Gabon : dans la presse et devant la justice, l’état de santé d’Ali Bongo fait toujours polémique    En perte de vitesse, le G5 Sahel s’invite au sommet du G7    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Cinq morts en Algérie lors d'une bousculade avant un concert    Présidentielle tunisienne : le Premier ministre délègue ses pouvoirs pour faire campagne    Expertise de la santé d'Ali Bongo : la justice gabonaise est-elle libre ?    Au Ghana, les Afro-Américains attirés par le tourisme mémoriel    Après six mois de contestation en Algérie, la "révolution" dans l’impasse    Rwanda-Ouganda : Paul Kagame et Yoweri Museveni enterrent la hache de guerre    Au Soudan, le Conseil souverain et le nouveau Premier ministre investis    L'analyse de notre correspondant à Khartoum Bastien Renouil    Transition au Soudan : le Conseil souverain a prêté serment    Transition au Soudan : un Conseil souverain, composé de six civils et cinq militaires, a été formé    Au Burkina Faso, "les jihadistes attaquent l’armée pour se ravitailler en armes et munitions"

Candidat à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Tennis de table /Yao Thierry veut conduire le ping ivoirien dans une autre dimension

Le candidat Yao Kouadjo Thiery, tout sourire, a décidé de transmettre sa passion du ping aux jeunes en leur permettant de participer à plusieurs compétitions Le candidat Yao Kouadjo Thiery, tout sourire, a décidé de transmettre sa passion du ping aux jeunes en leur permettant de participer à plusieurs compétitions

Après plusieurs années passées à la Fédération ivoirienne de tennis de table (FIITT)  en tant que Secrétaire Général,  Yao Kouadjo Thiery a décidé de briguer la présidence de cette association sportive.  Samedi 13 juillet 2019,  au cours d’un tournoi dénommé  Open PY 2019-203 à la Sodemi, à Cocody, il a dévoilé son programme d’action pour la période  2019-2023.C’était en présence   de nombreux présidents de club qui ont effectué  le déplacement à la salle de tennis de table de la Sodemi pour écouter leur champion qui a l’expertise nécessaire pour conférer  à cette fédération un dynamisme à nul autre pareil  et une direction forte   « au service du jeu, au service du tennis de table et à votre service », a déclaré le candidat Yao Thiery . Sur l’épineuse question du financement,   celui qui sollicite le suffrage de ses pairs présidents ne manque pas d’idées. Ainsi, il a déjà pris attache avec des partenaires locaux et internationaux. On peut citer pêle-mêle Sodemi, Gestoci, Orange-Ci  et Trammo CI SA au plan local   ainsi que Villiers tennis de table,  Saint Remi les Chevreuse, Ping Sans Frontières,  l’Amitié Ivoiro-chinoise, l’Ambassade d’Allemagne en Côte d’Ivoire, l’Ambassade du Japon, Nigeria Fédération… au plan international. Des partenaires qui vont l’accompagner dans sa volonté de former autant de jeunes pongistes afin de les amener au haut niveau et créer tout un environnement  favorisant leur insertion professionnelle. Le candidat Yao Thiery ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Tant et si bien qu’il promet, pour la vulgarisation du ping ivoirien qu’il veut conduire à une autre dimension, celle du progrès, de l’innovation et de l’exemplarité,   «organiser une ou deux compétitions par an au minimum et  construire une salle spécifique de tennis de table à Koumassi ou dans une autre commune ». La prospection,   la promotion auprès des établissements scolaires et notamment l’appui aux clubs occupent une place de choix dans son programme d’actions. « Nous prévoyons mettre en place un  fonds pour aider les clubs et associations à se développer », a-t-il indiqué. Grosso modo, « à travers PY 2019-2023, nous relèverons le défi de contribuer au rayonnement du sport ivoirien par notre organisation et nos résultats. Plus que jamais, le tennis de table ivoirien, outil d’intégration et de fraternité, voit loin et émergera dans l’environnement du sport africain et mondial ». Revenant à l’Open PY 2019-2023, il a  enregistré  cinq tableaux  à savoir Poussine à Cadette, Poussin et  Benjamin ; Minime et cadet,  Junior et Senior Fille  et Junior et Senior Garçons.  Adihéyé Awa Marie Osée (ASSTTCP)  a dominé  3 sets à 1 Gbêh Grâce (CSITT) dans la catégorie Poussine et cadette.  Chez les Poussins et Benjamin ,  Kouakou Manassé de ETTK n’a pas fait de cadeau à Kouamé Yannis (ASTTCP)  qui s’est incliné 3 sets à 0.  Bayala Jean Pierre du Club de la Sodemi a battu 3 sets à 1 Séri Ange de ETTK dans la catégorie des minimes et cadets. Kiabou   Soraya et Doumbia Cheick,  tous deux de la Sodemi,  ont dominé respectivement chez les juniors et seniors Filles et Garçons  leurs adversaires par le score de 3 sets à 1.  Tous les vainqueurs ont reçu des trophées et des diplômes de participation.

Affia Marie

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut