Israël ouvre une ambassade au Rwanda, allié stratégique de l'État hébreu    Présidentielle au Nigeria : les électeurs appelés aux urnes dans un climat de tensions    Au Soudan, Omar el-Béchir déclare l'état d'urgence et limoge le gouvernement    Plusieurs milliers de personnes manifestent à Alger contre la candidature d'Abdelaziz Bouteflika    Le ministère français des armées annonce avoir tué l'un des chefs d'Aqmi    À Paris, la diaspora sénégalaise se prépare à la présidentielle    Au Sénégal, l'influence des confréries musulmanes sur la présidentielle (4/5)    Au Sénégal, l'opposition peine à exister (3/5)    En Côte d’Ivoire, Guillaume Soro ne pense plus qu’à la présidentielle de 2020    Présidentielle au Sénégal : les candidats tentent de conquérir les internautes    En Ouganda, le président Yoweri Museveni en lice pour un sixième mandat    Au Sénégal, la jeunesse face à la montée d'un islam plus radical (2/5)    Deux policiers égyptiens tués dans une explosion au Caire    Au Sénégal, l’incompréhensible positionnement d’Abdoulaye Wade    En images : des Algériens dans la rue pour protester contre un 5e mandat de Bouteflika

Régularisation des grades illégalement octroyés par l’ex-Comité Ad’hoc du CNO-CI/Bouaké sort définitivement de la situation de crise

Régularisation des grades illégalement octroyés par l’ex-Comité Ad’hoc du CNO-CI/Bouaké sort définitivement de la situation de crise

Le Taekwondo ivoirien a définitivement tourné le chapitre de la sombre crise que lui a imposée inutilement le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CI), pendant plus d’un an. Bouaké, le fleuron de cette crise, vient de poser un acte fort dans le sens de la paix retrouvée au sein de la communauté Taekwondo ine ivoirienne. Sous la supervision de Me KOUAKOU Kouadio Frédéric, CN 5e Dan, Formateur-Evaluateur, Président de la Ligue de Daloa, et de Me Chérif Adam’S, CN 6e Dan, entraineur national, émissaires de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) dans le Gbêkê dans la première semaine du mois de janvier 2019, s’est tenue la régularisation des grades illégalement octroyés par l’ex-Comité ad’hoc du CNO-CIV dans cette région.

Dans une ambiance de fête, en présence du Président de la Ligue Régionale de Taekwondo de Gbêkê, Me N’DOUA Brou, CN 5e Dan, et des responsables des différents clubs dont les élèves ont été soumis à cette évaluation, en l’occurrence les Maîtres Kéita Amadou dit Moro CN 5ème Dan (Président de la plateforme de Bouaké et du Club AKWABA), Fofana Ladji CN 5ème Dan (Club PACIFIC), Dosso Salif CN 5ème Dan (Club ACADEMIE), Soumahoro Bakary CN 3ème Dan (Club ESPOIR) et  Sangaré Djakaridja CN 4ème Dan (Club COMMERCE), les 97 candidats de la ceinture jaune 8ème Keup à la ceinture noire 3ème Dan, se sont appliqués devant le jury.

Les 8e Keup ont été évalués sur les matières théoriques et les mouvements de base certes, mais aussi les poomsae, les hanbeon kyorugui et jayu kyorugui ont été retenus pour jauger le niveau des 7e Keup aux CN 3e Dan. Au dire de l’évaluateur en chef, Me KOUAKOU Kouadio Frédéric, le niveau d’ensemble des candidats était satisfaisant. N’eût été le sens du pardon, du compromis et de la concession du ministre BAMBA Cheick Daniel, tous ces pratiquants auraient été sacrifiés sur l’autel des ambitions mal contenues de quelques individus.

C’est pourquoi, Me N’DOUA Brou, le Président de la Ligue Régionale de Gbêkê, a exprimé sa reconnaissance et rendu un vibrant hommage au Président de la FITKD. Il a salué sa patience, son engagement et son altruisme qui permettent d’asseoir des bases solides d’une sortie de crise, sans contrepartie en retour. Me Chérif Adam’S, lui, a remercié les Maitres de salle pour le respect de la parole donnée, en mettant effectivement leurs élèves à la disposition du jury pour cette régularisation des grades.

Bouaké est totalement de retour dans la légalité, tout comme Cocody et Yopougon qui bouclera la boucle dans les tout prochains jours.

SERCOM FITKD

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut