Côte d'Ivoire: destruction des maisons près de l'aéroport d'Abidjan    Les voisins de la Libye à Alger : "La paix en Libye est synonyme de paix chez nous"    Ghassan Salamé redoute une "guerre régionale qui prenne la Libye comme théâtre"    La justice angolaise accuse formellement Isabel Dos Santos d'une série de délits    Les brevets : un modèle dépassé    Au Mali, plusieurs soldats tués dans une attaque près du Burkina Faso    Guinée-Bissau : Domingos Simões Pereira, candidat du PAIGC s'exprime sur France 24    Éthiopie, Soudan, Égypte : trois questions sur le "barrage de la discorde"    Umaro Sissoco Embalo, président élu de la Guinée-Bissau : "J'incarne un nouvel espoir"    Paris renoue avec Alger, partenaire clé dans une région en crise    Umaro Sissoco Embaló, président élu de la Guinée Bissau, invité du Journal de l'Afrique    Burkina Faso : 36 civils tués dans une attaque "terroriste" dans le Nord    "Luanda Leaks" : révélations sur la famille Dos Santos, accusée de corruption    Tunisie : Elyes Fakhfakh, ancien ministre des Finances, chargé de former un nouveau gouvernement    Angola : Isabel dos Santos, la "princesse de Luanda" qui tente de sauver sa fortune

Traitement du cancer et des maladies virales : le gouvernement signe un nouvel accord de partenariat avec le groupe pharmaceutique Roche

Traitement du cancer et des maladies virales : le gouvernement signe un nouvel accord de partenariat avec le groupe pharmaceutique Roche

 Le ministre de la Santé et l'Hygiène Publique, Eugène Aouélé Aka a signé le 13 décembre 2019 à Abidjan, avec le président du conseil d'administration du groupe pharmaceutique Roche, Christoph Franz, un nouvel accord de partenariat pour la prise en charge médicale des patients à faible revenu et souffrant du cancer et des affections virales.

Le coût financier de cet accord est de 86,452 milliards FCFA, soit 66,8 milliards FCFA pour le groupe Roche et 19,6 milliards FCFA pour la Côte d'Ivoire. Le ministre Aouélé Aka s'est réjoui de la signature de ce nouvel accord qui va accroître sur la période 2020-2024, la couverture de prise en charge pour un large éventail de produits pharmaceutiques et de pathologies, la réduction du coût des médicaments aux malades et l'augmentation des services additionnels. L'accord prévoit, pour plus de 2295 patients par an, d'avoir accès aux diagnostics et aux traitements de cancers, de l’hépatite B, de l'insuffisance rénale et de l'hémophilie A.

Le nombre de personnes prises en charge peut augmenter jusqu'à 50 %, sans coût supplémentaire pour l'Etat de Côte d'Ivoire. L'autre gain de cet accord est la formation de plus de 40 cancérologues grâce à des bourses offertes par le groupe Roche. La Côte d'Ivoire avait conclu un premier accord de cinq ans en décembre 2014 avec le groupe Roche. Il prévoyait la prise en charge de mille (1000) femmes atteintes de cancer de sein et trois mille (3000) patients souffrant de l’hépatite, avec une réduction du coût des médicaments de 60%.

Source : Primature

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut