Sommet africain sur le climat : "La conscience écologique n’est pas qu’une affaire de pays riches"    Le roi Mohammed VI gracie Hajar Raissouni, la journaliste condamnée pour avortement illégal    La diaspora africaine, un nouvel État ?    Sommet africain sur le climat : "Au Tchad, on enregistre déjà 48°C à l’ombre"    Élections au Mozambique : le nouvel eldorado africain du gaz (3/3)    L'Égypte voit descendre dans la rue "les enfants de la révolution de 2011"    Élections au Mozambique : une campagne d'une violence inédite (2/3)    L'analyse de notre correspondant Karim Yahiaoui à Tunis    Élections au Mozambique : des ONG musulmanes au chevet de la population (1/3)    Présidentielle en Tunisie : l'austère Kaïs Saïed porté au sommet de l'État    Kaïs Saïed donné gagnant de la présidentielle tunisienne, revivez la soirée électorale    Sans enthousiasme, les Tunisiens votent pour la troisième fois en un mois    Présidentielle en Tunisie : un concours de cuisine incite les femmes des zones rurales à voter    Attaque meurtrière contre une mosquée dans le nord du Burkina Faso

Demi-finale Can 2017/Retrouvailles entre Burkinabé et Egyptiens

Bancé Aristide, fer de lance des Etalons Bancé Aristide, fer de lance des Etalons

Demi-finale Can 2017/Retrouvailles entre  Burkinabé et Egyptiens

 Après 1998 à l’occasion de la demi-finale de la Can  organisée par les hommes du pays intègre, Burkinabé et Egyptiens se retrouvent  à cette même étape de la compétition  ce 1er février 2017 au stade de Libreville au Gabon. Pour ces retrouvailles entre ces deux sélections, Paulo Duarte, le coach des Etalons du Burkina Faso ne veut pas se louper. Et il compte  sur des piliers de l’équipe  pour fait déjouer l’ogre égyptien, la sélection la plus titrée de la compétition  avec sept trophées. ‘‘"Maintenant, le talent est là. Les piliers du groupe approchent de la trentaine. Ils sont à l'apogée de leur carrière. Grâce à eux, nous jouons mieux et leur présence facilite l'intégration des plus jeunes », a précisé Paulo Duarte. Mais face  aux Pharaons qui ont sorti (1-0) le Maroc aux quarts de finale, la tâche ne s’annonce pas aisée  surtout avec l’inamovible portier de l’Egypte depuis 2006 El Hadary qui n’a toujours pas encaissé de but dans cette compétition  et qui tentera  de poursuivre une série en cours de 23 matches consécutifs sans défaite. Son dernier échec remontant à la CAN 2004, à Sousse, en Tunisie, devant l’Algérie.  Expérimentées ou pas, les deux équipes vont se jeter dans la bataille pour arracher chacune le ticket pour la finale prévue le 5 février prochain. Burkina – Egypte, un match ouvert à l’issue duquel une des deux sélections devra dire adieu au titre. A  noter  que le Burkina Faso et l’Egypte ont croisé leur route  à deux reprises seulement en phase finale de Coupe d’Afrique des Nations. La première fois en demi-finale de l’édition organisée par le Burkina Faso, la seconde en phase de poule de l’édition conjointement organisée par le Nigeria et le Ghana. La deuxième demi-finale opposera le Cameroun au Ghana,  deux habitués du titre.

 Marie Stéphanie

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut