Sept Casques bleus tués en RD Congo lors d'une offensive contre les rebelles ADF    Mohammed VI et Macron à Tanger pour inaugurer le premier TGV d'Afrique    L'ONU lève l’embargo sur les armes et les sanctions contre l'Érythrée    Cameroun : combats dans le Nord-Ouest anglophone, au moins 25 séparatistes tués    Climat : les deux tiers des villes africaines courent un "risque extrême"    Boycott du maréchal Haftar, colère d'Ankara : les divisions plombent la conférence sur la Libye    Au Soudan du Sud, une paix si fragile    Le front commun de l'opposition congolaise implose en moins de 24 heures    La conférence sur la Libye s'est ouverte à Palerme en présence du maréchal Haftar    Macky Sall veut une mobilisation contre le terrorisme au Sahel comme en Syrie    Présidentielle en RD Congo : Tshisekedi se retire de l'accord sur un candidat commun à l'opposition    Pourquoi l'Algérie refuse les appels au dialogue du Maroc    "S'il te manque de respect, siffle" : les Marocains sensibilisés au harcèlement de rue    RD Congo : Martin Fayulu, le bouillant candidat de l'opposition face au "système Kabila"    À Palerme, une nouvelle tentative pour sortir la Libye du conflit    RD Congo : Martin Fayulu candidat unique de l'opposition à la présidentielle    RD Congo : la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts    Kenyatta : "Aucun pays ne peut combattre seul le terrorisme"

21ème Congrès ordinaire de Travail de la Cahb /De bonnes nouvelles pour le développement du handball africain

photo de famille après la cérémonie d'ouverture du 21ème congrès de travail de Cahb photo de famille après la cérémonie d'ouverture du 21ème congrès de travail de Cahb infosivoir

Le 21ème congrès  ordinaire de travail de la Confédération africaine de handball (Cahb) a eu lieu le samedi 27 octobre 2018 au siège de la Confédération à  Abidjan Cocody Danga.  Lors de la cérémonie d’ouverture, il est revenu au président de la Fédération ivoirienne de Handball , Dr Aboubacar Karaboué de dire le mot de bienvenue à toutes les fédérations sœurs qui ont effectué le déplacement à Abidjan, signe de l’intérêt qu’elles portent  aux activités de l’institution non sans exprimer son infinie gratitude aux autorités ivoiriennes et au président de la fédération internationale de Handball qui a accepté d’être à leurs côtés. Quant au Dr Mansourou Aremou, président de la Confédération africaine de Handball , après avoir remercié les hautes autorités ivoiriennes,   le président de la fédération internationale de Handball, Dr Hassan Moustapha et toutes les personnes présentes à ces assises porteuses d’espérance,  s’est réjoui de la volonté des uns et des autres d’agir en synergie  pour assurer  la promotion du  handball africain. «  J’observe que dans la conduite du plan d’actions stratégiques que nous avons défini, les administrateurs ici présents, les membres du Comité exécutif et ceux des commissions spécialisées, nous nous sommes engagés, comme vous sans doute et quelles que soient nos responsabilités et nos secteurs d’activités, d’agir en militants du handball , soucieux d’assurer le développement optimal de notre programme avec les moyens disponibles  », a-t-il noté avant de se satisfaire de la progression  des équipes masculines et  féminines africaines  aux compétitions internationales ces deux dernières années. A son tour de parole, le président de la Fédération internationale de Handball, Dr Hassan Moustapha a remercié la Côte d’Ivoire pour son effort au développement  du handball ivoirien et africain. Le ministre des Sports, Danho Paulin  a promis que la Côte d’Ivoire mettra tout en œuvre pour le rayonnement du handball  dans ce pays, en Afrique et dans le monde. Après quoi, il a déclaré ouvert les travaux de ce 21ème congrès ordinaire de  travail de la Cahb.  A l’issue des travaux, le président de la confédération africaine de handball, Dr Aremou s’est dit satisfait de l’ambiance qui a prévalu. « Donnez-moi l’occasion de renouveler la gratitude de la confédération aux autorités ivoiriennes qui ont bien voulu nous donner l’occasion  d’organiser ces assises à Abidjan. Nous  avons voulu donner l’occasion aux fédérations  membres de découvrir leur maison-mère. Au-delà de cela, c’est un congrès de travail, un congrès d’évaluation pour apprécier le niveau d’exécution des tâches prescrites , faire un bilan pour savoir si nous sommes sur la bonne voie et réorienter nos activités, nos comportements à l’effet de disposer d’un programme nouveau que nous avons  fait avec l’appui des pouvoirs publics mais surtout avec l’appui de la Fédération internationale de handball …Par ailleurs il faut que des programmes d’aides et des programmes spécifiques soient développés au niveau  de nos pays pour que nous puissions connaitre un progrès au niveau de nos fédérations », a-t-il précisé. La bonne nouvelle au cours de ces assises c’est que le président de la Fédération internationale de handball a décidé d’octroyer une  assistance financière aux fédérations africaines pour leur permettre  d’améliorer leurs conditions et  de rendre le handball africain plus visible. Un geste salué à sa juste valeur par tous les congressistes venus du Togo, du Mali, de l’Algérie, du Sénégal , de la Tunisie, de l’Algérie, du Maroc, de l’Afrique du Sud, du Congo, du Botswana, du Rwanda, de la Zambie ,  du Cap Vert, de la Côte d’Ivoire   et autres .

Affia Marie

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut