Les voisins de la RD Congo divisés par l’élection de Félix Tshisekedi    En RD Congo, l'Église catholique "craint que le système ne perdure avec le nouveau président"    Manifestations au Zimbabwe : le président Mnangagwa rentre à Harare    Heurts entre partisans de Martin Fayulu et Félix Tshisekedi à Kinshasa    Beth Koigi, la Kényane qui transforme l’air en eau potable    Attaque au Mali : "Aqmi conserve des capacités logistiques non négligeables"    Élections en RD Congo : l'Union africaine reporte sa mission à Kinshasa    Une base de l’ONU attaquée dans le nord du Mali    Israël renoue ses relations diplomatiques avec le Tchad    Le groupe jihadiste Aqmi revendique l'attaque d'une base de l’ONU au Mali    Visite historique de Benyamin Netanyahou au Tchad    Félix Tshisekedi proclamé président de la RD Congo par la Cour constitutionnelle    Des frappes américaines tuent plusieurs dizaines d'islamistes shebabs en Somalie    Au Burkina Faso, le gouvernement Thiéba a démissionné    À Goma, la population vit dans l'attente des résultats de la présidentielle

CAHB:En réunion préparatoire du Congrès ce vendredi /Le Conseil d’Administration attribue l’Organisation de la Can hommes et dames 2022 et 2024 au Maroc, Sénégal, Algérie et Cap-Vert

Echange de documents entre Dr Mansourou Aremou et la délégation du Cap-Vert Echange de documents entre Dr Mansourou Aremou et la délégation du Cap-Vert

 Avant la tenue du congrès demain samedi 27 octobre 2018, le Conseil d’administration de la Confédération africaine de handball s’est réuni ce vendredi 26 octobre au siège de l’institution à Cocody Danga Rue Les Jasmins pour  plancher sur les dossiers des candidatures à  l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations seniors version masculine et féminine 2022 et 2024. A l’issue de la présentation des pays, Dr Mansourou Aremou, président de la Confédération africaine de handball a dévoilé le nom des pays retenus pour l’organisation de cette compétition phare de la Cahb. Ainsi, la Coupe d’Afrique des Nations Seniors Hommes 2022 a été attribuée au Maroc dont les dispositions prises pour assurer la liaison des délégations aux sites de compétition ont été fort appréciés.  La  version féminine de la cette CAN a été  attribuée au Sénégal. En 2024,  l’Algérie a obtenu l’organisation de la version masculine de la CAN quand la version féminine a été attribuée à la république du Cap Vert dont le ministre d’Etat, ministre des Sports Leboucher Freire De Andrade Fernando Elisio a assisté à cette réunion préparatoire. Au terme de cette rencontre, Dr Aremou a expliqué les critères qui ont guidé  au choix de ces pays.

« Avant d’en arriver à votre question, je voudrais tout simplement rappeler que nous avons tenu notre conseil préparatoire au Congrès qui aura lieu demain. Le point classique c’est de faire une lecture des dossiers qui seront soumis aux congressistes. Nous avons profité de cette occasion pour étudier les différents dossiers de candidature à l’organisation des  Can qui vont se dérouler en 2022 et 2024. Je crois que c’est la preuve manifeste des administrateurs de faire en sorte que nous puissions anticiper et attribuer les événements à temps pour permettre aux pays qui reçoivent l’accord de l’institution de se mettre résolument au travail et de planifier l’organisation de  cet évènement. Par rapport à la question que vous me posez, nous essayons d’apprécier les  capacités d’accueil de ces pays respectifs en termes de sites d’hébergement, en termes d’infrastructures sportives parce qu’il faut le rappeler, la Coupe d’Afrique des nations reste la compétition suprême de l’institution et nous accordons à cet évènement toute l’attention requise. Ce que nous avons fait aussi aujourd’hui c’est pour aussi  rompre avec une pratique, celle qui consiste à n’exploiter que les infrastructures de l’Afrique du Nord pour donner la possibilité aux pays au Sud du Sahara de s’inscrire dans cette logique .Parce que programmer assez tôt,  je crois qu’on vous donne les moyens de faire comme les pays de l’Afrique du Nord. Nous avons joué notre partition, nous allons  de suivre ces pays qui ont obtenu le feu vert de la Confédération africaine de handball pour que le moment venu, nous puissions répondre aux attentes de tous les acteurs africains », a-t-il indiqué avant de revenir sur l’organisation du 40ème championnat d’Afrique  des clubs hommes et dames qui se déroulent actuellement sur les bords de la Lagune Ebrié. « Nous avons donné l’occasion aux différentes fédérations de faire l’évaluation du travail effectué  dans leur pays respectif. Il ne faut pas se leurrer. C’est un pré tournoi de la CAN. Vous découvrirez plus d’engouement dans la version féminine que dans la version masculine. Je pense que de façon générale,  nonobstant les quelques flottements observés les premiers jours, tout  est rentré dans l’ordre et les acteurs se sentent à l’aise pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Tout se passe assez bien. C’est le lieu de saluer  le retour aux évènements en Côte d’Ivoire. On en avait besoin. Je pense que ce n’est que la première d’une série », a-t-il conclu.    

AFFIA MARIE  

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut