribué à Boko Haram dans la province du lac Tchad    Gastronomie africaine : les cuisines du continent en ébullition    Angola : la fille de l'ex-président Dos Santos accusée de corruption massive    À Berlin, une conférence pour consolider la trêve en Libye    Dans l'Est libyen, des forces pro-Haftar bloquent les principaux terminaux pétroliers    RD Congo : Martin Fayulu interdit de manifester à Kinshasa    Libye : le maréchal Haftar en Grèce pour des pourparlers avant la conférence de Berlin    Guinée : début de la campagne pour les législatives dans un contexte tendu    Côte d'Ivoire : inquiétudes pré-électorales à dix mois de la présidentielle    Barrage sur le Nil : vers un compromis entre l'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan    CAN 2021 : la compétition se tiendra de nouveau en hiver

Décès tragique de Diomandé Mé en Inde/ La famille appelle le président Alassane Ouattara au secours pour le rapatriement de sa dépouille

Décès tragique de Diomandé Mé en Inde/ La famille appelle le président  Alassane Ouattara au secours pour le rapatriement de sa dépouille

 

Le corps de l’ex-milieu du Stella Club d’Abidjan et de l’Asec Mimosas qui a également fait les beaux jours à l’ASI d’Abengourou, n’est pas encore rapatrié à Abidjan.

Tué en Inde  par un train  le 9 août 2019 à l’âge de 31 ans  alors qu’il se rendait  à une rencontre, les parents du footballeur international ivoirien, Diomandé Mé Aboubacar, encore sous le choc, attendent toujours avec le concours des autorités ivoiriennes, le retour de la dépouille de leur fils afin d’organiser dignement ses obsèques et son inhumation sur sa terre natale.

Un mois après son décès, la famille plaide auprès de l’Etat de Côte d’Ivoire et de  toute la grande famille sportive ivoirienne, notamment le président de la Fédération Ivoirienne de Football M. Sidy Diallo  pour le rapatriement de la dépouille  de leur fils  afin de lui  rendre un hommage .

«Je suis le père biologique de Diomandé Mé qui nous a quittés de manière brusque. Nous n’avons pas appris qu’il était malade quand la nouvelle de sa mort nous a surpris le 10 août dernier. Diomandé Mé est mort un vendredi qui est un grand jour pour nous les musulmans. C’est la volonté de Dieu. Je voudrais solliciter la générosité du Président de la République SEM  Alassane Ouattara pour que le corps de mon fils arrive à Abidjan pour que je l’enterre ici le cœur tranquille», a souhaité le père du défunt Diomandé Mé que nous avons trouvé inconsolable ce matin à son domicile dans la commune d’Abobo.

Il faut rappeler que Diomandé Mé Aboubacar a disputé le championnat des Nations (CHAN 2009) avec les Eléphants locaux. Ce jeune Eléphant natif de Séguéla a successivement dans sa carrière footballistique professionnelle évolué en Angleterre (Charlton), en Belgique (Germinal Beerschot) pour finir en Inde où il a malheureusement trouvé la mort dans des conditions tragique

Infos D. T

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut