RD Congo : Martin Fayulu interdit de manifester à Kinshasa    Libye : le maréchal Haftar en Grèce pour des pourparlers avant la conférence de Berlin    Guinée : début de la campagne pour les législatives dans un contexte tendu    Côte d'Ivoire : inquiétudes pré-électorales à dix mois de la présidentielle    Barrage sur le Nil : vers un compromis entre l'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan    CAN 2021 : la compétition se tiendra de nouveau en hiver    Le barrage éthiopien sur le Nil embourbé dans des médiations sans fin    En Tunisie, neuf ans après la révolution, la démocratie piétine    Soudan : des soldats tués lors d'une "rébellion" au sein des services de sécurité    Tunisie : 9 ans après la révolution, la pauvreté fait toujours des ravages    En Libye, la Russie en quête d'influence    D'Abidjan à Paris, retour sur le parcours de l'enfant retrouvé mort dans un train d'atterrissage    Libye : le maréchal Haftar a quitté Moscou sans signer l'accord de cessez-le-feu    Libye : des "progrès" à Moscou mais pas encore d'accord formel de cessez-le-feu

Football/ Jean-Michaël Seri attaque Nice pour escroquerie

Football/ Jean-Michaël Seri attaque Nice pour escroquerie

Transféré de Nice à Fulham en 2018, Jean-Michaël Seri estime avoir été escroqué par le Gym et a porté plainte contre son ancien club.

Ce lundi, Nice-Matin publie un communiqué des avocats de Jean-Michaël Seri. L’ancien milieu de terrain de Nice, qui évolue à Galatasaray depuis le début de la saison, vient de porter plainte contre l’OGCN. Il accuse son ancien club d’escroquerie. Ses avocats expliquent en effet que le transfert de leur client, à l’été 2018 à Fulham, a été « grossièrement sous-évalué » par les dirigeants niçois, qui avaient vendu Seri 12 millions d’euros. Pour appuyer leur propos, ils citent des études évaluant à l’époque le milieu de terrain à plus de 20 M€, et s’interrogent sur le fait que son coéquipier Maxime Le Marchand ait été vendu à Fulham pour un prix équivalent au sien. En quoi le montant de son transfert pose-t-il un problème au footballeur ivoirien ? Parce qu’il estime avoir été privé d’une partie de la prime calculée sur son transfert.

A Nice, on juge le dossier Seri « grossier »

Selon l’entourage du joueur, le manque à gagner atteindrait 700 000 euros. Du côté de Nice, on s’indigne par les attaques de Jean-Michaël Seri. Revenu aux affaires il y a quelques jours, Julien Fournier juge ce dossier « tellement grossier », dans des propos rapportés par l’AFP. Le directeur général du Gym indique la commission juridique de la LFP et la commission d’appel de la FFF « ont classé le dossier sans suite », et ajoute que le joueur et ses avocats connaissaient le montant du transfert et de la prime de transfert le jour de sa signature en Angleterre, il y a un an. La trêve internationale de Julien Fournier est en tout cas bien chargée, lui qui a dû reprendre ses marques au sein du club, et qui tente de recoller les morceaux avec Patrick Vieira, avec lequel les relations restent tendues selon un article publié par Nice-Matin ce lundi.

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut