La France restitue à l'Algérie les restes de 24 combattants tués lors de la colonisation    Algérie : la justice libère Karim Tabbou, figure emblématique du "Hirak"    Procès d’une blogueuse pour blasphème : un test pour la liberté d’expression en Tunisie    Gabon : la dépénalisation de l’homosexualité divise l’opinion    Les jeunes Sud-Africains se mobilisent pour faire tomber les symboles de l’apartheid    En Éthiopie, l'armée déployée dans la capitale après des manifestations meurtrières    La mort d'un chanteur oromo mène l'Ethiopie au bord de l'embrasement    Le meurtre d'un chanteur oromo mène l'Éthiopie au bord de l'embrasement    RD Congo : 60 ans d'indépendance, quel bilan politique, économique et social ?    Éthiopie : plusieurs morts dans des violences après le meurtre d'un chanteur oromo    Emmanuel Macron et le G5 Sahel "convaincus que la victoire est possible contre les jihadistes"    À Paris, une vente controversée de statuettes nigérianes    Covid-19 : l'Algérie maintient ses frontières fermées jusqu'à nouvel ordre    La RD Congo célèbre le 60e anniversaire de son indépendance    Le G5 Sahel et la France se réunissent en Mauritanie pour lutter contre le jihadisme

Forte pluviométrie : les populations invitées à quitter les zones à risque sans délai

Forte pluviométrie : les populations invitées à quitter les zones à risque sans délai

Les prévisions météorologiques annonçant une pluviométrie plus abondante que celle de l’année 2019, les populations vivant dans les zones à risque sont invitées à les quitter sans délai, a insisté le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, à l’issue du Conseil des ministres du 24 juin 2020 à Abidjan.

Pour la prise en charge des populations victimes des pluies diluviennes, le Conseil a instruit la ministre chargée de la Solidarité et l’ensemble des ministres concernés à l’effet de prendre les dispositions nécessaires, en vue d’apporter la compassion et le soutien du gouvernement aux populations sinistrées, d’assister les familles des victimes et d’aider les personnes déplacées à se reloger.

Au cours du second trimestre de cette année, les fortes pluies qui se sont abattues sur le District Autonome d’Abidjan et plusieurs villes de l’intérieur du pays ont causé des pertes en vies humaines, fait des blessés et occasionné d’importants dégâts matériels avec des déplacements de populations par endroits.

Dans la commune d’Anyama, le bilan de l’éboulement survenu le jeudi 18 juin 2020, s’établit à 17 morts, cinq disparus, 19 blessés, des populations déplacées, ainsi que des dégâts matériels considérables.

Source : Centre d’Information et de Communication Gouvernementale - CICG

  

 
  • Abidjan_Zone 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut