En Tunisie, un code électoral "taillé sur mesure pour éliminer certains candidats"    Journée mondiale des réfugiés : "Quand je joue au foot, je me sens grand"    Bénin : mesures coercitives à l'encontre de l'ancien président Thomas Boni Yayi    Soudan : la procureure de la CPI demande qu’Omar el-Béchir soit maintenant remis à La Haye    Premières inculpations pour le massacre de Garissa en 2015 au Kenya    À cinq mois de la présidentielle, la Tunisie durcit le code électoral    L'analyse de notre correspondante à Bamako    Des dizaines de morts dans de nouvelles attaques dans le centre du Mali    L'économie, enjeu du scrutin présidentiel mauritanien    Au Soudan, les lutteurs de retour sur le ring malgré les violences    L'ONU demande une enquête indépendante sur la mort de Mohamed Morsi    Bénin : retour au calme à Tchaourou    L'ex-président égyptien Mohamed Morsi meurt après un malaise au tribunal    Un attentat attribué à Boko Haram fait plusieurs dizaines de morts au Nigeria    Présidentielle en Mauritanie : les Haratines, descendants d'esclaves toujours discriminés

Sport

Décédé le 13 Mai dernier La Fédération Ivoirienne de Taekwondo rend un grandiose hommage au Grand Me Théo DOSSOU

De mémoire d’observateur de la vie sportive ivoirienne, en dehors de l’hommage national rendu à feu Laurent POKOU, jamais un sportif après son décès, n’avait été aussi célébré. Le Grand Maître Théophile DOSSOU, décédé le 13 Mai dernier dans sa 80e année (il est né le 3 juin 1939), peut être fier de la communauté Taekwondo In ivoirienne. Elle, qui lui a consacré sous le patronage du Ministère des Sports, une soirée d’hommage sportif, hier mardi 18 Juin 2019 à l’Hôtel Communal de Cocody.

En présence de la veuve du défunt, dame DOSSOU Marthe, des enfants DOSSOU, Flora, Didier, Josiane et Sylvain, des membres de la famille et de personnalités de haut rang, le Ministre Adama TOUNGARA, Médiateur de la République, le Ministre des Sports, Paulin Claude Danho, le Général Ministre Gaston Ouassénan KONE, la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD), en son et en lumière, a rappelé la riche carrière sportive du Grand Maître Théophile DOSSOU.

Après le défilé par ordre protocolaire des personnalités, des membres du Comité Directeur de la FITKD, des Taekwondo Ins et des nombreuses personnes présentes à cette soirée d’hommage sportif, pour s’incliner devant la chapelle ardente du défunt, le Ministre BAMBA Cheick Daniel a souhaité la bienvenue à tous et présenté le contexte de la cérémonie. Il s’agissait, a-t-il rappelé avec force, de célébrer un homme, un grand sportif, pour son incommensurable contribution au développement du Taekwondo et du sport ivoirien en général. « Nous ne sommes pas là pour le pleurer, non, mais plutôt pour le célébrer, lui rendre un hommage vibrant pour tout ce qu’il a apporté au Taekwonso ivoirien », a-t-il indiqué.

Et le Président de la FITKD de s’étendre sur la carrière sportive exceptionnelle du défunt. Gardien de but de l’équipe de football de l’Asec Mimosas dans les années 50-60, ses bonnes performances lui ont valu le surnom de « chat noir ». A la faveur de l’arrivée du Grand Maître Kim Young TAE en Côte d’Ivoire en 1968, Théophile DOSSOU opte pour le Taekwondo en 1970. La trentaine révolue à l’époque, il travaille durement pour se mettre à niveau et gagne l’estime du technicien coréen.

En 1975 à Séoul, capitaine de l’équipe nationale de Taekwondo, il devient le premier Africain, avec son coéquipier PAMAH Emmanuel, a remporté une médaille dans un Championnat du Monde. En 1977, au Championnat du Monde à Chicago aux Etats-Unis, il devient le premier Africain, vice-champion du monde. Plusieurs fois champions de Côte d’Ivoire de 74 à 77, Maître de salle avec son célèbre club, le Club Municipal des II Plateaux, le Grand Maître Théophile DOSSOU a été arbitre international, Assistant du coach national Kim Young TAE et Directeur Technique National.

Élevé au grade de Ceinture Noire 6e Dan et dans la dignité de Commandeur de l’ordre du mérite sportif ivoirien

Cette grande contribution au développement du sport ivoirien, a amené le Président de la FITKD, a décerné le grade de Ceinture Noire 6e Dan, au nom de la World Taekwondo et du Kukkiwon, au Grand Maître Théophile DOSSOU. Les insignes de son nouveau grade, le Dobok d’or (tenue de combat cousue en kita), sa Ceinture Noire et son certificat, ont été remis à son fils, Didier DOSSOU. Les doyens du Taekwondo ivoirien, Emmanuel PAMAH et le Grand Maître Kraidy, lui ont noué sa ceinture. Dans la foulée, saluant la haute dimension du sportif Théophile DOSSOU, le Ministre des Sports l’a élevé à la dignité de Commandeur de l’ordre du mérite sportif. Une décoration qui a été fièrement reçue par Didier DOSSOU, dans une salle remplie d’émotion.

L’Ambassade de Corée en Côte d’Ivoire y est allée de son hommage, par le biais d’une lettre de condoléances adressée à la FITKD, qui a été lue par le Ministre BAMBA Cheick Daniel. La soirée s’est poursuivie avec l’hommage en musique de l’artiste Jack DELLY. Taekwondo In, qui a découvert l’art martial coréen dans le club Municipal des II Plateaux du Grand Maître Théophile DOSSOU, le lead vocal des Woody, est venu saluer la mémoire de son Maître. Tout comme les doyens et vétérans du Taekwondo ivoirien, à l’instar de Me Wallace DIOMANDE, qui a exécuté un poomsae supérieur sous les ordres du vétéran Emmanuel PAMAH.

Le mot de remerciements du représentant de la famille, M.  BAILLY Théophile, a sonné comme une reconnaissance à tous les artisans de ce bel hommage au défunt. Le ballet du Comité d’animation de la FITKD (Mamans Taekwondo Ines) et le Tchariot (salut solennel) de tous les Taekwond Ins présents, à l’endroit de la famille, sont venus clore cet épisode. Ce mercredi, les obsèques se poursuivent avec la veillée de prière à la salle Prestige d’Ivosep à Treichville. Demain, place sera faite à une veillée de prière au domicile familiale à Angré 8e Tranche, suivie de la veillée traditionnelle de 21h à l’aube.

La levée du corps du Grand Maître Théophile DOSSOU est prévue pour le samedi 22 Juin 2019 de 9h à 10h, suivie de la messe de requiem et de l’inhumation au cimetière de Williamsville.

SERCOM FITKD

Réinsertion socio-économique: 935 ex-migrants réinsérés dans le tissu économique

Le gouvernement ivoirien et ses partenaires sont engagés à faciliter le retour et la réinsertion socio-économique des migrants irréguliers. À ce jour, 935 personnes ont bénéficié d’un accompagnement, en termes de formation professionnelle et de création d’activités génératrices de revenus, notamment dans les métiers du bâtiment, de la production animale et de l’agriculture.

 

En 2018, Yves Assi, un vigile, tente l’aventure de l’Europe avec son épouse. Bloqués en Tunisie, faute de moyens, ils décident de rentrer au pays. Intégrés dans le programme de réinsertion des migrants, initié par le gouvernement, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et l’Union Européenne (UE) à Azaguié, ils sont aujourd’hui gérants d’une ferme avicole. 

Comme Yves, plus de 900 ex-migrants ont été réinsérés dans le tissu socio-économique, grâce à des projets privilégiant l’auto-emploi. A Azaguié, 50 ex-migrants ont été formés à la production de pépinières de cacao, de palmier à huile et de banane plantain, de même qu’à la production de volaille. Trois fermes avicoles, d’une capacité de 1 000 poulets de chair chacune, ont été créées à leur intention.

A Korhogo, une vingtaine d’ex-migrants exercent dans l’apiculture et l’aviculture. Plusieurs centaines d’autres ont bénéficié, via l’Agence Nationale de Développement Rural (ANADER) de formation en gestion entrepreneuriale, comptabilité simplifiée et techniques de commercialisation. Depuis mai 2017, le gouvernement ivoirien et ses partenaires ont facilité le retour de près de 5 000 migrants irréguliers.

 

TEMOIGNAGES :

 

Lavircia Prati, chargée de la réintégration à l’OIM

Le projet est en bonne voie

« L’OIM est satisfaite de la réalisation de ce projet qui a débuté ici à Azaguié. Il est en bonne voie. Les migrants sont également satisfaits ».

 

Yves Assi, ex-migrant, gérant d’une ferme de volailles à Azaguié

L'Eldorado se trouve ici

« Il y a de l’espoir pour nous ici. Nous exhortons ceux qui tentent l’aventure périlleuse vers l’Europe à reconsidérer leur position. L’Eldorado se trouve ici ».

 

Madikan Diarrassouba, ex-migrante, productrice de pépinières à Azaguié

J'ai bénéficié d'une formation de production de pépinières

« Deux jours après mon retour, j’ai bénéficié d’une formation de production de pépinières. Ça rapporte bien. Je regrette l’aventure, parce que je suis partie avec une amie qui est décédée en mer ».

 

Djamila Bakayoko, ex-migrante, présidente d’un groupement de production de lapins à Songon

Nous sommes satisfaits des retombées financières

« Mes collègues et moi sommes satisfaits des retombées financières de nos projets. Nous envisageons accroître très rapidement le nombre de lapins ».

Mondial de foot au Qatar en 2022/ L'ancien président de l'UEFA Michel Platini entendu par l'Office anticorruption de la police judiciaire

Cela intervient dans le cadre de l’enquête pour corruption sur l’attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2022.

L'ancien président de l'UEFA, Michel Platini, est entendu, mardi 18 juin, dans les locaux de l'Office anticorruption de la police judiciaire (OCLCIFF), à Nanterre (Hauts-de-Seine). Cela intervient dans le cadre de l’enquête pour corruption sur l’attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2022, a appris franceinfo auprès de ses proches, confirmant une information de Mediapart.

 Sepp Blatter déjà entendu

Le parquet national financier (PNF) a ouvert, en 2016, une enquête préliminaire sur l'attribution des Coupes du monde de football 2018 en Russie et 2022 au Qatar. Sepp Blatter, ancien président de la Fifa, a été entendu en Suisse comme témoin, courant avril 2017, dans le cadre de cette enquête. L'enquête préliminaire est ouverte pour "corruption privée", "association de malfaiteurs", "trafic d'influence" et "recel de trafic d'influence"". La justice suisse a, quant à elle, ouvert une enquête sur l'attribution des Mondiaux 2018 et 2022 en mars 2015, en raison de soupçons de corruption.

Franinfo

Tennis de Table/ Open National 2019/Kamenan Nadia brille de mille feux

Le Président  de Sodemi Sports, Yao KouadjoThiery  multiple les activités sportives en vue du développement du tennis de table en Côte d’Ivoire. Ainsi,   sous l’égide  de la Fédération ivoirienne de tennis de table (FITT) et en partenariat avec les sociétés Snpc et Epc, le Club Sodemi Sports dont il préside aux  destinées  a organisé ce samedi 15 juin, au gymnase de la Sodemi à Cocody, le tournoi Open national 2019. Ce tournoi qui a réuni  outre le club de Sodemi Sports, CFKTT, CSITT, HCC,  ETTK, Divo tennis de table  et AUC,  tous affiliés à la fédération,    s’est déroulé dans 7 tableaux : U11 filles, Juniors garçons, Seniors Filles, Amateurs, Vétérans 2, 3, 4 et Seniors garçons. Surclassée dans la catégorie Seniors Garçons, Kamenan Nadia, la nouvelle coqueluche du tennis de table ivoirien a dominé l’Open national 2019 de tennis de table .Non seulement elle a étalé 3 sets à 0 (12-10 ; 11-7 ; 11-8) son adversaire dans le tableau des Seniors filles mais également elle a eu raison, dans le tableau Seniors garçons, de Tapé Hervé du club de l’AUC qui s’est incliné 3 sets à 1.   Dans la catégorie des Vétérans 2, 3 et 4, Kouadjo Yao Thiery de Sodemi Sports n’a laissé aucune chance à Nzi Rémi également de Sodemi Sports qui s’est incliné  3 sets à 0.  Dans la catégorie  des Juniors Garçons, Bayala Rémi  s’est défait 3 sets à 2 de Coulibaly Ousmane,  tous deux  de Sodemi Sports. Chez les Amateurs,  le Général Touvoly a  battu 3 sets à 2 Feny de Divo tennis de table. Tous les vainqueurs des différentes finales ont reçu chacun un trophée et un chèque. Les finalistes malheureux n’ont pas été oubliés et ont également reçu une prime d’encouragement. Une photo de famille avec  Lath Melicent, chargé de communication à SNPC a mis fin à la journée qui a débuté le matin par les éliminatoires.

 Affia Marie

Soutien aux Eléphants/ Qui est le nouveau patron du Cnse

 Depuis le 17 mai 2019, le Comité national de soutien aux Eléphants (Cnse) a un nouveau président. Il s’agit de Kouadio Adonis, Directeur régional du sport de son état au district autonome d’Abidjan qui a été officiellement nommé par le ministre des Sports Danho Paulin à qui il a traduit son infini reconnaissance non sans dire toute sa gratitude au chef de l’Etat Alassane Ouattara et au Premier ministre  Gon Coulibaly. Succédant au Dr Kouassi Parfait, le nouveau président du Cnse  veut, à travers les grands évènements sportifs,  ajouter sa pierre à l’édification de la cohésion sociale qui est effritée. Pour ce faire, le rassemblement  de toutes les populations autour du drapeau ivoirien apparait comme une priorité .Aujourd’hui, il s’agit pour  le nouveau patron du Cnse de travailler à l’émergence des supporters nouveaux qui poussent leurs équipes jusqu’au bout à l’image de ceux du club Anglais de Liverpool, vainqueur de la Ligue des champions européenne le 1er juin dernier à Madrid . A noter que le Cnse a pour mission de soutenir toutes les équipes nationales de Côte d’Ivoire engagées en compétition continentales et internationales.

Affia Marie    

S'abonner à ce flux RSS