Démystifier les filières technologiques et rendre le numérique plus accessibles aux filles    Les armées française et malienne éliminent une centaine de jihadistes dans le centre du Mali    Le président sud-africain fustige les "pays riches" qui "accaparent" les vaccins anti-Covid    Des centaines de Tunisiens manifestent près du Parlement barricadé    Centrafrique : 44 rebelles tués dans une offensive des forces armées    Au Mozambique, des milliers de personnes sans foyer après le passage du cyclone Eloïse    Ouganda : l'assignation à résidence de Bobi Wine levée par la justice    Révolution en Égypte : dix ans après, quel bilan ?    #Jan25 : dix ans après, le rêve révolutionnaire égyptien perdure sur les réseaux sociaux    Dix ans après la révolution égyptienne, les activistes dans le viseur du gouvernement    Dixième anniversaire de la révolution égyptienne : la crise économique dans les quartiers populaires    Mali : six soldats maliens tués par des jihadistes présumés à la frontière burkinabè    Présidentielle au Congo-Brazzaville : Denis Sassou-Nguesso candidat à sa réélection    Sahara occidental : le Front Polisario bombarde une zone sous contrôle marocain    Tunisie : manifestations contre la répression et couvre-feu prolongé

Drame à Adjamé Liberté/ Voulant fuir ses agresseurs, un étudiant tombe du haut du pont et meurt

Des badauds accourent autour du corps sans vie de l'étudiant Des badauds accourent autour du corps sans vie de l'étudiant

La mutinerie déclenchée depuis vendredi 12 mai dernier  par un groupe de démobilisés qui réclament le paiement de leurs primes, a fait naitre une insécurité dans le pays. En effet, une scène dramatique s’est produite ce lundi matin dans la commune d’Adjamé, précisément sur le pont qui mène au quartier des 220 logements en venant de la Riviera. Un étudiant âgé seulement de 21 ans est tombé du pont et est mort sur le coup. Les faits : Des jeunes armés d’armes blanches s’en sont pris aux passagers d’un mini car ‘’Gbaka’’sur le pont. Dépouillant les occupants sous la menace de couteaux. Voyant la gravité de l’acte, le jeune Saint Wonly Stéphane Keeee, qui était lui aussi à bord du véhicule tente de s’échapper en descendant. Malheureusement, l’un des malfrats va le poursuivre. C’est ainsi qu’il va sauter du haut du pont. Il tombe d’abord sur un autre mini car qui passait en bas avant d’être percuté par un camion de plus de 10 tonne. Le natif de Zoukougbeu, né le 13 décembre 1996 va succomber les secondes qui suivent. Le constat sera fait par une équipe du Samu arrivée sur les lieux. Les malfrats disparaitront dans la nature sans laisser de trace. C’est vraiment dommage qu’en pleine journée, les populations soient agressées encore en Côte d’ivoire.

 

Nina Coulibaly

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut