RD Congo : Martin Fayulu interdit de manifester à Kinshasa    Libye : le maréchal Haftar en Grèce pour des pourparlers avant la conférence de Berlin    Guinée : début de la campagne pour les législatives dans un contexte tendu    Côte d'Ivoire : inquiétudes pré-électorales à dix mois de la présidentielle    Barrage sur le Nil : vers un compromis entre l'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan    CAN 2021 : la compétition se tiendra de nouveau en hiver    Le barrage éthiopien sur le Nil embourbé dans des médiations sans fin    En Tunisie, neuf ans après la révolution, la démocratie piétine    Soudan : des soldats tués lors d'une "rébellion" au sein des services de sécurité    Tunisie : 9 ans après la révolution, la pauvreté fait toujours des ravages    En Libye, la Russie en quête d'influence    D'Abidjan à Paris, retour sur le parcours de l'enfant retrouvé mort dans un train d'atterrissage    Libye : le maréchal Haftar a quitté Moscou sans signer l'accord de cessez-le-feu    Libye : des "progrès" à Moscou mais pas encore d'accord formel de cessez-le-feu

Constipation / 10 conseils pour en finir avec ce mal gênant

Sauf si son origine relève d'un véritable problème médical, la constipation est le plus souvent liée à de mauvaises habitudes. Quelques conseils simples d'hygiène de vie sauront vous aider à améliorer votre transit intestinal. Découvrez les bons remèdes.

1 - Buvez davantage

On le sait : il faut boire quotidiennement entre 1,5 à 2 litres de liquides par jour pour être en forme. Une habitude d'autant plus importante si l'on a tendance à être constipé car l'absorption de liquides en quantité suffisante favorise le ramollissement des selles et contribue à leur meilleure évacuation. Consommez de l'eau, jus de fruits et soupes à volonté sans trop forcer toutefois sur le café et le thé.

2 - Consommez un jus d'agrume bien frais à jeun

Les jus d'agrumes (orange, pamplemousse…) sont d'excellents laxatifs naturels. Leur action sur votre transit intestinal sera encore meilleure, si vous prenez l'habitude de consommer tous les matins à jeun un grand verre bien frais d'un de ces jus de fruits qui vous aidera, de surcroît à faire le plein de vitamines… Pour être en forme toute la journée.

3 - Mangez plus de fibres

Aujourd'hui, notre alimentation est plutôt pauvre en fibres naturelles. Or, ces fibres alimentaires aident votre intestin à élimer les déchets de votre organisme. Consommez donc davantage de fruits et de légumes frais et secs, préférez les céréales complètes (riz, pâtes, pain…) aux céréales trop raffinées qui manquent notablement de ces fibres précieuses.

4 - Pensez aux pruneaux

Un remède de grand-mère qui a fait ses preuves. Pruneaux, jus et confitures de ces fruits sont des laxatifs naturels et efficaces.

5 - Faites de l'exercice

La vie sédentaire favorise la constipation. En raffermissant vos muscles abdominaux, la pratique régulière d'un exercice physique contribue également évacuer plus fréquemment les selles. De simples exercices vous permettront de raffermir votre ceinture abdominale.

6 - Massez-vous le ventre

Pour activer un intestin paresseux, massez-vous doucement et régulièrement le ventre. Mieux : demandez à votre partenaire ce petit soin qui saura marier l'utile à l'agréable.

7 - Prenez votre temps pour aller aux toilettes

Le stress et le manque de temps passé aux toilettes sont propices à la constipation. L'évacuation normale des selles fait appel à différents muscles qui doivent être détendus pour mieux fonctionner. Prenez un livre ou un magazine et installez-vous confortablement sur le siège des WC pour mieux vous relaxer.

8 - Imposez-vous des horaires réguliers

Rendez-vous chaque jour à la même heure aux toilettes, vous éduquerez ainsi votre intestin et vos muscles à faire régulièrement leur travail. Une fois de plus, sachez prendre votre temps et ne vous angoissez pas si "ça ne vient pas". Les bonnes habitudes sont parfois longues à prendre !

9 - Ne vous retenez pas

Pour de multiples raisons, certaines personnes se retiennent, refusant de répondre aux exigences de leur organisme. Il ne faut pas vouloir différer le moment d'aller à la selle sous peine de ne pas y aller du tout.

10 - Évitez la dépendance aux laxatifs

A la longue, l'abus de laxatifs entraîne une dépendance de l'intestin qui ne sait plus fonctionner normalement et naturellement.

Source : Doctissimo Santé

 

 

Vol dans les véhicules en stationnement/ Voici la nouvelle stratégie des voleurs

Alors que votre voiture est stationnée et verrouillée, ils glissent une pièce de 5 ou 10 francs dans la poignée de portière du passager.

Vous déverrouillez et démarrez sans rien constater d'anormal. Pendant que vous conduisez, ils vous filent à distance.

Lorsque vous vous arrêtez et fermez votre voiture, le verrouillage central ne fonctionnera pas normalement et la voiture restera donc ouverte.

Dès que vous vous éloignez de la voiture, les voleurs qui vous auront suivi pourront donc pénétrer dans votre voiture et y dérober tout ce qui les intéresse.

Pour éviter d'être victime de ce genre de coup, veillez contrôler vos portières à chaque fermeture.

 

Informez tous vos proches pour qu’ils ne se fassent pas avoir.

Nina Coulibaly

Couple/Ce qu’il faut faire pour éviter la routine

M'aime-t-il autant que je l'aime ? Veut-il vraiment s'engager avec moi ? S'il est normal de se poser des questions en amour, avoir peur peut contribuer à miner insidieusement une relation. En effet, les deux partenaires doivent être positifs pour avancer. Et quand on commence à se poser trop de questions, on se fatigue et c'est le burn-out sentimental. Le premier instinct est bien évidemment de lutter contre ses angoisses pour sauver la relation. Il faut donc trouver des astuces pour se rassurer et raviver la flamme. Et surtout tenter de calmer cette petite voix qui nous pousse à saboter inconsciemment notre relation.

1- Aimez-vous

C'est un concept tellement simple que l'on a tendance à le négliger. Si vous doutez de vous, votre moitié peut le ressentir. Alors rappelez-vous que vous êtes géniale et faites des choses qui vous rendent fières. Vous rayonnerez.

2- Faites ces petites choses qui vous rendent heureuse

Au quotidien, on ne pense pas assez à faire ce qui nous plaît. Alors on prend le temps de se faire plaisir, d'aller s'acheter un éclair au chocolat dans notre boulangerie préférée, de s'accorder une soirée glande devant Game of Thrones, de tester ce nouveau resto vietnamien qui nous faisait saliver. Peu importe. Il s'agit avant tout de briser votre routine qui peut miner le moral. Vous renforcerez votre capital émotionnel et votre couple devrait s'en renforcer.

3- Ne négligez pas vos besoins

Non, son bien-être ne doit pas passer tout le temps avant le vôtre. Bien évidemment qu'il compte pour que vous soyez heureuse à votre tour. Mais votre sommeil, votre alimentation ou encore votre stimulation intellectuelle comptent tout autant que les siens. En privilégiant son bonheur, vous vous épuiserez et vous vous laisserez aller. Alors pensez à vous avant tout, c'est essentiel.

4- Ne vous isolez pas

En couple, on se sent dans un cocon d'amour avec notre moitié et on laisse le reste à l'extérieur. Mais ne négligez pas votre entourage. Il faut que vous puissiez compter sur quelqu'un en dehors de votre couple pour parler lorsque vous en avez besoin.

5- Soyez positive

Une fois que la période de "lune de miel" est passée, on a tendance à oublier ce qui nous attirait chez l'autre. La routine s'installe et on ne prend plus le temps de se rappeler pourquoi LUI. Essayez donc de vous rappeler un petit détail qui vous avait fait craquer quand vous l'avez rencontré. Vous retrouverez cette euphorie du début.

6- Lâchez prise

C'est si bon de se faire un petit resto avec sa moitié de temps en temps. Mais la plupart du temps, les problèmes de la maison et du travail nous suivent et on ne se laisse pas aller à 100 %. Alors oubliez vos soucis et profitez. Vous vous sentirez comme lors des premiers rendez-vous.

 

 

 

Santé / Les Etats-Unis et la Côte d'Ivoire saluent l'amélioration de la réponse du Système Sanitaire du pays

Le Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique, le Dr Raymonde Goudou Coffie, et le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique, Son Excellence Andrew Haviland ont participé, le 20 juillet 2017, au Sofitel Ivoire à Abidjan à la cérémonie officielle, marquant la clôture du projet Leadership, Management et Gouvernance (LMG). Cette cérémonie a été l’occasion de saluer les récentes améliorations dans le système de santé de la Côte d'Ivoire qui permettront de prévenir et de réagir aux crises sanitaires majeures, telles que l'Ebola, le VIH et d'autres maladies à potentiel épidémique. Lancé en 2011, le projet LMG, financé par l'Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et mis en œuvre par Management Sciences for Health (MSH),  a travaillé aux côtés du gouvernement de la Côte d'Ivoire au renforcement des capacités de leadership, de gestion et de gouvernance du personnel de santé à tous les niveaux du système de santé, du niveau central au niveau communautaire. En effet, pour renforcer la capacité du système de santé, le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique (MSHP), dans son Plan National de Développement Sanitaire 2012-2015, a décentralisé la prise de décision et la gestion des régions et les districts sanitaires, apportant des décisions majeures en matière de santé plus proches des communautés et des personnes qu'elles doivent impactées. Le projet LMG a lancé son approche de leadership, de gestion et de gouvernance dans deux régions décentralisées de santé pilotes, l’Indénié-Djuablin et le N'Zi-Iffou-Moronou, axées sur l'amélioration de la réponse et du traitement du VIH/SIDA. Sur la base du succès du projet pilote de décentralisation LMG, le gouvernement Ivoirien a élargi l'approche, à travers un financement supplémentaire de l'USAID avec les fonds Ebola, aux régions sanitaires de Cavally-Guémon, de Kabadougou-Bafing-Folon et de Tonkpi. Ces régions ont priorisé les systèmes de renforcement pour lutter contre les maladies potentiel épidémique, par la mise en place de stratégies de réponse coordonnées, la participation communautaire et une meilleure collecte et analyse des données. La Ministre de la Santé a félicité les autorités régionales qui disposent maintenant de plans détaillés de prévention et d'intervention en cas d'épidémie et collectent et analysent systématiquement des données sur la mortalité maternelle et infantile et d’autres maladies. Elle a aussi salué l’engagement des dirigeants et les membres de la communauté qui signalent plus activement des cas de maladies aux autorités sanitaires locales et renvoient des personnes atteintes de maladies présumées aux cliniques de santé. Les autorités et les communautés de la santé sont de plus en plus vigilantes contre les menaces potentielles pour la maladie, agissant comme acteurs clés d'un système d'alerte précoce pour prévenir une autre crise sanitaire comme Ebola. “Nous continuerons à mener à bien le modèle de leadership, de gestion et de gouvernance dans les régions de Bélier, Agnéby-Tiassa-Mé et Sud-Comoé, et de nouvelles régions encore avec les nouvelles subventions” a t’-elle rassuré. S.E.M.  Haviland a exprimé la satisfaction du gouvernement américain devant les résultats considérables atteints. “Nous sommes fiers d’avoir contribué à l'amélioration de la santé des communautés dans tout le pays, et que notre financement ait entraîné la mobilisation de plus de fonds pour la lutte contre la tuberculose et le paludisme.” Dr Antoine Ndiaye, Directeur du Projet LMG/Côte d’Ivoire, a pour sa part conclu:« Je serai à jamais reconnaissant à MSH, qui a nous a donné cette inspiration du TAO, Lao Tzu » qui constitue notre guide de tous les jours: « Allez chez les gens, Vivez avec eux, Aimez les, Apprenez d'eux, Commencez par ce qu'ils ont, Construisez sur ce qu'ils savent. Mais pour les meilleurs leaders, Quand leur tâche est accomplie, Le travail est terminé, Les gens diront que nous l'avons fait nous-mêmes. »

###

Contact:

LMG Project (Abidjan): Ministry of Health and Public Hygiene (Abidjan)

USAID (Abidjan): Jenny Debrimou (+225) 22 49 46 52 Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

À propos de l'Agence américaine pour le développement international (USAID)

Le Gouvernement des États-Unis d’Amérique travaille en étroite collaboration avec le Gouvernement de la Côte d'Ivoire pour soutenir son objectif de devenir un pays émergent à l'horizon 2020. Le peuple américain, à travers l'Agence américaine pour le développement international (USAID), le Bureau Santé de l'USAID travaille en étroite collaboration avec d'autres agences du Gouvernement américain pour aider à sauver la vie des personnes atteintes du VIH/SIDA en Côte d'Ivoire par le biais du Plan d'urgence du président pour la lutte contre le SIDA (PEPFAR). En outre, l'USAID a entrepris un projet de planification familiale pour accroître la demande et l'accès aux services de planification familiale de qualité, un projet Eau et Assainissement pour promouvoir l'accès durable et équitable à l’eau potable et aux services d'assainissement. Par ailleurs, l’USAID est engagé dans le programme de sécurité sanitaire mondiale pour assurer un état d’alerte en matière de santé et de contrôle des maladies infectieuses en Côte d'Ivoire.

 

À propos du projet LMG 

Le projet de Leadership, Management et Gouvernance (LMG), financé par l'Agence américaine pour le développement international, renforce les systèmes de santé pour offrir des services plus adaptés à d'autres personnes. LMG développe des leaders inspirés, des systèmes de gestion solides et des pratiques de gouvernance transparentes au niveau individuel et avec des réseaux, des organisations et des gouvernements. Le projet LMG s'appuie sur les 30 dernières années de la meilleure réflexion et des pratiques du développement organisationnel pour permettre aux leaders de la santé, aux gestionnaires et aux équipes de relever et de renforcer leurs défis les plus urgents.

 

À propos de Management Sciences for Health 

Management Sciences for Health (MSH) établit des systèmes de santé solides qui fournissent tout ce qu'il faut: personnes, argent, médicaments, informations et installations - pour prévenir les maladies, traiter les maladies et responsabiliser les gens pour mener une vie plus saine. Depuis plus de 45 ans dans plus de 150 pays, MSH a travaillé de pair avec nos partenaires pour créer des systèmes de santé solides et localisés qui améliorent la santé reproductive, maternelle et infantile; Lutter contre les maladies infectieuses; Et contrôler la maladie chronique. Notre travail ne sera effectué que lorsque toutes les personnes dans le besoin ont un accès équitable aux soins de santé. Pour plus d'informations, visitez www.msh.org.

 

 

Insécurité / Attaque du 16è arrondissement de police à Yopougon, 01 mort des armes et des munitions saisies

Le bilan se précise après les tirs nourris mercredi nuit dans la capitale économique Abidjan. Des armes de guerre et des munitions ont été saisies, après la fuite des assaillants au commissariat du 16èmes arrondissement dans la commune de Yopougon. Et un mort fait malheureusement dans les rangs des forces loyalistes. En tout 03 fusils de guerre, 356 munitions, 08 gilets par balle, 01 casque par balle et 01 imperméable CCDO que les assaillants ont abandonnés dans leur fuite.  Ces équipements d'assaut ont été récupérés lors d'une opération de ratissage aux alentours du 16èmes arrondissement de police, cible d'attaque mercredi nuit de plus d'une soixantaine d'individus non encore identifiés en tenue noire estampillée police. D'après les premiers rapports " Il s'agirait du même groupe qui nourrissait les tirs à l'école de police à Cocody. Puis arrachant plus d'une dizaine de voitures dans les lieux, ils auraient profité de la précipitation des renforts de police pour ouvrir un nouveau front à Yopougon, précisément en prenant d'assaut les commissariats de police le 16ès et le 17ès arrondissement". À Cocody, les témoignages confirment les circonstances de cette attaque survenue aux environs de 20heures " Ils étaient plus d'une soixantaine de gens armés, en tenue noire au niveau de l'école de police. Dans mon taxi il y en a 06 qui sont montés après me l'avoir arraché. Et les autres éléments ont suivi avec plus de 10 véhicules. Ils ont pris la direction de Yopougon" rapporte un conducteur de taxi intercommunal, qui finira par retrouver son engin jeudi matin garé devant le 16ès. Côté bilan comme on y observera, plusieurs bureaux saccagés après que les assaillants aient réussi à s'introduire dans les lieux, notamment en trompant la vigilance des hommes qui tenaient le poste de police. Mais aucune victime ne sera enregistrée dans le rang des policiers, excepté un élément des renforts CCDO tombés dans le guet-apens des intrus. Criblé de balles, l'homme est décédé de ses blessures. Les assaillants qui ont pris la fuite sans enregistrer de blessés ce mercredi nuit, ont mystérieusement disparu dans la nature sans laisser de trace. " Des opérations de ratissage sont en cours dans la capitale économique Abidjan" nous a apprend-t-on, afin de permettre le déroulement paisible des 08èmes jeux de la francophonie qui intervient concrètement dans un climat d'instabilité totale dans le pays.

 

Nina Coulibaly avec koaci.com

Coin du Bonheur/ Clarisse et Auguste se sont dit ‘‘Oui’’

Ils se sont rencontrés. Ils se sont aimés. Pour finir, ils se sont dit ‘’oui’’. Désormais, Clarisse et Auguste Sylvain sont unis pour le meilleur et pour le pire. C’est devant le Premier adjoint au maire de la commune de Bonoua, Oba Jean que les deux tourtereaux ont décidé de sceller leur union le vendredi 14 juillet 2017,   une semaine après le mariage coutumier. Ce, en présence des témoins Mme Diby, née Atta Kouadio Bra Léopoldine et Kabran Ekian. Chef d’entreprise, Yapi Yapo Bi Auguste Sylvain a décidé de partager sa vie avec Atta Akoua Marie Clarisse, assistante de direction. Après la cérémonie civile qui s’est déroulée en présence de parents, amis et connaissances, un repas a été servi aux convives dans un restaurant chic de la cité des ananas.

 

N. C

S'abonner à ce flux RSS