Après la Somalie, le Kenya et l'Éthiopie, les criquets s'attaquent au Soudan du Sud    Algérie : un an après, quel bilan pour le Hirak ?    Tripoli suspend les pourparlers de paix après "les violations" du camp Haftar    Massacre au Cameroun : l'ONU demande une enquête indépendante    Comment l’Afrique se prépare à faire face au Coronavirus    Une distribution d'aide tourne au drame dans le sud-est du Niger    Biens mal acquis : Téodorin Obiang suspendu à une décision de la Cour internationale de justice    Libye : l'Union européenne s'accorde pour bloquer les livraisons d'armes    "Suicide" de Kizito Mihigo, apôtre de la réconciliation rwandaise    Attaque meurtrière contre une église dans le nord du Burkina Faso    Un village du Cameroun anglophone cible d'une attaque armée, 14 enfants tués    En Algérie, des milliers de personnes ont défilé à Kherrata, berceau de la contestation    Au Sénégal, Mike Pompeo reste prudent sur la présence américaine en Afrique    Tunisie : annonce d'un gouvernement au sort incertain    Algérie : le Hirak toujours mobilisé pour un 52e vendredi de manifestation

Demi-finale Can 2017/Retrouvailles entre Burkinabé et Egyptiens

Bancé Aristide, fer de lance des Etalons Bancé Aristide, fer de lance des Etalons

Demi-finale Can 2017/Retrouvailles entre  Burkinabé et Egyptiens

 Après 1998 à l’occasion de la demi-finale de la Can  organisée par les hommes du pays intègre, Burkinabé et Egyptiens se retrouvent  à cette même étape de la compétition  ce 1er février 2017 au stade de Libreville au Gabon. Pour ces retrouvailles entre ces deux sélections, Paulo Duarte, le coach des Etalons du Burkina Faso ne veut pas se louper. Et il compte  sur des piliers de l’équipe  pour fait déjouer l’ogre égyptien, la sélection la plus titrée de la compétition  avec sept trophées. ‘‘"Maintenant, le talent est là. Les piliers du groupe approchent de la trentaine. Ils sont à l'apogée de leur carrière. Grâce à eux, nous jouons mieux et leur présence facilite l'intégration des plus jeunes », a précisé Paulo Duarte. Mais face  aux Pharaons qui ont sorti (1-0) le Maroc aux quarts de finale, la tâche ne s’annonce pas aisée  surtout avec l’inamovible portier de l’Egypte depuis 2006 El Hadary qui n’a toujours pas encaissé de but dans cette compétition  et qui tentera  de poursuivre une série en cours de 23 matches consécutifs sans défaite. Son dernier échec remontant à la CAN 2004, à Sousse, en Tunisie, devant l’Algérie.  Expérimentées ou pas, les deux équipes vont se jeter dans la bataille pour arracher chacune le ticket pour la finale prévue le 5 février prochain. Burkina – Egypte, un match ouvert à l’issue duquel une des deux sélections devra dire adieu au titre. A  noter  que le Burkina Faso et l’Egypte ont croisé leur route  à deux reprises seulement en phase finale de Coupe d’Afrique des Nations. La première fois en demi-finale de l’édition organisée par le Burkina Faso, la seconde en phase de poule de l’édition conjointement organisée par le Nigeria et le Ghana. La deuxième demi-finale opposera le Cameroun au Ghana,  deux habitués du titre.

 Marie Stéphanie

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut