Présidentielle au Burkina Faso : Roch Kaboré réélu au premier tour    Burkina Faso : Roch Marc Christian Kaboré, président sortant, réélu dès le 1er tour    En Éthiopie, Abiy Ahmed ordonne l'offensive finale contre les autorités du Tigré    Décès de Maradona : l'Afrique célèbre le héros du football    Au Sénégal, le fléau de l'excision persiste malgré l’interdiction    Algérie : une peine de prison réduite pour un militant du Hirak accusé "d'offense à l'islam"    Conflit en Éthiopie : au moins 600 civils tués le 9 novembre au Tigré    Éthiopie : appels à protéger les civils du Tigré à l'approche de la bataille de Mekele    Présidentielle au Burkina Faso : le gouvernement met en garde contre "toute dérive"    L'ancien président du Niger Mamadou Tandja est décédé    Éthiopie : des miliciens du Tigré accusés d'avoir tué au moins 600 civils    Un navire turc en route vers la Libye inspecté par des soldats allemands    Le dirigeant du Tigré rejette l'ultimatum du gouvernement éthiopien    Burkina Faso : l'opposition réitère ses accusations de fraudes lors de la présidentielle    Sénégal : la tragédie de l'émigration clandestine vers les Canaries

Sport

AGO DE LA FIA/ La Fédération se dote d’un terrain pour la construction de son siège

La Fédération Ivoirienne d’Athlétisme (FIA), dirigée par Kouadio Kouamé Jeannot a tenu son assemblée générale  ordinaire  (AGO) le samedi 12 novembre 2020 à l’INJS, à Marcory  en présence de Sébime Adou Mel,  représentant le ministre des Sports Danho Paulin et de Fofana Naminata, Secrétaire générale du Comité National Olympiques Côte d’Ivoire. 36 clubs sur 36 ont pris part à cette rencontre qui a permis au comité directeur de faire un  compte rendu  moral, financier et technique  de la saison. En dépit de la pandémie à coronavirus qui a plombé les activités sportives, le comité directeur s’est dit satisfait de la campagne de ses poulains qui ont remporté  toutes catégories confondues  17 médailles cette saison  avec le record national de 200 m  battu par Cissé Gué Arthur  et  de l’excédent de 10 millions de Fcfa réalisé.  Dans la foulée, le président a annoncé une très bonne nouvelle à la famille de l’athlétisme ivoirien qui vient de se doter d’un terrain de 2000 carrés à Ebimpé pour la construction de son siège administratif, social et technique. « C’est l’un des grands coups de notre mandature .Si  on essaie de se mettre dans le temps depuis 1961, on peut dire que c’est un grand coup. Mais il y a d’autres coups qui sont prévus. On peut citer entre  autres le centre  de développement de l’athlétisme africain dont  la Confédération, l’INJS et la Fédération vont signer la convention.  Ce centre sera logé à l’INJS mais il sera transféré à Ebimpé lorsque nous allons construire notre joyau que  nous avons présenté. Ce siège   administratif, social et technique servira également de dortoirs pour nos athlètes .Au stade Houphouët-Boigny, on avait un dortoir qui était  également convoité par les autres fédérations. Maintenant  que nous allons construire  le nôtre, je pense  que le souci d’hébergement des athlètes, des encadreurs pour les séminaires ne se posera plus. C’est dans cet objectif que nous avons pris 2000 mètres carrés que nous allons exploiter au maximum. Les enfants vont dormir dans les locaux et nous nous déplacerons en car pour aller faire les entrainements  sur le  terrain annexe du stade d’Ebimpé. Je peux vous dire que ce centre sera à l’image des autres centres africains », a indiqué le président de la Fédération Kouadio Kouamé Jeannot qui  a également fait ses propositions pour régler la crise à Yamoussoukro. «   Le cas de Yamoussoukro va se gérer en interne. Avec le Secrétaire Général nous y avons  fait un tour  et nous avons échangé avec le groupe de Djiguiba  Dramane et Kamenan Hyacinthe. Le conflit était quasiment résolu et donc nous sommes surpris que cette année encore  les 18  athlètes qui sont là-bas n’ont  pas eu le droit de faire les compétitions. Ils étaient obligés d’aller à Dimbokro ou  à Abidjan. Le problème  va résoudre au niveau Yamoussoukro  et non de la Fédération .S’ils autorisent que ces enfants compétissent là-bas, il n’y a pas de souci parce que nous sommes là  pour eux », a précisé le président. Intervenant au terme de cette assemblée générale ordinaire de la Fédération ivoirienne d’athlétisme, la Secrétaire Générale du CNO-CIV, Fofana Naminata, s’est dit heureuse  car cette rencontre s’est déroulée dans une ambiance bon enfant. Elle  est également  revenue sur le problème de Yamoussoukro et l’acquisition d’une parcelle de terrain par la FIA . « Je voudrais que vous responsables de clubs vous vous félicitez. Vous devez être fiers de ce que  vous avez accompli depuis 3 ans. Certes à l’entame de notre réunion j’ai dit que, nous avons eu à féliciter la fédération mais c’est vous les responsables de clubs qui avez permis que la fédération puisse s’organiser de la sorte. Nous avons assisté à une assemblée générale qui s’est déroulée dans une ambiance bon enfant. Félicitation donc à tous et la fédération qui a pu fait ce travail avec vous. Mais du  travail reste à faire. Vous avez évolué. Les clubs sont structurés. Il  est loin le moment où nous assistions à des clubs fictifs qui étaient juste créés pour aller faire des élections. Mais vous avez décidé de mettre fin à cela parce qu’il faut que la Côte d’Ivoire avance. Chacun a son niveau où  qu’il soit doit faire avancer la Côte d’Ivoire.  On  a trop vite fait de lancer la pierre aux autres.  Mais j’ai vu que vous êtes prêts à changer et  vous devez rechercher la performance. Le ministère  ou le CNO ne répondra pas toujours à vos attentes et même  la fédération. Et vous-même en tant que président de club, vous ne répondrez pas toujours à l’attente de vos athlètes et de vos collaborateurs. C’est pourquoi il faut mettre le travail en avant. J’ai suivi  cette assemblée générale et il y a quelqu’un qui a dit qu’il faut plusieurs compétitions  pour avoir la performance. Si vous n’êtes pas capables véritablement de faire les compétitions que la direction technique vous demande  pour avoir  les athlètes de haut niveau, je ne dirai pas  de mettre la clé sous le paillasson mais cherchez des moyens de pouvoir faire cela. Approchez la fédération, cherchez à rencontrer les personnalités de votre ville. Vous ne pouvez pas faire deux compétitions et dire que vous allez avoir  des performances. On n’a rien à envier aux pays occidentaux. Le sport   c’est la seule activité où le pays le moins développé  au plan mondial peut être  premier .Et on l’a vu avec nos athlètes du taekwondo et de l’athlétisme. Le travail d’une fédération repose sur les clubs. S’il n’y a pas de clubs forts, s’il n’y a pas de club qui travaille, on n’aura pas de bons athlètes. Il faut  que chacun à son niveau fasse son travail », a-t-elle recommandé avant de poursuivre : « Je  suis contente et fière de vous pour tout le travail accompli et pour la parcelle de terrain que vous avez acquise pour la construction de votre siège. Avant d’être au comité olympiques  en 2014, j’ai assisté à plusieurs réunions   de crises au niveau  de la fédération d’athlétisme où on ne savait pas qui était club ou qui ne l’était pas ».  Concernant le problème de Yamoussoukro,  elle a dit pouvoir compter sur le sens de la solidarité de la fédération pour créer la concorde entre les uns et les autres. Quant au représentant du ministre des Sports, Adou Mel,  il a  également  félicité la fédération ivoirienne d’athlétisme qui vient de se doter d’un siège après le taekwondo et qui a décidé  de se mettre en règle. Car dira-t-il  « à partir de 2021, nous allons passer à la phase de répression ».

 Patricia Lyse

 

 

 

4ème Tournoi Open de Sodemi Tennis de table/ Leba Mireille inarrêtable

Pari réussi pour Sodemi Tennis de Table .Dans le cadre de l’exécution de son programme d’activités 2020, le club a organisé son 4ème Open de la saison 2020, le samedi 14 novembre 2020, au gymnase de la Sodemi à Cocody. Ce quatrième open a vu la participation de  huit (08) clubs à savoir  Ettk,  Asttcp, Csitt,  Cfkttc, Hcc de Yopougon, Divo Tennis de Table, Sodemi Tennis de Table. Au programme de ce tournoi Open, 06 tableaux qui ont permis aux pongistes de montrer l’immensité de leurs talents. Dans le tableau U11, Vanié Odilon de Ettk  a battu  (3-sets 2), Sangaré Ibrahim de HCC de Yopougon.  Dans le Tableau U14 Filles, Ketura Milan de Csitt a battu (3 sets 0) Zahoui Nana du même club. Chez les U14 garçons,  Séry Ange de Ettk a eu raison   (3 sets 2)  de Bayala Jean-Pierre de SODEMI Tennis de table   Chez les Seniors Dames,  Leba Mireille de Sodemi Tennis Table  qui multiplie les belles performances a, sans surprise,  défait sa coéquipière en club   Soraya Kiabou, qui a plié l’échine (3 sets 0). Chez les hommes, Kouakou Coba de CFKTTC  a disposé de Kouassi Ange de Sodemi Tennis de Table qui s’est incliné  3 sets 0. Chez les vétérans  NZI Patrice de Sodemi Tennis de Table  s’est imposé 3 sets 2  face à  Lawson Galla du même club. A l’issue du tournoi, le Président de Sodemi Tennis de Table,  Kouadjo Yao Thiery a  remercié  tous les clubs et pongistes qui ont effectué le déplacement au gymnase de la Sodemi pour la réussite de ce 4ème Open, en dépit de quelques incompréhensions.  Au service du tennis de table ivoirien, Sodemi Tennis de Table entend prendre toute sa place pour œuvrer au développement de cette discipline et de la jeunesse en général. Après le succès de cette 4ème  compétition  de la saison 2020,   rendez-vous  est pris pour le mois prochain avec en ligne de mire u le prochain  Open qui sera suivi des Top 8 Ivoire 2020 par catégorie.

 Patricia Lyse  

Avant la prochaine inauguration officielle/Le Ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat visite le Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen

 Après le Ministre des Sports, M. Paulin-Claude DANHO, il y a de cela quelques mois, c'est le Ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat qui s'est rendu sur le site du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane OUATTARA (CSCTICAO), pour constater par lui-même le niveau d'achèvement des travaux. M. Moussa SANOGO a en effet effectué une visite inopinée du CSCTICAO le vendredi 06 novembre 2020 en début d'après-midi, et a pu constater que les travaux sont bien achevés à 99%. C'était également l'occasion pour lui de mesurer les besoins devant permettre de rendre totalement opérationnelle l'infrastructure, avant sa prochaine inauguration officielle.

En sa qualité d’argentier de l’Etat, le Ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, s’est, bien entendu, fait une idée du financement à mettre à la disposition du CSCTICAO une fois achevée, pour lui assurer une gestion pérenne. Cette visite guidée aura donc permis au Ministre BAMBA Cheick Daniel, Directeur du Projet, de présenter dans un premier temps à son hôte, le gymnase omnisports principalement dédié au Taekwondo, puis aux autres sports de main, d’une capacité d'accueil de 1200 places, l’espace de convivialité pour la restauration des spectateurs et le brassage culturel entre la Côte d'Ivoire et la République de Corée, et la salle de conférence de 200 places bénéficiant d'un éclairage naturel.

La visite s'est poursuivie par la présentation à M. le Ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, de la bibliothèque, ensuite la salle pour la formation en Techniques de l'Information et de la Communication (TIC) et les bureaux de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD). C’est par la projection du film institutionnel retraçant l'histoire du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane OUATTARA, que la visite d’une trentaine de minutes, a pris fin.

Le Ministre Moussa SANOGO a exprimé son privilège d'avoir effectué cette visite avant l'inauguration du CSCTICAO et sa grande fierté devant l’œuvre multidimensionnelle accomplie, qui servira grandement les générations actuelles et futures. Il a remercié tous les acteurs et salué les efforts conjugués, qui auront donné à la Côte d’Ivoire, une telle infrastructure.

Il faut rappeler que le Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen, est construit sur une superficie de 8.824 m² et financé à plus de 6 milliards de FCFA par le Gouvernement Coréen à travers l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA). Le CSCTICAO qui dispose de deux principales composantes, le compartiment sportif avec le gymnase omnisports et le compartiment administratif, culturel et des TIC, est situé sur un site de premier choix au centre d’Abidjan, entre le Plateau et Adjamé 220 Logements, au bord du Boulevard Mitterrand.

Sercom FITKD

 

 

 

 

Gestion des conflits /La World Taekwondo à la recherche de solutions durables

Le Secrétaire Général de la World Taekwondo (WT), M. Hoss RAFATY, a présidé le jeudi 05 novembre 2020, une réunion virtuelle restreinte avec les personnes ressources des fédérations continentales de Taekwondo, précédant une plus élargie  qui aura lieu la semaine prochaine sous la présidence de Dr CHOUE, Président de la WT. Trois points étaient à l'ordre du jour de cette réunion  à savoir : la synchronisation des statuts des fédérations membres avec ceux de la WT ; la mise en place d'un mécanisme de gestion des conflits et  le renforcement du GMS (Système informatique interconnecté de gestion des athlètes pour leur enregistrement lors des championnats du monde, des Jeux Olympiques et de toutes compétitions organisées par la WT). Les participants ont abordé dans une ambiance conviviale et d'écoute, les points inscrits à l'ordre du jour. Les quatre représentants du continent africain ont fait entendre leur voix. Les deux Vice-Présidents de la World Taekwondo Africa, Me BAMBA Cheick Daniel en charge de la Zone Afrique de l'Ouest, M. Suleimane SUMBA chargé de la Zone Afrique de l'Est, M. Ali NOUR, Président de la Commission des Arbitres, et la Secrétaire Générale de la World Taekwondo Africa, Mme Nadia SOBHI, ont en effet été très actifs au cours de cette réunion. Jugeant par exemple pertinente la mise en place d'un mécanisme de gestion des conflits au sein de la WT, Me BAMBA Cheick Daniel a partagé l'expérience ivoirienne. Il a longuement expliqué le fonctionnement de la Commission Etudes, Réglementation et Discipline (CERD) de la FITKD, qui permet en interne, de gérer de façon efficace les conflits. Il n'a pas manqué d'attirer l'attention du Secrétaire Général de la WT et des autres participants, sur la nécessité de rendre fortes les fédérations nationales. Toute chose qui éviterait que certaines structures à l’instar des Comités Nationaux Olympiques, ne veuillent les inféoder pour une raison ou une autre. Une base d'adhésion la plus large possible pour la WT et les organisations membres, avec des avantages évidents pour toutes les parties, en ce qui concerne le GMS, et une bonne gouvernance par la synchronisation des statuts, étaient également au cœur de cette réunion.  Au terme des échanges qui se sont avérés fructueux,  M. Hoss RAFATY a consigné les conclusions dans un document à soumettre à l'appréciation du Président de la WT. En moins d'un mois, c'est la deuxième réunion virtuelle de la WT à laquelle a pris part le Président BAMBA Cheick Daniel, après l’Assemblée Générale Ordinaire portant exercice 2019-2020 de l'instance mondiale du Taekwondo, tenue dans la première semaine du mois d'octobre 2020.

Sercom FITKD

Course d’Orientation /Séry Charles vainqueur de la toute première compétition en Côte d’Ivoire

Le samedi 17 octobre 2020  restera gravé dans les annales de la Fédération Ivoirienne de Course d’Orientation (Fico). Et pour cause, elle a organisé la toute première compétition de son histoire au Jardin Botanique de Bingerville. 34 athlètes,  dont 3 ont été disqualifiés, ont pris part à cette première compétition de course d’orientation. Parrainé par Sylla Brahima, conseiller du maire François Albert Amichia, ce tournoi a été remporté par Séry Jean Charles. Il a devancé Zroh Lambert (2e) et Angoua Pierre qui compète le podium. La première chez les dames est Enoh Michelle.  ” Je suis heureux d’avoir remporté cette première compétition de cette nouvelle discipline”, s’est réjoui le vainqueur. Une joie partagée par le parrain qui  a invité les populations à s’intéresser à cette jeune discipline  qui fait un grand bien à la santé.  « C’était vraiment magnifique. C’est une initiative à encourager parce que ça occupe la jeunesse. C’est notre devoir d’accompagner notre jeune frère Eugène Kouassi. Je suis très heureux d’être là. La compétition s’est très bien déroulée. Comme c’est une nouvelle discipline, il y a beaucoup de gens qui ne savent pas de quoi il s’agit .Mais moi, j’ai beaucoup apprécié et je tiens à féliciter les vainqueurs. Il faut vulgariser ce sport qui offre de nombreux avantages. D’abord ça se passe dans la nature, loin de la pollution et cela fait beaucoup de bien pour la santé. Il faut encourager tout le monde à y participer », a indiqué le parrain. Saluant tous les 3 premiers de ce tournoi et la première chez les dames, le président Eugène Kouassi a dit espérer que très bientôt il y aura des champions de Côte d’Ivoire, voire des champions d’Afrique et des qualifiés pour les Jeux Olympiques de course d’orientation. Par ailleurs, il n’a pas manqué de remercier tous ceux qui ont effectué le déplacement au jardin Botanique de Bingerville notamment M. Sylla Brahima, Mme Yao Ngoran  et Dr Kimou Agnissan  .

Les vainqueurs ont reçu des tee-shirts, des trophées et des enveloppes. Rappelons qu’avant la compétition, les participants ont eu droit à une formation pratique sur cette nouvelle discipline. La formation a été dispensée par le président de la Fédération ivoirienne de Course d’Orientation Eugène Kouassi.

Patricia Lyse

thlétisme /Cissé Gué présente son trophée au Premier Ministre

Le Premier Ministre ivoirien, Hamed Bakayoko a reçu en audience hier mardi 13 octobre 2020 à Abidjan, le sprinteur Arthur Gué Cissé qui lui a présenté son trophée remporté le 8 septembre dernier au meeting d'Ostrava (République Tchèque). « Je suis venu présenter à Monsieur le Premier Ministre le trophée que j’ai remporté au dernier meeting d’Ostrava aux 150 mètres, en 15’15. Il est synonyme du record de Côte d’Ivoire. Le 25 septembre dernier au Qatar, j’ai battu un nouveau record aux 200 mètres en 20’23 », a affirmé Cissé Gué. Le sprinteur ivoirien de 22 ans a décroché l’or au « Bayer Classics » de Leverkusen, en Allemagne, le 24 juillet dernier, en s’imposant avec un chrono de 9’93 aux 100 mètres, devant la légende jamaïcaine Asafa Powell. Le Chef du gouvernement l’a encouragé à continuer de glaner des lauriers dans la perspective des Jeux Olympiques de Tokyo (Japon) en 2021.

Source : Primature

S'abonner à ce flux RSS