Coup d'état au Soudan : le début d'un scénario "à l'égyptienne" ?    COUP D'ÉTAT AU SOUDAN : LE 1ER MINISTRE ET DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT ARRÊTÉS    La transition démocratique enterrée ? Coup d'État de l'armée au Soudan, le gouvernement dissout    Contre le paludisme, un vaccin suscite l'espoir    Au Mali, le représentant de la Cédéao déclaré "persona non grata"    Siyabulela Mandela poursuit le combat de son grand-père pour les droits humains    Pollution massive du Lac Victoria : le plus grand lac d'Afrique se meurt    Burkina Faso : le procès de l'assassinat de Thomas Sankara reprend à Ouagadougou    Coup d'État au Soudan : le gouvernement de transition dissous, des manifestants tués par l'armée    Soudan : plusieurs dirigeants arrêtés, l’accès à Internet coupé    Conseil de sécurité de l'ONU au Mali : la junte veut des "assises nationales" avant les élections    En visite au Mali, la délégation de l'ONU appelle au retour à un pouvoir civil    Le meurtre d'Agnes Tirop, un "signal d'alarme" pour les femmes athlètes au Kenya    Au Mali, le Conseil de sécurité de l'ONU va plaider pour le retour d'un pouvoir civil

Covid-19 : la vaccination demeure le meilleur moyen de lutte contre la pandémie, indique le Pr Joseph Bénié Bi Vroh

Covid-19 : la vaccination demeure le meilleur moyen de lutte contre la pandémie, indique le Pr Joseph Bénié Bi Vroh

Invité du premier point presse «Tout Savoir Sur », consacré à la Vaccination contre la Covid-19, le directeur de l'Institut national de l'hygiène publique (INHP), le Pr Joseph Bénié Bi Vroh, a relevé que la vaccination demeure le meilleur moyen de lutte contre la pandémie.

« Il faut se vacciner parce que le vaccin demeure le meilleur moyen de lutte contre cette maladie. J’invite donc la population à faire la vaccination car elle nous protège, protège notre famille et notre entourage », a insisté  le Pr Joseph Bénié Bi Vroh.

De l’avis du directeur de l’INHP, la Covid-19 n’est pas encore finie. Au contraire, elle continue d'entraîner des décès.  « A la date du 11 octobre, la Côte d’Ivoire dénombre 681 décès dont 183 pour le seul mois de septembre, soit près du 1/3 des décès enregistrés depuis le début de cette pandémie », a-t-il déploré.C'est pourquoi, la Côte d’Ivoire déploie une vaste campagne de vaccination pour circonscrire la pandémie. L’objectif étant de vacciner 70% de la population cible à Abidjan. Selon le Pr Joseph Bénié Bi Vroh, la Côte d’Ivoire a atteint la barre de 5 millions de vaccins sur les 12 millions de doses  commandées. Le pays dispose  d'un stock de 2 millions de doses.

Du point de vue de la couverture vaccinale, 13%  de la population a reçu  la 1ère dose au niveau national et 4% pour la 2ème dose. Ce qui place la Côte d’Ivoire au deuxième rang des pays qui vaccinent le plus dans la sous-région, après le Nigeria.

Source : CICG

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut