En Libye, la situation humanitaire est "gravement détériorée", selon le CICR    Au Soudan, la "marche du million" maintient le Conseil militaire sous pression    Au Soudan, les militaires et l'opposition vont former un comité pour négocier    En Algérie, les frères Kouninef placés en détention provisoire    Paludisme : un vaccin expérimental testé au Malawi    Algérie : Cevital "étonné" par l'incarcération de son PDG, nie les accusations    Massacre de Peuls au Mali : "Seuls ceux qui pouvaient courir ont survécu"    Soudan : des centaines d'opposants viennent grossir les rangs des manifestants à Khartoum    Des pays africains demandent une transition d'ici trois mois au Soudan    Les Égyptiens approuvent la réforme prolongeant la présidence d'Abdel Fattah al-Sissi    Issad Rebrab, l'homme le plus riche d'Algérie, incarcéré    Au Soudan, les manifestants maintiennent la pression jusqu'au bout de la nuit    Au Mali, le ministre de l'Économie Boubou Cissé nommé chef du gouvernement

Acceptation de l’organisation de la Can 2023/ Le GX en phase avec la décision du gouvernement

Acceptation de l’organisation de la Can 2023/ Le GX en phase avec la décision du gouvernement

Les Associations sportives membres du GX ont suivi avec un grand intérêt la visite du Président de la Confédération Africaine de Football (CAF) en terre ivoirienne, du 28 au 30 janvier 2019.

Cette visite du Premier responsable de la faitière du football africain a permis de recueillir l’accord du Chef de l’État ivoirien pour l’organisation, en Côte d’Ivoire, de la CAN 2023, en remplacement de celle de 2021 désormais attribuée au Cameroun.

Le Chef d’ l’État ivoirien a précisé accepter d’accompagner la CAF, par solidarité avec le Cameroun, un pays avec lequel la Côte d’Ivoire a toujours entretenu de profondes relations de fraternité et de coopération 

Les Associations sportives membres du GX se félicitent de cette décision du Président de la République de Côte d’Ivoire, qui fait honneur à notre pays et démontre une fois de plus son profond attachement aux vertus du dialogue.

Se faisant, la Côte d’Ivoire reste fidèle à elle-même et renouvelle ainsi sa longue histoire au service de la jeunesse africaine, à travers l’excellence des relations qu’elle a toujours entretenues avec la CAF.

Les Associations Sportives membres du GX notent avec satisfaction que ce dénouement heureux est en phase avec la position qu’elles ont publiquement adoptées dès le 21 décembre 2018.

 En effet, dans une déclaration, le GX écrivait que « La Côte d’Ivoire, faut-il le rappeler, est un pays de dialogue. Par le passé, ... notre pays a dû pallier la défaillance du Malawi, en acceptant d’abriter la CAN en 1984. .. C’est cette histoire entre la Côte d’Ivoire et la CAF, faite de respect mutuel, qui devrait prévaloir,... Les circonstances actuelles, doivent donc nous amener à nous tourner vers les vraies valeurs du sport, lesquelles rejoignent la fraternité et la solidarité africaines. A l’instar du Gouvernement de Côte d’Ivoire, il faut savoir raison gardée et attendre les explications de la CAF, dans un esprit de dialogue constructif. »

 Le GX se réjouit donc de ce que, les plus hautes autorités du pays ont choisi de maintenir cette compétition en Côte d’Ivoire, afin de relever le niveau des infrastructures sportives dans notre pays.

Le GX saisit cette occasion pour appeler l’attention du Ministère des Sports sur la nécessité de prévoir des aires de jeux de repli, pour les compétitions nationales de football, pendant la durée des travaux liés à la CAN 2023.

A cet égard, la réhabilitation du stade Robert Champroux (Abidjan) et des stades des villes de Katiola, d’Abengourou et de Daloa s’impose, pour palier la fermeture pour travaux, du stade Felix Houphouët-Boigny et du stade de la Paix de Bouaké.

Que Dieu protège le football ivoirien !

Fait à Abidjan, le jeudi 31 janvier 2019

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut