En Libye, la crise des liquidités pousse les migrants africains à rentrer au pays    Libye : un semblant de paix à Tripoli    Procès Gbagbo : l’avenir de l’ancien président toujours en suspens à La Haye    Henri Konan Bédié confirme sa rupture avec Alassane Ouattara    Biya lève les poursuites contre 289 détenus de la crise du Cameroun anglophone    En Algérie, les murmures du palais sur un report de la présidentielle    RD Congo : des milliers de machine à voter incendiées, la piste criminelle privilégiée    France 24 en Libye : des réfugiés en situation d'urgence humanitaire évacués vers le Niger    Répression meurtrière au Togo à la suite de manifestations de l'opposition    Remise du Nobel de la paix : le Congolais Denis Mukwege déclare "la guerre à l'indifférence"    Une application "anti-gaspi" 100 % togolaise    RD Congo : Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023    Togo : l'opposition dénonce la répression lors des nouvelles manifestations    Algérie : béatification des moines de Tibéhirine et de 12 autres religieux

Taekwondo : Revenus de la Coupe du Monde par Equipes Nationales (Fujaïrah 2018) avec des médailles/Les Eléphants honorés ce mardi

Les valeureux Eléphants taekwondoins ont reçu les honneurs dignes de leur performance Les valeureux Eléphants taekwondoins ont reçu les honneurs dignes de leur performance

L’union dit-on fait la force. Partis  à Fujaïrah aux Emirats arabes unis pour prendre part à la finale des grands prix 2018 qui s’est déroulée du 22 au 23 Novembre  dernier et à la Coupe du monde par équipes nationales hommes et dames et par équipes nationales mixtes, trois compétitions de la World Teakwondo, les protégés de Bamba Cheick Daniel, ont encore fait parler d’eux. La délégation ivoirienne conduite par le Colonel Daouda Doumbia était composée de 11 athlètes unis et fiers de défendre les couleurs de leur patrie la Côte d’Ivoire. Un état d’esprit couronné par un travail acharné et professionnel du comité directeur qui porte ses fruits. En effet,  les vaillants Eléphants taekwondoins ont remporté deux médailles de bronze à la finale des grands Prix (Cissé Cheick -80Kg)et la coupe du monde par équipe nationale mixte ainsi qu’une médaille d’argent à la coupe du monde par équipe nationale dame. Une moisson fructueuse qui ne pouvait pas passer inaperçue. Arrivés ce  mardi 27 novembre 2018 à l’aéroport Félix- Houphouët-Boigny de Port-Bouët, les Eléphants taekwondoins dont la Capitaine Diomandé Banassa, Ekpitini Marie, Traoré Charléne, Bouma Férimata et autres Sidibé Lamine ont été accueillis triomphalement par les membres du comité directeur. Ils ont été ensuite conduits  au Grand Hôtel au Plateau où une cérémonie a été organisée en leur  honneur. En l’absence du ministre Bamba Cheick Daniel,  président de la fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD), le vice-président Mangala Salif a pris la parole pour souhaiter le traditionnel ‘’Akwaba’’ à la délégation ivoirienne. « Je voudrais, au nom du président Bamba Cheick Daniel souhaiter le traditionnel Akwaba à notre  délégation .Si vous voyagez mal, nous ne sommes pas là pour vous accueillir. Ce n’est pas une sanction mais c’est pour vous dire que quand on est à un certain niveau, on ne doit plus jouer. Mais vous voyez que lorsque  vous  revenez avec des médailles on est là pour vous encourager. Quand la tête est bonne, les membres suivent. Avec la ferme volonté et les sacrifices de Bamba Cheick, on ne pouvait avoir  meilleur résultat. Nous souhaitons que vous restiez dans cette symbiose de victoire en victoire  », a-t-il  indiqué. Prenant à son tour la parole, le Chef de la délégation  Colonel Doumbia Daouda, remerciant les vice-présidents, les sages ,  les présidents de ligue et le Secrétaire Général de la Fédération Me Anzoumana Siaka,  a révélé qu’il y a eu des changements de règles sans qu’ils ne soient informés. N’empêche,  se satisfait-il,  même si « les Eléphants taekwondoins ne sont pas premiers, ils ont prouvé à la face du monde qu’ils sont les meilleurs ». Les meilleurs, les Ivoiriens entendent le rester pour rapporter encore et encore des médailles à la Côte d’Ivoire surtout lors des prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020. C’est par un  « Que Dieu vous bénisse » que le vice-président Mangala Salif a mis fin à cette cérémonie  qui a enregistré la présence des Me Koné Souleymane, Pama Emmanuel, Coulibaly Daouda et des coaches Chérif Adams et Mezi Georges.

Affia Maarie   

 

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut