Niger : trois morts après le passage d’un convoi militaire français, une enquête ouverte    Sommet Chine-Afrique à Dakar : une relation déséquilibrée ?    Tchad : amnistie générale pour les rebelles et opposants afin de faciliter le dialogue national    Niger : le convoi de la mission Barkhane enfin arrivé à Gao après de nombreux heurts    Le variant Omicron, conséquence directe de l'inégalité vaccinale ?    Au Rwanda, 30 rhinocéros blancs du Sud débarquent d'un Boeing 747    Soudan : une démocratie impossible ?    La RDC autorise l'armée ougandaise à traquer les rebelles ADF sur son territoire    La RDC autorise l'armée ougandaise à combattre les rebelles d'ADF sur son territoire    Au sommet Chine-Afrique, le Sénégal demande le soutien de Pékin au Sahel    En Algérie, une participation en hausse aux élections locales mais "en-deçà" des espérances    Soudan : Abdallah Hamdock limoge les chefs de la police    Un convoi militaire français bloqué par des manifestants au Niger    Burkina Faso : des blessés après la dispersion de manifestations contre le pouvoir    Les Algériens appelés aux urnes pour des élections locales cruciales

Amélioration de la qualité du service public : 30 000 préoccupations recueillies et traitées par l'Observatoire du Service Public (OSEP)

Amélioration de la qualité du service public : 30 000 préoccupations recueillies et traitées par l'Observatoire du Service Public (OSEP)

Le chef de Service Recueil de données à l'Observatoire du Service Public (OSEP), Ousmane Traoré, a indiqué que l'OSEP, organe de veille permanent, qui contribue à l'amélioration de la qualité du service public, a recueilli et traité, de février 2017 à ce jour, plus de 30 000 préoccupations des usagers (demandes d’informations, suggestions, dénonciations, etc.).

Il était l’invité du rendez-vous hebdomadaire "Tout savoir sur" du Centre d’information et de Communication gouvernementale (CICG), le mardi 16 novembre 2021 à Abidjan.

Selon Ousmane Traoré, en cas de dysfonctionnement (mauvais accueil, retard dans la délivrance d’actes, extorsion de fonds, etc.) constaté par l’usager du service public, il peut saisir l’OSEP.

« L’OSEP est ouvert à tous. Organe permettant de mesurer l’efficacité des prestations administratives, il peut être saisi par l’usager à travers le call center 800 000 07/ 2722409898, ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram) et le portail citoyen www.miliê.ci pour poser ses préoccupations », a expliqué Ousmane Traoré.

Tout en relevant que cet Organe a la possibilité de s’autosaisir en cas de constatation d’un dysfonctionnement des services administratifs. Il a assuré que les demandes d’informations sont traitées en vingt-quatre heures et les réclamations en soixante-douze heures tout au plus. Et l’usager reçoit une réponse par téléphone, par mail, sur la plateforme www.miliê.ci ou sur les réseaux sociaux de l’OSEP.

A l’en croire, l’action de l’OSEP est purement administrative. « L’OSEP n’a pas de pouvoir de sanctions. Il interpelle l’administration pour que les préoccupations soulevées par les usagers du service public puissent trouver des solutions », a précisé Ousmane Traoré.

L'OSEP a reçu le Prix d’Excellence 2021 de l’Administration publique moderne la plus innovante.

Source : CICG

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut