Burkina Faso : le sentiment anti-Français, "meilleur catalyseur des mobilisations de rue"    Coup d'État au Burkina Faso : le colonel destitué Damiba accepte de démissionner    Le Tchad prolonge de deux ans maximum la transition vers des élections    Putsch au Burkina Faso : incidents près de l'ambassade de France, situation confuse à Ouagadougou    Nouveau coup d'État au Burkina Faso : le chef de la junte démis de ses fonctions    "Nos silences" : raconter les avortements clandestins en Côte d'Ivoire    Karim Khan, procureur de la CPI, applaudit la tenue en Guinée du procès du massacre du 28-Septembre    Burkina Faso : des tirs nourris entendus à Ouagadougou    Soldats ivoiriens détenus au Mali : un contentieux diplomatique qui s'enlise    Ouverture du procès de Félicien Kabuga, financier présumé du génocide des Tutsis du Rwanda    Le procès de Félicien Kabuga à La Haye : l'attente des victimes du génocide au Rwanda    Guinée : un procès historique, 13 ans après le massacre du 28-Septembre    Génocide au Rwanda : ouverture du procès de Félicien Kabuga à La Haye    Guinée : justice pour les victimes du stade de Conakry ?    Procès du 28-Septembre en Guinée : Moussa Dadis Camara devant les juges

Challenge social Fondation Lonaci/ La 5ème édition lancée

Challenge social Fondation Lonaci/ La 5ème édition lancée

C’est reparti Démarrée  depuis 2015, la 5ème Edition du challenge social Fondation  Lonaci a été lancée ce jeudi 4 août à l’hôtel Azalai, à Marcory  en présence du représentant du ministre de la communication, du président de l’Autorité nationale de la presse, (ANP) Samba Koné , de David Mobio,  représentant le DG de la RTI  , de la  représentante de la CAIDP ainsi que des membres de la Direction de la Lonaci et du comité exécutif de la Fondation Lonaci.  Les journalistes devront soumettre leur production à partir de ce jour jusqu’au  6 novembre 2022 , selon le président de jury Dosso Boubacari. Les  articles à caractère social devront être susceptibles d’induire des changements qualitatifs dans la vie des populations. A la question de savoir qui peut concourir, le président du Jury a indiqué  que le concours concerne  tous les  journalistes qui ont la carte  professionnelle en cours de validité . Toutefois, précise-t-il , le jury peut s’auto saisir s’il repère un bon article. Sont exclus, les compte rendus de cérémonie.

Autre innovation,  les  journalistes devront être dans des organes reconnus par l’ANP.  Comme l’année dernière, le 1er prix est de 15000000 et un trophée quand le 2ème et le 3ème recevront des prix de consolation de 500 000 Fcfa et 250 000Fcfa. Remerciant les personnalités présentes, le Directeur Général Adjoint, Ouattara Abdoul Karim a indiqué que le Directeur Général a pris en compte le reportage primé l’année dernier car une unité chirurgicale sera installée à Sinématiali. Dans la foulée, il a encouragé tous les journalistes à participer au concours. Car, même des articles non primés peuvent être pris en compte pour améliorer le quotidien des populations.

Patricia Lyse  ,

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut