Les Soudanais restent mobilisés devant le QG de l'armée pour exiger un pouvoir civil    Donald Trump et le maréchal Haftar discutent d'une "vision commune" pour la Libye    Mobilisation massive à Alger pour le neuvième vendredi de manifestations    "Je t'aime, moi non plus" : les discours de Gaïd Salah peinent à convaincre les Algériens    Les Soudanais maintiennent la pression pour l’instauration d’un pouvoir civil    Mali: démission du Premier ministre et du gouvernement    Mali : démission du Premier ministre et du gouvernement après le regain de violences    Accusée de soutenir le maréchal Haftar, la France réaffirme son appui à Tripoli    Journée de deuil national en RD Congo, après le naufrage d'une embarcation sur le lac Kivu    Soudan : la révolte en chansons    L'ex-président du Soudan Omar el-Béchir transféré dans une prison de Khartoum    En Égypte, le Parlement vote la prolongation de la présidence de Sissi jusqu'en 2030

Camp d’entrainement CONFEJES Abidjan 2019/ Paris 2024, c’est maintenant

photo de famille au treme de la cérémonie de cloture du camp Cofejes photo de famille au treme de la cérémonie de cloture du camp Cofejes infosivoir.net

En prélude au 3ème championnat d’Afrique d’Athlétisme U18 et au 14ème  championnat d’Afrique d’Athlétisme U20 qui se dérouleront du 16  au 20 avril prochain au stade Félix Houphouët-Boigny, la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES) a organisé du 2 au 12 avril, à l’Injs un stage dénommée camp d’entrainement CONFEJES Abidjan2019 , à l’intention de 18 jeunes  de 16 à 19 ans ( 9 filles et 9 garçons) venus du Congo-Brazzaville , de la Cote d’Ivoire, du Bénin, du Togo, du Niger, du Mali, du Comores , des Seychelles. La cérémonie de clôture de ce stage  doublée du lancement de Paris 2024 a eu lieu ce samedi 13 avril à Institut nationale de la Jeunesse en présence du ministre des sports ivoirien ; Danho Paulin,  de la 1ère conseillère de l’ambassade de France Diener Annick représentant l’ambassadeur de France près la République de Côte d’Ivoire, du consul du Comores en Côte d’Ivoire, Diaby Nissiata,  du  Secrétaire Général de la CONFEJES Bouramah Ali  Harouna , de Cissé Salamata, présidente  du comité d’organisation des championnats d’Afrique d’Athlétisme et du Directeur Général de L’Injs Habib Sanogo qui s’est dit heureux d’avoir accueilli ce camp d’entrainement encadré par des experts internationaux dont Anthony Koffi, Jean Paul Sawadogo, le président de la Fédération ivoirienne d’athlétisme, Kouadio Kouamé Jeannot et Koné Oumar, l’athlète le plus médaillé au monde. Au nom des formateurs, le coach Anthony a égrené quelques doléances à savoir choisir l’équipe médicale sur place et cibler un collège d’entraineurs pour permettre aux jeunes entraineurs de progresser en même temps que leurs athlètes et assurer la présence du directeur de stage un jour avant le début pour régler les problèmes administratifs. Quant au Secrétaire Général de la Confejes, Bouramah Ali Harouna, il a remercié le président de la République Son Excellence Alassane Ouattara et le Chef du Gouvernement pour le bon accueil à eux réservé. Il n’a pas manqué de traduire sa reconnaissance au ministre de sports et à ses collaborateurs qui, malgré leur calendrier chargé, ont tenu à être présent à cette double cérémonie dont l’objectif est de sélectionner 10 filles et garçons qui constitueront le premier contingent de Paris 2024 et de leur assurer  une prestation efficiente lors des compétitions internationales à venir .Pour Diener Annick , le sport est un rêve pour la jeunesse et le président Emmanuel Macron a fait du Sport un secteur majeur de la coopération,  comme vecteur de cohésion sociale et de développement économique .  Avant de déclarer clos ce camp d’entrainement qui a rassemblé la jeunesse francophone,, le ministre des  sports, Danho Paulin a dit un grand merci au Secrétaire général de la CONFEJES qui fête son cinquantenaire en  décembre 2019.ll a associé à ses remerciements la France pour tout ce qu’elle fait pour la promotion du Sport .Au nom des stagiaires qui ont reçu leur diplôme de fin de formation,  Outon Edmond a salué la variété des enseignements .

 A.M

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut