Gabon : dans la presse et devant la justice, l’état de santé d’Ali Bongo fait toujours polémique    En perte de vitesse, le G5 Sahel s’invite au sommet du G7    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Cinq morts en Algérie lors d'une bousculade avant un concert    Présidentielle tunisienne : le Premier ministre délègue ses pouvoirs pour faire campagne    Expertise de la santé d'Ali Bongo : la justice gabonaise est-elle libre ?    Au Ghana, les Afro-Américains attirés par le tourisme mémoriel    Après six mois de contestation en Algérie, la "révolution" dans l’impasse    Rwanda-Ouganda : Paul Kagame et Yoweri Museveni enterrent la hache de guerre    Au Soudan, le Conseil souverain et le nouveau Premier ministre investis    L'analyse de notre correspondant à Khartoum Bastien Renouil    Transition au Soudan : le Conseil souverain a prêté serment    Transition au Soudan : un Conseil souverain, composé de six civils et cinq militaires, a été formé    Au Burkina Faso, "les jihadistes attaquent l’armée pour se ravitailler en armes et munitions"

Clôture du stage international de mise à niveau « ITK Alumni Camp Côte d’Ivoire 2019 » /Le plaidoyer du président Jeannot Kouamé

Clôture du stage international de mise à niveau « ITK Alumni Camp Côte d’Ivoire 2019 » /Le plaidoyer du président Jeannot Kouamé

Le stage international de mise à niveau « ITK Alumni Camp Côte d’Ivoire 2019 » regroupant les entraîneurs bénéficiaires de formation option athlétisme de l’école des entraîneurs étrangers de Leipzig a pris fin, vendredi 9 août 2019, à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS). A cette occasion, le président de la Fédération ivoirienne d’Athlétisme (FIA), Jeannot Kouamé Kouadio, a fait un plaidoyer en vue de la capitalisation du potentiel des apprenants. « M. le Directeur de Cabinet, pour ne pas que les entraîneurs de la faculté des Sciences de sport de l’université de Leipzig et qui ont le niveau III, IV, V IAAF (entraîneurs élites), conférencier international niveau 2 IAAF, deviennent les jouets du savoir, ils doivent être placés dans leur cadre d’intervention autre que les écoles et collèges où ils pourront capitaliser leurs connaissances et compétences acquises. C’est de là qu’ils vont nous produire des champions régionaux, africains, mondiaux et olympiques », telle est la principale doléance du président de la FIA au ministère des Sports de Côte d’Ivoire représenté par le Directeur de Cabinet, Alla François Yao, lors de la cérémonie de clôture du séminaire. Doléance prise en compte par la tutelle qui, au dire de M. Alla François, a dépêché Mme Djomo, responsable de la formation continue, à la cérémonie de clôture afin de mieux suivre les stagiaires. Il a ensuite invité les techniciens des huit (8) pays francophones à donner le meilleur d’eux – mêmes afin de relever le niveau de l’athlétisme dans la sous – région. Aussi le président Jeannot Kouamé a- t- il exhorté les 25 stagiaires à « créer un cadre d’échange d’expérience et de partage par le biais d’un réseau afin de partager les perspectives apprises dans une structure de formation d’entraîneurs, de Directeurs Techniques…pour méditer ensemble ces perspectives qui stipulent que les entraîneurs doivent savoir, savoir-faire, savoir être et laisser et surtout savoir…savoir ».Allah Kouamé, représentant le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO- CIV), a noté sur l’importance de cette mise à niveau. Il a souhaité la tenue de nouvelles sessions de formation au bord de la lagune Ebrié pour que les techniciens continuent d’apprendre. Quant à l’allemand Daniel Eckel- Lindhammer, directeur administratif de l’université des Science de Sport de Leipzig, il a traduit sa gratitude à tous les partenaires de ce projet de formation : la FIA et l’Association ITK Côte d’Ivoire. Pour sa part, le président d’ITK Côte d’Ivoire, Sosthène N’Dri, a remercié aussi les partenaires, les formateurs (Jens Künhast et Günter Karl Lange) et le Ministère des Sports. « Nous avons beaucoup appris. Nous allons retourner dans nos pays pour développer le sport et dupliquer la méthode Günter », a-t -il promis. A noter que l’INJS était représenté par M. Akpa Guy. Une remise de diplômes de participation aux 25 stagiaires et des échanges de présents entre la FIA, la délégation allemande et les stagiaires ont mis fin à cette cérémonie.

Sercom

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut