Les Soudanais restent mobilisés devant le QG de l'armée pour exiger un pouvoir civil    Donald Trump et le maréchal Haftar discutent d'une "vision commune" pour la Libye    Mobilisation massive à Alger pour le neuvième vendredi de manifestations    "Je t'aime, moi non plus" : les discours de Gaïd Salah peinent à convaincre les Algériens    Les Soudanais maintiennent la pression pour l’instauration d’un pouvoir civil    Mali: démission du Premier ministre et du gouvernement    Mali : démission du Premier ministre et du gouvernement après le regain de violences    Accusée de soutenir le maréchal Haftar, la France réaffirme son appui à Tripoli    Journée de deuil national en RD Congo, après le naufrage d'une embarcation sur le lac Kivu    Soudan : la révolte en chansons    L'ex-président du Soudan Omar el-Béchir transféré dans une prison de Khartoum    En Égypte, le Parlement vote la prolongation de la présidence de Sissi jusqu'en 2030

Préservation et réhabilitation des forêts ivoiriennes / Le gouvernement échange avec les acteurs du secteur pour des solutions définitives

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly échangeant avec le ministre des Eaux et forêts Alain Donwahi Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly échangeant avec le ministre des Eaux et forêts Alain Donwahi

 Le couvert forestier ivoirien est en plein recul. Si l’on n’y prend, il pourrait disparaitre d’ici à quelques années. Une situation à laquelle le gouvernement ivoirien, sous l'autorité du président Alassane Ouattara, veut remédier.  Ainsi, à l’initiative du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, un séminaire gouvernemental sur le thème ‘‘Préservation et réhabilitation des forêts en Côte d’Ivoire’’ a eu lieu ce lundi 13 novembre 2017, à la Salle des Pas Perdus de la présidence.  C’était en présence des membres du gouvernement, des acteurs du secteur, des partenaires et du secteur privé.  A l’ouverture de ce séminaire,  le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a tappelé que « de1960 à nos jours, la Côte d’Ivoire a connu un fort et rapide recul de sa couverture forestière. La superficie de ses forêts est passée de 16 millions d’hectares en 1900, à 7,8 millions d’hectares en 1990 et 3,4 millions d’hectares en 2015. » Avant d‘égrener les causes de ce recul essentiellement dues  à l’agriculture extensive, à l’exploitation mal maîtrisée des forêts pour satisfaire les besoins de bois d’œuvre et de bois d’énergie et à l’insuffisante capacité de la puissance publique à faire respecter sur le terrain ses textes censés protéger les forêts. Ainsi poursuit-il,  « le Gouvernement ayant pris la pleine mesure de ce contexte extrêmement délicat pour la Côte d’Ivoire, s’est engagé à élaborer une nouvelle stratégie pour la préservation et la réhabilitation des forêts. Dans ce cadre, le Gouvernement a proposé une déclaration de politique de préservation et de réhabilitation des forêts en Côte d’Ivoire. J’ai décidé d’organiser ce séminaire gouvernemental dans l’optique d’avoir des échanges ouverts avec les acteurs du secteur de la forêt que vous êtes, sur les orientations qui favoriseront une gestion durable des forêts. » En somme, il s’est agi, au  cours  de ce séminaire,  de recueillir la contribution de tous et d’harmoniser les points de vue,  dans l’optique de prendre des mesures efficaces, viables et durables pour la préservation et la réhabilitation des forêts en  Côte d’Ivoire.

Affia Marie

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut