RD Congo : Martin Fayulu interdit de manifester à Kinshasa    Libye : le maréchal Haftar en Grèce pour des pourparlers avant la conférence de Berlin    Guinée : début de la campagne pour les législatives dans un contexte tendu    Côte d'Ivoire : inquiétudes pré-électorales à dix mois de la présidentielle    Barrage sur le Nil : vers un compromis entre l'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan    CAN 2021 : la compétition se tiendra de nouveau en hiver    Le barrage éthiopien sur le Nil embourbé dans des médiations sans fin    En Tunisie, neuf ans après la révolution, la démocratie piétine    Soudan : des soldats tués lors d'une "rébellion" au sein des services de sécurité    Tunisie : 9 ans après la révolution, la pauvreté fait toujours des ravages    En Libye, la Russie en quête d'influence    D'Abidjan à Paris, retour sur le parcours de l'enfant retrouvé mort dans un train d'atterrissage    Libye : le maréchal Haftar a quitté Moscou sans signer l'accord de cessez-le-feu    Libye : des "progrès" à Moscou mais pas encore d'accord formel de cessez-le-feu

Taekwondo : Open de Corée 2019/ 3 médailles de bronze pour les Eléphants

Les trois médaillés ivoiriens, de gauche à droite EKPITINI Marie Frédérique, KOBENAN Aaron et COULIBALY Bouma Les trois médaillés ivoiriens, de gauche à droite EKPITINI Marie Frédérique, KOBENAN Aaron et COULIBALY Bouma

« Les morts ne sont pas morts ». Partis en  Corée  habités de l’esprit de leur  parrain,    Feu Dossou Théophile, premier  africain médaillé à un Championnat du Monde en 1975,   les Eléphants taekwondoins n’ont pas failli à leur réputation de gagneurs en Corée. Avec trois places de quart de finaliste à l’Open de Chuncheon qui s’est déroulé du 9 au 10 juillet dernier, les Eléphants Taekwondoins ont repris du poil de la bête lors de l’Open de Corée 2019 (15 au 16 juillet 2019) au cours duquel ils ont remporté une, deux, trois médailles de bronze. Une moisson somme toute satisfaisante des protégés de Bamba Cheick Daniel  qui,  par la voix de leur capitaine Diomandé Banassa,   avaient promis, lors d’une cérémonie d’envoi en mission organisée à leur intention, le 1er juillet dernier, au Dojang National sis au Stade Félix Houphouët-Boigny à Abidjan-Plateau, faire honneur au drapeau ivoirien.  C’est le jeune KOBENAN Aaron, dans la catégorie masculine des moins de 63 kg, qui s’illustre en premier. Vif, technique et doté d’un esprit d’anticipation à nul autre pareil, il atteint le stade de la demi-finale avant malheureusement de tomber les armes à la main, face à son adversaire coréen. Cette première médaille de bronze va en appeler deux autres. Sur le tapis le mardi 16 Juillet, COULIBALY Bouma Férima (-49 kg) et EKPITINI Marie Frédérique (-67 Kg) marcheront avec courage dans les pas de KOBENAN Aaron.

Pour rappel, l’Open de Corée 2019 compte pour le ranking de la Word Taekwondo (WT) pour  la qualification  aux Jeux Olympiques  de Tokyo 2020. La délégation ivoirienne est composée de 8 athlètes dont 3 dames et 5 hommes. Le retour des Eléphants Taekwondo Ins à Abidjan est prévu dans l’après-midi du samedi 20 Juillet 2019.

Patricia Lyse Infos Sercom

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut