Journée mondiale de l’Afrique : quel avenir post-Covid-19 pour le continent?    Crise sanitaire en France : "Le coût faramineux des économies à l'hôpital"    Génocide rwandais : après son arrestation en France, Félicien Kabuga saisit le Défenseur des droits    Covid-19 : la Tunisie adapte l'Aïd el-Fitr aux mesures de sécurité sanitaire    Disparition du "griot électrique" Mory Kanté, icône de la musique africaine    Décès du "griot électrique" Mory Kanté, chanteur et musicien guinéen    Génocide rwandais : les restes d'Augustin Bizimana, l'un des principaux suspects, retrouvés au Congo    La France avance encore vers la fin du Franc CFA    Au Kenya, le Covid-19 complique l'accès au traitement des malades du sida    Entre la Chine et le Zimbabwe, la diplomatie du coronavirus    Elections au Burundi : triple scrutin en pleine pandémie    Après le coronavirus : vers une crise alimentaire mondiale ?    Génocide rwandais : quatre jours après son arrestation, Félicien Kabuga comparaît à Paris    Covid-19 : l'Afrique subsaharienne lutte contre la stigmatisation des malades et des soignants    Libye : les forces du maréchal Haftar se replient aux abords de Tripoli

Epiqes Series : Challenge pronostic du journaliste Sportif/Abdoul Kapo empoche 200 000 F et un smartphone

Soro Seydou, chef de produits Pmu à la lonaci en compagnie des lauréats de la première phase du challenge des journalistes sportifs Soro Seydou, chef de produits Pmu à la lonaci en compagnie des lauréats de la première phase du challenge des journalistes sportifs

La première phase du challenge du journaliste sportif a pris fin. Au terme de celui-ci, le confrère Abdoul Kapo  du site  Sportmania a occupé la première place avec 78 points. Il a empoché la somme de 200000 F et un smartphone offerts par la Loterie nationale de Côte d’Ivoire .Il est suivi de Arnaud Atsé (77points) de la radio Terre et Mer ( Atm).Il est reparti avec la somme de 100000FCFA.quant au confrère Ouattara Gaoussou de Le Patriote et Noël Lekpely de Radio Ngowa, troisième exæquo, il se sont partagé la somme de 50000Fcfa. Les aitres participants au challenge ont reçu des lots de la Lonaci. La cérémonie de remise de récompense aux différents lauréats a eu lieu le samedi 15 décembre 2018, à l’espace Réservoir, sur la route de Port-Bouët. Le vainqueur qui s’est dit heureux,  succède à Noël Lekpely qui avait remporté la première édition. Tout est bien qui finit bien et Soro Seydou, chef de produit Pmu  promet des innovations pour le nouveau challenge marqué par la célébration du 25ème anniversaire  du Pari mutuel urbain (PMU)   en Côte d’Ivoire. "A l’issue de cette première phase du challenge du journaliste Sportif organisé au galop,  nous retenons une bonne participation de tous. Les courses n’étaient pas très rapprochées. Nous avons souvent été obligés de faire des rappels parce que nous avions des évènements  distants de  plusieurs semaines.  Ce qui  n’était pas facile pour rester concentré. Les journalistes ont participé. Nous avons enregistré des pronostics à tous les évènements passés. Nous avons également vu des papiers et avant papiers. Nous avons également écouté des émissions radios. Nous sommes heureux que les journalistes sportifs aient relayé l’information comme il se doit  et fait  connaitre davantage cette discipline.  A travers vos articles, nous avons entendu des ivoiriens dire que j’ai eu telle information venant de la presse. Nous pensons que c’est de bon augure. Ce projet a été endossé par ma hiérarchie, la Direction marketing de la Lonaci qui y voit de bonnes perspectives. Nous allons donc  réaménager le principe du jeu.  Le challenge va se poursuivre .D’autres aspects  seront certainement intégrés dans le règlement et en début d’année nous allons vous convier à une conférence de presse au cours de laquelle, nous allons annoncer les grandes dates et  programme d’activités  au niveau du Sport épique et les activités prévues par la Lonaci pour l’Année 2019. Les Epiqes Series qui ont été pour nous le prétexte pour organiser ce challenge se déroulent à cheval sur deux années.  Généralement le calendrier commence à la mi-mai et va jusqu’en janvier de l’année suivante. Nous sommes dans la phase de trot. Et nous avons déjà vu passé deux courses il reste quelques-unes avant le Grand Prix d’Amérique.  Mais nous n’allons pas faire de pronostic sur cette phase. Il ya d’autres compétitions qui ne sont pas des épiqes séries mais qui sont aussi importantes. Si nous voulons  davantage faire connaitre ce Sport, nous ne pouvons pas attendre que les Epiques Series .Nous vous communiquerons lors de la prochaine conférence de presse,  le programme  du  nouveau challenge. Les journalistes seront mis à contribution pour nous aider à faire connaitre cette discipline qui peut générer  beaucoup d’emplois en Côte d’Ivoire » ; a conclu Soro Seydou. 

Affia Marie

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut