Sept Casques bleus tués en RD Congo lors d'une offensive contre les rebelles ADF    Mohammed VI et Macron à Tanger pour inaugurer le premier TGV d'Afrique    L'ONU lève l’embargo sur les armes et les sanctions contre l'Érythrée    Cameroun : combats dans le Nord-Ouest anglophone, au moins 25 séparatistes tués    Climat : les deux tiers des villes africaines courent un "risque extrême"    Boycott du maréchal Haftar, colère d'Ankara : les divisions plombent la conférence sur la Libye    Au Soudan du Sud, une paix si fragile    Le front commun de l'opposition congolaise implose en moins de 24 heures    La conférence sur la Libye s'est ouverte à Palerme en présence du maréchal Haftar    Macky Sall veut une mobilisation contre le terrorisme au Sahel comme en Syrie    Présidentielle en RD Congo : Tshisekedi se retire de l'accord sur un candidat commun à l'opposition    Pourquoi l'Algérie refuse les appels au dialogue du Maroc    "S'il te manque de respect, siffle" : les Marocains sensibilisés au harcèlement de rue    RD Congo : Martin Fayulu, le bouillant candidat de l'opposition face au "système Kabila"    À Palerme, une nouvelle tentative pour sortir la Libye du conflit    RD Congo : Martin Fayulu candidat unique de l'opposition à la présidentielle    RD Congo : la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts    Kenyatta : "Aucun pays ne peut combattre seul le terrorisme"

Universités de Côte d’Ivoire/ La FESCI annonce la libération des étudiants incarcérés

Universités de Côte d’Ivoire/ La FESCI annonce la libération des étudiants incarcérés

La fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) a suspendu mardi, des marches dites de « protestation pacifique», après plusieurs « acquis » notamment la libération de dix élèves emprisonnés depuis plus de deux semaines. « Pour donner une chance aux négociations quant à la suite des revendications, nous suspendons la marche et demandons à tous nos camarades de regagner les amphis et salles de classes », a lancé mardi, le secrétaire général de la FESCI, Fulgence Assi, lors d’une conférence de presse. Le premier responsable de la FESCI a souligné que cette suspension des marches éclatées, est la conséquence d’une rencontre entre le secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

(AIP)

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut